Une méduse grosse comme une pièce de 2 francs observée dans le lac de Lugano.

Méduses d’eau douce

Baignade En été, de petites méduses peuvent apparaître dans nos lacs.

Des méduses? En Suisse? Possible! Il y a une année, des méduses (Craspedacusta sowerbyi) avaient été observées dans le lac de Lugano. Idem en 2010 dans le lac de Neuchâtel, et en 2004 dans le Léman. «Elles apparaissent quand l’eau dépasse 23 °C», explique Brigitte Lods-Crozet, spécialiste en hydrobiologie à la Direction générale de l’environnement du canton de Vaud. Est-ce à dire que des «molécules» de méduses dorment dans nos eaux et se réveillent quand il fait chaud? «En quelque sorte, sauf que ces «molécules» sont de petits organismes vivants appelés polypes.»
Mesurant à peine quelques millimètres, ils vivent fixés sur le fond des eaux littorales. Avec la chaleur, ils bourgeonnent et donnent naissance à des méduses mâles et femelles (de 2 à 3 cm de diamètre). Ces dernières vont émettre des ovules et spermatozoïdes. Les œufs fécondés se déposeront au fond de l’eau et formeront de nouveaux polypes. Que l’on se rassure, pas d’invasion en vue dans nos lacs où vivent très peu de polypes.

Comme un moustique

Originaires d’Asie du Sud-Est, ces organismes ont été importés dans les années 1920 avec des plantes aquatiques exotiques destinées à garnir les jardins botaniques qui fleurissaient dans les villes. «Depuis, les polypes se sont propagés partout.» Au fait, ces méduses d’eau douce piquent mais inoffensivement, comme un moustique.

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel
Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

«Peut-on adopter un chien à 75 ans?»

Je vous félicite de mesurer la responsabilité qu’implique une adoption. Il est légitime de se demander ce qui arrivera à Médor ou Tigrou si son maître devait déménager dans un home ou venait à décéder. Il vaut la peine d’y réfléchir à l’avance avec la famille ou des amis proches qui seraient prêts à prendre soin de son animal. Si une solution peut être trouvée, un compagnon à quatre pattes représente une
présence apaisante qui peut aider à structurer le quotidien: aller se promener, rencontrer d’autres personnes, etc. Vous pouvez adopter un animal déjà adulte, voire âgé, ce qui présente certains avantages: un chien éduqué ne tirera pas sur sa laisse en risquant de provoquer une chute et son rythme de vie, plus calme, se calquera plus aisément sur celui de son maître.

 
Une question animalière?

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Geoffrey Raposo

Médiamaticien

Photo:
Alamy, DR
Publication:
lundi 05.09.2016, 13:40 heure



Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?