Vendange dans le vignoble Frescobaldi à Castello di Nipozzano, dans la région de Florence.

Le vin joue le premier rôle

Vieillissement des vins La bouteille que vous avez réservée pour une grande occasion et conservée des années durant peut s’avérer décevante… ou excellente si vous avez choisi un vin qui vieillit bien. 

Au moment de déguster une flûte de champagne, les novices ne sont pas les seuls à se poser toutes sortes de questions au sujet de ce noble breuvage. Où les raisins ont-ils été cultivés? Quels cépages ont été sélectionnés? En quoi le champagne est-il différent du mousseux – et en quoi lui est-il semblable?
Bien sûr, il n’est pas difficile de trouver les réponses à ces questions. On peut compulser des livres et des revues spécialisées ou surfer sur Wikipedia ou d’autres articles en ligne.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Informations de qualité en images

Désormais, il y a une autre manière de présenter ces sujets, tout en images. Depuis peu, mondovino.ch, la plateforme dédiée au vin de Coop, propose de petites vidéos exclusives alliant de précieuses informations à des images du monde vinicole.
Dans la série Les vignobles, des viticulteurs de Suisse et d’Europe présentent leur travail et leur région. Lors de l’ouverture de la saison du champagne et du mousseux, le reportage sera focalisé sur le producteur de cava espagnol Codorníu, établi dans la région catalane de Penedès, et sur le viticulteur champenois Franck Bonville.

Derrière chaque vin, une histoire humaine

«Dans nos films, nous voulons montrer les gens et les paysages qui se cachent derrière les vins», décrit Sylvia Berger, experte en vin chez Coop. «Les amateurs de vin développent ainsi une autre relation plus concrète avec le cru en question. Celui-ci acquiert une certaine identité grâce à ces vidéos.»
Sylvia Berger apprécie tout particulièrement que les images animées recréent sur mondovino.ch «le véritable univers du vin». Dans ces reportages filmés, qui durent au maximum trois minutes, les connaisseurs y trouvent aussi leur compte. On y apprend par exemple que cela fait belle lurette que le champagne ne se boit pas seulement à l’apéritif dans sa région d’origine: «Nous buvons du champagne tout au long du repas», explique le cuisinier Stéphane Rossillon, de l’hôtel-restaurant Les Avisés à Avize.

Le tournage est physique

Le premier volet de la deuxième saison, consacrée à l’année viticole, aborde les travaux de printemps. Le film montre la taille de la vigne et l’entretien du sol. Le spectateur découvre les raisons pour lesquelles de nombreuses tâches ne peuvent pas être réalisées par une machine et tout le travail qui se cache dans un simple verre de vin.
Les films exigent eux aussi un investissement considérable: huit à dix jours de tournage sont nécessaires pour la réalisation d’un petit film.
Viennent s’y ajouter le montage et la sonorisation. De temps à autre, le tournage est carrément ardu. Arniko Böke, caméraman et propriétaire de la société de production Arbel qui réalise ces petits films, en a fait l’expérience à ses dépens: il a été paralysé par un lumbago lors de son tournage à Visperterminen (VS). Mais on relativise ce genre de mésaventure lorsque c’est dans le plus haut vignoble d’Europe qu’on se déboîte le dos.

Sur le site

Les vignerons au travail

Depuis peu, un petit film peut être visionné sur Mondovino. La région de Champagne y est à l’honneur. Et ce n’est qu’un début: l’offre de films consacrés aux viticulteurs et aux vignobles ainsi qu’aux travaux dans les vignes sera constamment étoffée. De nouvelles vidéos d’une durée maximale de trois minutes viendront s’ajouter sur la plateforme tous les mois ou tous les deux mois. Selon Sylvia Berger, experte en vin chez Coop, les thèmes choisis seront adaptés à chaque saison.

www.mondovino.ch/bonville
www.mondovino.ch/codorniu

Drôles d’histoires

L’experte

Marie Linder, spécialiste en vin

Marie Linder, spécialiste en vin
Marie Linder, spécialiste en vin

Issu du cépage savagnin blanc, ce vin peut porter le nom de heida ou de païen. Il se raconte plusieurs histoires à ce sujet. Quand ce cépage méconnu arriva en Valais en provenance du Jura français, on ignorait son nom et, dans le Valais très catholique de l’époque, les non-baptisés étaient des païens, ce qui expliquerait le nom. Une autre version mentionne que des étrangers amenèrent cette variété de vigne dans la région de Visperterminen et se mirent à la cultiver. Ils auraient même eu l’audace de travailler le dimanche!
D’où le vin des païens. Ce Heida Fleur du Rhône est tout en jeunesse, avec un parfum délicat qui ne demande qu’à s’épanouir. Sa bouche est sèche et fringante avec une acidité soutenue.

Valais AOC Heida Fleur du Rhône, 2014

Prix: 12 fr. 95/75 cl
Origine: Suisse/Valais
Cépage: heida
Maturité: 2015–2017
Disponible: dans les grands points de vente ou sur:
www.coopathome.ch

.

www.mondovino.ch
Regula Bättig
Photo:
Senso
Publication:
lundi 16.11.2015, 14:10 heure

Concours photo:

Bon appétit!

Les gagnants sont connus!

Les votes sont terminés. Félicitations aux gagnants du concours «Bon appétit»!

Vers le concours

Retrouvez toutes nos recettes