Le label Vinatura englobe les aspects économiques, sociaux et environnementaux de la vitiviniculture.

Le label qui vise l’excellence

Une garantie de responsabilité Le label Vinatura engage les professionnels de la vigne à la qualité à plusieurs niveaux au cœur de leur domaine.

Depuis quelques années, les acteurs de la viticulture ont pris conscience de l’importance d’une gestion durable des sols. Près de 95% des surfaces viticoles suisses sont cultivées selon les directives des Prestations écologiques requises (PER).

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Quelque 140 encaveurs en Suisse

Ces directives ont été élaborées par Vitiswiss, la Fédération suisse pour le développement d’une viticulture durable, sur demande de l’Office fédéral de l’agriculture.
Pour aller encore plus loin et développer son label Vinatura, Vitiswiss englobe les aspects économiques, sociaux et environnementaux, trois piliers d’une vitiviniculture responsable.
Mais alors quel est ce label créé il y a plus de vingt ans? «J’avoue que Vinatura était jusqu’ici plutôt discret auprès du grand public, souligne Boris Keller, propriétaire viticole à Vaumarcus (NE) et président de Vitiswiss. Pourtant, en Suisse, quelque 140 encaveurs ont adopté cette démarche axée sur le développement durable.»
Une taille qui permet aux professionnels labellisés Vinatura de s’engager avec force pour une vitiviniculture durable à plusieurs niveaux. «On parle rarement de la responsabilité sociale dans notre milieu. Les conditions de travail des saisonniers, les contrats-types, les règles de sécurité doivent être communiqués et respectés. Ça peut paraître une évidence, mais je vous assure que ce n’est pas toujours le cas, même dans notre pays. Nous prenons également en compte l’aspect énergétique avec une optimisation et une réduction de la consommation, tout en mettant sur pied des solutions à base d’énergies renouvelables. L’eau est gérée de manière raisonnée, en fonction des disponibilités locales et de l’état des nappes phréatiques. De plus, nous sommes extrêmement vigilants quant à l’utilisation de machines afin de limiter le tassement des sols, les atteintes sonores et les impacts sur la qualité de l’air. Le label Vinatura, c’est l’instauration d’une durabilité globale dans tous les aspects de notre métier.» Une charte du développement durable forte de huit engagements.

«J’ai vu des ouvriers dormir par terre»

À la question de savoir pourquoi Vitiswiss met aujourd’hui son label Vinatura sur le devant de la scène, son président sourit: «Il est temps de faire savoir aux consommateurs que derrière un
vin – au même titre que n’importe quel autre produit d’ailleurs –, ne se cache pas la même réalité. En Californie par exemple, j’ai vu des ouvriers viticoles dormir à même le sol, sans eau courante ni sanitaires ni électricité. La dignité humaine, le respect de l’environnement, la pérennité économique, la bonne santé d’une entreprise: ce que nous achetons en tant que client conforte ou non cette idée d’un équilibre pour le bien de tous tant aujourd’hui que pour les générations futures. Vinatura, c’est une philosophie de l’excellence à plusieurs dimensions.»

Gestion

Recycler ou réutiliser

Le label Vinatura implique notamment de gérer avec raison les intrants de production (engrais, produits phytosanitaires, etc.), de vinification, les matériaux et les équipements, selon leur impact sur la santé humaine et l’environnement. «Nous privilégions le recyclage ou la réutilisation des sous-produits de l’exploitation, détaille Boris Keller. Non seulement cela s’inscrit dans une démarche raisonnée mais, de plus, ça permet à l’exploitant de réduire des coûts.» Avant élimination, le stockage des déchets se fait dans des installations adaptées pour garantir les meilleures conditions de sécurité.

Du tempérament

L’experte

Marie Linder, spécialiste en vin

Marie Linder, spécialiste en vin
Marie Linder, spécialiste en vin

Des arômes épanouis et complexes d’épices, de graphite, de fruits noirs avec une touche boisée composent le parfum de ce tempranillo pur. L’attaque de bouche est pleine, assez ronde, avec
une montée en puissance de sensations tanniques et chaleureuses. C’est un cru robuste qui séduira les amateurs de vins puissants à la belle vinosité, sans pour autant oublier les candidats aux vins denses et fruités. À la cave, l’œnologue Rafael Rubio dirige les opérations. Une fois récoltée manuellement puis égrappée, la vendange macère pendant 35 jours, afin d’en extraire le plein potentiel des raisins. Le vin est ensuite introduit dans des fûts de chêne français où il restera douze mois, soumis à un bâtonnage régulier des lies, afin de lui amener de l’onctuosité.

Ribera del Duero DO Crianza Condominio, 2011

Prix: 12 fr. 50/75 cl
Origine: Espagne
Région: Ribera del Duero
Cépage: tempranillo
Maturité: 2015-2019
Disponible: dans les grands magasins Coop ou sur:
www.coopathome.ch

.

www.mondovino.ch
Sophie Dürrenmatt
Photo:
Nicolas de neve
Publication:
lundi 07.09.2015, 13:50 heure

Concours photo:

Bon appétit!

Les gagnants sont connus!

Les votes sont terminés. Félicitations aux gagnants du concours «Bon appétit»!

Vers le concours

Retrouvez toutes nos recettes