1 von 2



Le tube qui a fait un triomphe

Condiment Il est hautement probable que les Suisses qui mangent de la moutarde aient un tube de Thomy dans leur cuisine. Leur monte-t-elle pour autant au nez? Réponse d’un manager

À cette question, Miguel Serrano rit de bon cœur. «La moutarde peut monter au nez, mais certainement pas la Thomy! Et les consommateurs suisses apprécient nos produits.» Les parts de marché donnent raison au manager de Thomy: deux tubes de moutarde sur trois vendus en Suisse sont de cette marque. Et en ce qui concerne la mayonnaise, les chiffres sont encore plus impressionnants: la part de marché dépasse 80%. 

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Du pot de faïence au tube en alu

Dans nos contrées, saucisse, schublig ou cervelas sont quasiment inconcevables sans moutarde ou mayonnaise Thomy! C’est dû à la qualité des produits et à son contenant, le tube!
Retour aux origines: l’entreprise Thomy est née en 1930 de la fusion des deux producteurs de moutarde H. Franck fils, à Bâle, et Helvetia, de la famille Thomi et Meister à Langenthal (BE).

À l’époque, la moutarde était traditionnellement encore vendue dans des pots en faïence et Thomi & Frank AG était l’une des nombreuses entreprises actives dans ce domaine. Pour se démarquer, Hans Thomi s’est mis à la recherche d’un nouveau contenant, progressiste et hygiénique. Le tube en aluminium semblait tout indiqué.
Ce choix a fait prendre un essor fantastique à la moutarde. Aujourd’hui omniprésent, le tube est chic et très pratique. On peut l’emporter partout, il prend peu de place, permet de doser parfaitement les quantités et de conserver longtemps le contenu. Si le tube a traversé les décennies, le «i» de Thomi, en revanche, n’a pas résisté. Le patron Hans Thomi l’a bien vite remplacé par un «y», témoignant par là de clairvoyance en matière de marketing – même si en 1934 ce terme était encore absent du dictionnaire.

Visées internationales

La nouvelle orthographe avec un «y» était visuellement plus attrayante et plus avantageuse pour une utilisation internationale. Néanmoins, seuls 10% de la production partent à l’étranger.
Avec un degré de notoriété de 98% dans notre pays, Thomy est donc resté une marque typiquement helvétique. Véritable précurseur, la firme a lancé la première mayonnaise fabriquée industriellement en Europe en 1951. En tube, bien entendu! Après le succès d’autres classiques (purée de tomate ou sauces à salade), Thomy met depuis deux ans davantage l’accent sur le naturel.
Outre des sauces barbecue et à salade 100% naturelles, il existe maintenant chez Coop de la moutarde et de la mayonnaise en qualité bio Naturaplan.

Thomy: les étapes importantes

1930 Thomy naît de la fusion de H. Franck fils, à Bâle, et de la fabrique Helvetia de la famille Thomi et Meister, à Langenthal.

1934 Naissance du tube en alu.

1951 Fabrication de la première mayonnaise industrielle d’Europe.

1970 Fusion avec le fabricant de denrées alimentaires Ursina. Le groupe devient Ursina-Franck AG.

1971 Acquisition d’Ursina-Franck AG par Nestlé. La famille reste dans le capital-actions.

2013 Introduction de la moutarde et de la mayonnaise en qualité bio Naturaplan.

2014 Lancement de «Sinon rien», sauces barbecue réalisées avec des ingrédients entièrement naturels, suivies peu après par des sauces à salades du même type.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Stefan Fehlmann

Rédacteur

Photo:
Heiner H. Schmitt, SP
Publication:
lundi 31.08.2015, 14:55 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?