Humphrey Bogart et Ingrid Bergman dans «Casablanca»: inoubliables.

Le trench-coat de la guerre aux podiums

Intemporel Si le célèbre manteau kaki a fait son apparition durant la Première Guerre mondiale, ce sont des stars comme Humphrey Bogart qui ont fait sa légende.

Le saviez-vous? Le trench-coat est un manteau fabriqué pour les soldats. À l’époque de la Première Guerre mondiale, il ressemblait déjà plus ou moins au modèle que l’on connaît aujourd’hui. Dans la forme classique de ce manteau, un grand nombre de détails continuent de nous rappeler ce passé militaire, comme les épaulettes qui servaient à fixer les galons ou ce rabat énigmatique, cousu le plus souvent sur une seule épaule, et trahissant son origine martiale. Il se ferme avec un bouton et n’a apparemment aucune utilité. Aujourd’hui, dans un souci de symétrie, ce détail de mode a parfois été cousu sur les deux côtés du manteau. Mais nous en parlerons plus tard.

L’infanterie autrichienne, dans les tranchées, durant la Première Guerre mondiale.

La couleur de la poussière

Inspiré de l’hindi «khak», signifiant «couleur de la poussière», le kaki appartient aux techniques de camouflage de l’armée. La ceinture et les anneaux sur les poignets datent également de sa création. La boucle en métal et en forme de «D» de la ceinture a été conçue pour fixer le matériel de guerre. Guerre qui lui a également donné son nom, «trench» signifiant tranchée en anglais et «coat», manteau.
Deux entreprises revendiquent la création du trench-coat au XIXe siècle: Aquascutum et Burberry, deux marques existant encore aujourd’hui. John Emary, fondateur d’Aquascutum, fait breveter le premier tissu hydrofuge en 1853. En 1888, Thomas Burberry lui emboîte le pas avec la gabardine, imperméable et étanche. Les deux hommes utilisent ces matières pour confectionner des imperméables ressemblant au trench-coat, et fournissent les officiers dans les zones de guerre.
Les deux créateurs sont également influencés par un manteau coupé dans une matière à base de caoutchouc et appelé Mackintosh, du nom de son inventeur, Charles Macintosh. Cette entreprise existe aujourd’hui encore et en Angleterre, les trench-coats et autres imperméables sont parfois appelés «Mac».
Après la guerre, le manteau fait son apparition dans le monde civil, car le gouvernement anglais distribue les surplus de stocks à la population. Un grand nombre de vétérans continuent de porter ce manteau si pratique et tellement seyant. La noblesse anglaise se met à le porter pour aller à la chasse. Dans les villes, le trench devient vite très prisé.

Généraux américains en pleine Deuxième Guerre mondiale.

Une destinée hollywoodienne

C’est Hollywood qui propulse le trench-coat au rang de star mondiale. Impossible de penser au cultissime Casablanca sans revoir Humphrey Bogart portant le manteau avec une classe inimitable.
Le trench devient alors la marque de fabrique des vrais durs (souvent avec un cœur tendre et un chapeau) jouant les espions ou les détectives, comme Columbo. Le trench-coat éternellement fripé qu’il porte appartient à l’acteur Peter Falk lui-même. En 1989, il sera remplacé… par un nouveau trench-coat.

Le célèbre manteau est indémodable depuis des décennies. Joan Collins, icône intemporelle, le portait volontiers.

Chez les dames aussi

Même l’élégante Kate Middleton l’a adopté.

Même l’élégante Kate Middleton l’a adopté.
Même l’élégante Kate Middleton l’a adopté.

Ce manteau sied aussi parfaitement aux femmes. Dans Diamants sur canapé, Audrey Hepburn est simplement fabuleuse dans son trench-coat. Selon Joan Collins, la célèbre peste de la série Dynastie, il n’y aurait rien de plus élégant en hiver que des collants sombres, des bottes à hauteur du genou et un trench-coat.
Entre-temps, les top-modèles ont elles aussi défilé avec le célèbre manteau, décliné dans toutes les variations possibles: col tantôt large tantôt étroit, en version longue ou courte, ample et évasée. Un détail important toutefois: pour une allure folle, pensez à nouer la ceinture de votre trench!
Et le fameux rabat fixé sur l’épaule du trench-coat? À l’origine, il fut conçu pour pouvoir suspendre le fusil. En outre, il empêchait la pluie de couler de l’épaule dans le canon du fusil. Aujourd’hui, ce rabat est idéal pour accueillir un beau sac à main – ou même un parapluie avec poignée. Le trench-coat a donc bien été conçu pour protéger de la pluie!

Trench-coat: des caractéristiques militaires

  1. Rabat
    À gauche sur les modèles féminins, à droite chez les hommes.
  2. Boucle
    La boucle de la ceinture doit être en métal.
  3. Manches
    La lanière sur l’avant-bras ne laisse pas le froid pénétrer.
  4. 10 boutons
    Un trench-coat classique a deux rangées de cinq boutons chacune.
  5. Épaulettes
    Elles étaient prévues pour y apposer le grade militaire.
  6. La forme en D
    La boucle de la ceinture a été conçue pour pouvoir y fixer l’équipement de guerre.
  7. Protection
    Les rabats sur les poches empêchent l’eau de s’infiltrer.

Le détective Clouseau, de la «Panthère Rose».

Conseils en matière de style

Comment porter le trench-coat?

Avec ce manteau, presque impossible de commettre un faux-pas. Néanmoins, voici quelques conseils pour le sublimer.

Manches retroussées: remontez ou retroussez les manches de votre trench-coat pour vous donner un look décontracté.

Ceinture: et pour être totalement cool, obligation de nouer la ceinture sans trop serrer.

Oser: les plus audacieuses remplacent la ceinture par une ceinture en cuir, un foulard ou même des cordons.

Longueur: les personnes de grande taille peuvent porter sans problème un trench-coat qui descend sous le genou. Pour toutes les autres, mieux vaut privilégier un modèle plus court.

Contrastes: un trench-coat beige est très élégant si vous portez des vêtements noirs ou tout simplement foncés en dessous.

Incontournable: associez le trench-coat à un jean ou à une tenue élégante pour le soir. Ce qu’il faut à tout prix éviter: une jupe beaucoup plus longue que le manteau.

Ouvert: ne boutonnez pas complètement le trench-coat et nouez la ceinture dans le dos. Ou posez-le simplement sur vos épaules comme s’il s’agissait d’un cardigan.

Taille: ne choisissez pas un modèle trop large, surtout s’il est assez long, au risque d’obtenir un effet «sac».

Non-responsabilité: beaucoup de personnes choisissent de porter leur trench-coat d’une certaine manière justement parce que «cela ne se fait pas». La mode et le style sont aussi une affaire de goût.

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Katalin Vereb

.

Photo:
AKG, Keystone, Alamy, Historical Center
Publication:
lundi 09.02.2015, 13:20 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?