1 von 5


Nicolas Isoz, conservateur du Musée de la vigne et du vin, parmi les quelque mille étiquettes présentées au public au château d’Aigle.




Les cartes de visite des vins

Étiquettes Sobres ou fantaisistes, les étiquettes des bouteilles influencent le consommateur dans ses choix. Au château d’Aigle, on apprend que l’histoire du marquage des vins date de l’Antiquité.

Un vignoble à perte de vue, une scène représentant des vendanges ou un homme qui, verre à la main, lance «à votre santé».
Artistiques, politiques, humoristiques: une vaste palette d’illustrations caractérise les étiquettes, véritables cartes de visite des vignerons et des vins. Des prescriptions légales doivent y être mentionnées. Producteurs et entreprises qui mettent en bouteilles les placent entre l’étiquette et la contre-étiquette (au dos de la bouteille).
Au château d’Aigle (VD), le Musée de la vigne et du vin consacre depuis 2013 une salle d’exposition aux étiquettes et à leur histoire. Sur les innombrables spécimens du monde que possède le musée, 100 000 sont classés, dont un millier présenté au public dans des petits meubles à tiroirs, par thèmes. Un accent est mis sur la BD.
Autre collection cocasse, celle d’amis qui ont décollé les étiquettes des bouteilles qu’ils ont ouvertes ensemble. Au verso, ils ont indiqué dans quels contexte et atmosphère ils ont dégusté le vin. À noter que 2500 étiquettes scannées sont consultables sur le site lesvisagesduvin.ch.
Le prosecco a un nom trompeur. En effet, même si ce vin peut être sec, il n’a rien à voir avec le qualificatif italien secco (sec). Il vient en réalité du village de Prosecco, près de Trieste. Cette bourgade, qui s’appelait Prosseck du temps des Habsbourg, a donné son nom à un cépage. Et les Romains appréciaient déjà les crus obtenus à partir de ce cépage en raison de leurs supposés bienfaits pour la santé…
Le prosecco est devenu un mousseux grâce à Francesco Maria Malvolti. À la fin du XVIIIe siècle, ce chercheur indépendant a découvert que le cépage prosecco se prêtait à une seconde fermentation, procédé de fabrication utilisé pour le champagne. À la différence près que cette seconde fermentation se fait généralement en cuve, et non en bouteille comme pour le champagne.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Un lézard comme icône

Le peintre Frédéric Rouge (1867-1950), qui a vécu à Aigle, a dessiné le lézard ornant les étiquettes des bouteilles d’Aigle les Murailles. «Peut-être y avait-il un lien d’amitié entre cet artiste et le propriétaire du domaine de l’époque. Cette étiquette date de 1919 et elle n’a quasiment pas changé depuis. C’est devenu une sorte d’icône. On ne va plus la changer, sinon on perd une image de marque», observe Nicolas Isoz, conservateur du musée. L’origine des étiquettes telles qu’on les connaît aujourd’hui date du XIXe siècle, lors de la démocratisation de la vente du vin en bouteilles au détriment des tonneaux. En Suisse, les Neuchâtelois ont été les premiers à en faire imprimer. «Les producteurs ont profité de l’invention de la lithographie, vers 1797, pour imprimer rapidement et de manière assez bon marché des étiquettes», précise Nicolas Isoz. Il existait au début du XXe siècle plusieurs imprimeries spécialisées dans le domaine de la vigne et du vin.

Amphores antiques

L’histoire du marquage des vins commence bien avant l’apparition de l’étiquette. «Dans la tombe de Toutankhamon, on a trouvé une amphore sur laquelle était indiqué le nom du vin qui se trouvait dedans, le nom du vigneron, la région et l’année de production. C’est exactement ce que l’on voit encore sur nos bouteilles», signale le conservateur. Ce mode de marquage a perduré. Bordeaux, tokay de Hongrie ou vins d’Afrique du Sud: on a exporté des vins de grande qualité à partir du début du XVIIIe. On utilisait une pointe de diamant pour y inscrire le nom du domaine et l’année de production. Le musée d’Aigle possède la photo d’une bouteille ayant appartenu à Thomas Jefferson. Il s’agit d’un Château d’Yquem de 1784. Plusieurs bouteilles qui sont passées entre les mains de cet épicurien, troisième président américain, existent encore et se vendent à prix d’or…

Le Musée de la vigne et du vin, au château d’Aigle, mar-dim, 10 h-18 h: www.museeduvin.ch

Des animaux sur les bouteilles

Chez Coop

Aigle Chablais AOC
Les Murailles Henri Badoux, 2015

Le lézard de cette étiquette a été peint en 1919 par Frédéric Rouge. Ce vin blanc chablaisien a un nez très floral qui renferme quelques notes de levure. Son attaque en bouche est franche et bien équilibrée. Il est délicatement fruité et vivace, moyennement rond, avec une légère amertume en finale; 22 fr./70 cl.

Vin de Pays d’Oc
La Cuvée Mythique, 2014
La chouette veille sur la Cuvée mythique. Ce vin rouge français du Languedoc-Roussillon a un bouquet concentré et puissant de baies, cassis et mûres, avec une nuance de cerise et une touche de baies cuites, ample en bouche, légèrement épicé avec un corps gouleyant, fort et long; 12 fr. 95/75 cl.

Toutes les bouteilles avec des étiquettes animaux sur: www.mondovino.ch/animaux

Belle complexité

L’experte

Marie Linder, spécialiste en vin

Marie Linder, spécialiste en vin
Marie Linder, spécialiste en vin

Ce chasselas du Domaine Moulin-La Vignette est encore juvénile, mais splendide et gouleyant à souhait. Il a une belle complexité au parfum et une bouche équilibrée, pas trop lourde, avec une agréable présence de gaz carbonique et une finale qui persiste sur une élégante touche d’amertume. Entre fruits, fleurs et minéralité, son cœur balance, mais c’est en tous les cas un beau vin d’apéritif, de bord de lac et de soirées de football. Bonne compagnie, rigolades et grignotages, pas forcément diététique incluse… Ce vin est en reflet de ce magnifique millésime 2015, peu de production, mais une maturité et un état sanitaire irréprochable des raisins. Le domaine du Moulin se situe à Lutry (VD) et c’est là que sont élaborés la majorité des produits de Michel et Jean-François Dizerens.

Lutry Domaine Moulin la Vignette J. & M. Dizerens Lavaux AOC, 2015

Prix: 11 fr. 95/70 cl
Origine: Suisse
Région: Lavaux
Cépage: chasselas
Disponible: dans les grands points de vente Coop et sur:

.

www.mondovino.ch
Joëlle Challandes

Rédactrice

Photo:
Darrin Vanselow
Publication:
lundi 27.06.2016, 14:20 heure

Retrouvez toutes nos recettes