Le sport en famille

Dans le cadre du «Duel intercommunal Coop de La Suisse bouge», Vétroz veut mettre ses voisines Ardon et Riddes au défi. Pour cela, le village peut compter sur des familles dynamiques, qui ont le mouvement comme devise de vie. Les Minnig par exemple.

http://www.cooperation.ch/Le+sport+en+famille Le sport en famille

Avec un papa qui a pratiqué le rugby, le kick-boxing et le unihockey, et une maman ceinture noire de karaté, Nolan (8 ans) et Nahuel (6 ans et demi) avaient de bonnes prédispositions pour le mouvement. Tous les sports les intéressent. Ainsi, ils pratiquent le karaté, comme maman, le unihockey, comme papa, mais aussi du foot, de la trottinette freestyle, du roller, du vélo et de l’athlétisme. Et piquent volontiers une tête dans la piscine du jardin, en été. A côté, le grand joue du cornet et le petit va à l’école de musique; papa Alexandre est batteur.

«Nous voulions leur transmettre le goût du mouvement, explique Hatice Minnig (31 ans), leur maman. Pour nous, il était important qu’ils soient le plus polyvalents possible, afin qu’ils puissent choisir plus tard le sport qu’ils souhaitent. La jeune femme, polymécanicienne de formation, a changé de voie et donne des cours de karaté, de jazzercise (un mix d’aérobic et de danse), d’athlétisme et même, l’an dernier, de foot, pour remplacer l’entraîneur.

La commune de Vétroz (VS) recense énormément de sociétés locales et les Minnig participent à un grand nombre d’activités. C’est donc tout naturellement qu’Hatice a répondu présente pour aider à organiser la manifestation Duel intercommunal Coop de La Suisse bouge, dans la commune, l’an dernier (lire notre encadré en page 83). Le but de cet événement, qui se déroule à travers tout le pays durant le mois de mai, est d’inciter les gens à bouger. Les communes accumulent les heures de mouvement de tous leurs habitants. A la fin, celle qui comptabilise le plus d’heures par rapport à sa population remporte le duel.

«Aujourd’hui, les enfants ne bougent plus, note Hatice Minnig. Je vois des petits de 4–5 ans qui ne savent pas marcher à l’envers ou se tenir sur une jambe. Je veux les sensibiliser au mouvement.»

«

Aujourd’hui, les enfants ne bougent plus. Je veux les sensibiliser au mouvement.»

Hatice Minnig, prof de sport et mère de deux garçons

Un duel très plébiscité

L’an dernier, Vétroz et sa commune voisine Ardon se sont affrontées pour un duel rigolo baptisé «Lizerne survivor» (du nom de la rivière locale). Au programme: une course d’obstacles longue d’un kilomètre, sorte de Fisherman’s Friend Run miniature. «On attendait 150 personnes. Finalement, il y a eu plus de 700 départs», sourit l’organisatrice, Nathalie Zanardini. La famille Minnig était forcément de la partie. Hatice a même fait le parcours avec des palmes aux pieds, un masque et un tuba pour le fun. «Nous sommes restés de midi à 16 heures, effectuant le parcours plusieurs fois, raconte Alexandre (34 ans), son époux. Nous avons accumulé beaucoup de minutes de mouvement pour le village.» Cela n’a pas suffi, c’est Ardon qui a remporté le duel.

Cette année, revanche, les communes remettent ça, le 26 mai prochain. Riddes s’est jointe au challenge, qui sera organisé par la commune de Vétroz. Le parcours sera imaginé par les pompiers. Les écoles et les sociétés locales, telles que le club de foot, mais aussi le manège, les Tambours de l’Union ou la discothèque gérée par les habitants ont massivement répondu présents.

Les duels intercommunaux de Coop sont l’occasion de découvrir de nouvelles disciplines et de partager un moment sportif avec ses voisins.

Deux visions différentes du sport

Pendant que l’on discute, les enfants jouent au unihockey sur la place de parc avec Alexandre. Leur cousin Evan (8 ans) les a rejoints. Parfois, ils vont dans la cour d’école pour avoir davantage de place,ou au skatepark. Depuis qu’ils ont vu une compétition de trottinette freestyle, ils n’en démordent pas. Hatice a déniché une petite rampe pour qu’ils puissent entraîner leurs figures. «Je n’ai plus peur qu’ils se fassent mal, j’ai dû lâcher prise. Ils ne se sont jamais rien cassé jusqu’ici.»

Il a fallu aussi apprendre à gérer deux caractères très différents. Nolan est plus solitaire. Il pratique le sport par plaisir, arrête quand il en a marre. «Le sport, c’est important, sinon on devient malade», explique-t-il. Nahuel est plus compétitif. Il se donne à fond pour être le plus fort partout. Dans le jardin, il enchaîne les dribbles. «Ce que je préfère faire, c’est les bicyclettes.» Au club de foot, il est monté d’une équipe et joue désormais avec son frère, pour qui cette concurrence ne pose pas de problème.

Ici, on ne compte pas les points, il n’y a pas de classement dans les tournois, et les enfants doivent en permanence changer de place sur le terrain (gardien compris), tout cela afin de ne pas attiser l’esprit de compétition mais d’entraîner la polyvalence de chacun.

Quand les cours de sport et tournois entreront en pause estivale, les Minnig s’envoleront, eux, pour le Japon où ils participeront à des stages et des compétitions de karaté.

-

166 communes bougent

Tout le monde participe

Du mouvement pendant un mois
Le «Duel intercommunal Coop de La Suisse bouge» revient, pour sa 14e édition, du 1er mai au 3 juin. Chaque printemps, environ 200 000 personnes participent à ce programme national lors duquel environ 400 000 heures de mouvement sont cumulées.

Cette année, 166 communes de 19 cantons y participeront. Le dimanche 6 mai se tiendra «La plus grande leçon de gym de Suisse» entre 13 h et 16 h. Durant ce duel, les communes organisent des événements sportifs en tous genres: défis avec la commune voisine, duels de générations, challenge hommes/femmes… Le total des heures de sport de chacun sera cumulé, donnant un résultat par village. La commune ayant cumulé le plus grand nombre de minutes de mouvement remporte le concours. C’est l’occasion de tester gratuitement de nouvelles activités physiques, peu importe leur degré de difficulté.

Nouveauté, cette année, les participants peuvent télécharger l’application mobile «Duel intercommunal Coop de La Suisse bouge» (iPhone et Android) et y enregistrer leurs performances grâce aux affiches avec des codes QR réparties dans différents lieux de leur commune.

www.duelintercommunalcoop.ch

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Mélanie Haab

Rédactrice

.

Photo:
Sedrik Nemeth, DR
videos:
Geoffrey Raposo
Publication:
dimanche 29.04.2018, 23:44 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?