Rolf Beutler a transmis sa passion de l’élevage à sa fille Lisa.

Le seigneur des agneaux

Pro Montagna Berger dans l’âme et le cœur, Rolf Beutler se sent chez lui là où sont ses brebis. Son élevage, qui se conforme à la nature, produit une viande d’agneau savoureuse.

Rolf Beutler (58 ans), éleveur

Rolf Beutler (58 ans), éleveur
http://www.cooperation.ch/Le+seigneur+des+agneaux Rolf Beutler (58 ans), éleveur
«

La priorité du berger, c’est l’animal»

Rolf Beutler (58 ans), éleveur

Lorsque nous rencontrons Rolf Beutler à Degersheim, dans le canton de Saint-Gall, cela fait quelques semaines qu’il est rentré de la transhumance hivernale. Il y a encore un peu de neige autour de la ferme. Dans l’étable, 300 brebis ruminent tranquillement. On sent l’odeur du foin et, de temps à autre, on entend bêler les deux premiers agneaux qui viennent de naître.
Rolf Beutler est berger dans l’âme et le cœur. En été, on peut le croiser sur l’alpe du val Madris (GR) à 2000 mètres d’altitude. En hiver, protégé par sa pèlerine et accompagné de deux ânes, il mène paître le troupeau dans le canton de Zurich. Au printemps, quand naissent les agneaux, les brebis rentrent à l’étable où nous nous trouvons, à quelques minutes de Schwellbrunn (AR) où il habite. Rolf résume les métiers de paysan et de berger de cette manière: «La priorité de l’agriculteur, c’est la terre. Celle du berger, c’est l’animal.» En d’autres termes, notre interlocuteur se sent chez lui là où sont ses brebis.
Le travail du quinquagénaire est rythmé par les saisons. Le printemps est la période des mises-bas. «C’est le seul moment où j’ajoute un peu de céréales au foin, car l’estomac des brebis contient moins de place lorsqu’elles sont portantes et le fourrage doit donc être un peu plus énergétique.»

Caractéristique suisse

Pendant le reste de l’année, les brebis broutent l’herbe et mangent du foin. Les agneaux tètent le lait de leur mère et le mode d’élevage se caractérise par une faible densité. «La viande est plus rouge et savoureuse que celle importée d’élevages où l’on a parfois recours aux hormones de croissance», précise le berger. Il tient à ce que l’élevage se conforme à la nature. La viande d’agneau de pâturage est une caractéristique suisse: «Je préfère manger peu de viande, mais qu’elle soit bonne», déclare-t-il.
Depuis que le loup est réapparu en Suisse, on parle beaucoup de lui. «Je suis un partisan du loup, mais je dois aussi défendre les animaux contre lui.»
Pour y parvenir, il compte sur son chien de berger, qui vit parmi les brebis et affronte les intrus. L’éleveur en profite pour faire passer un message aux cyclistes et aux randonneurs: «Les gens doivent apprendre qu’ils ne peuvent pas traverser le troupeau sur leur VTT, laisser courir leur chien ou tenter de passer au milieu des brebis en agitant leur bâton de marche.»

Le chien de berger Bosco veille sur le troupeau.

De père en fille

observe ses brebis. Bosco est couché au milieu du troupeau: 50 kg de chien de montagne des Pyrénées. Avec son poil «blanc brebis», il se camoufle parfaitement au milieu des ovins! En dehors de l’enclos, Jimmy, Ciocco et Milo, les trois chiens qui mènent le troupeau, déambulent avec circonspection. Ils entreront en action dès que Rolf emmènera les brebis paître.
Pour le berger, 2017 est une année spéciale: il a décidé de céder son exploitation à sa fille. Mais il ne prendra pas sa retraite: «Lisa tiendra les rênes et je serai son ouvrier. Je suis très fier que cette passion et cette activité se poursuivent», conclut-il en souriant.

Le filet qui sert à enclore les animaux au pâturage.

Agneau Pro Montagna

La viande d’agneau des montagnes suisses est une spécialité de saison qui porte le label Pro Montagna. L’élevage de brebis en montagne joue un rôle important dans la sauvegarde du paysage. De plus, grâce à des durées de transport limitées, les émissions de CO2 sont bien inférieures à celles de la viande d’agneau importée.
L’agneau de montagne Pro Montagna (gigot, épaule, cou, ragoût, côtelettes, jarret, etc.) est en vente dès maintenant et jusqu’à Pâques, ainsi que de fin août à début novembre. On en trouve dans tous les supermarchés Coop dotés d’une boucherie en service traditionnel.

www.coop.ch/promontagna

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Natalia Ferroni
Photo:
Alain Intraina
Publication:
lundi 03.04.2017, 13:00 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?