1 von 30


Mélanie René invitée à Berne par l’ambassadeur d’Autriche, qui organisé une soirée en son honneur.











Mélanie René en compagnie de l'ambassadeur d'Autriche, Jürgen Meindl.

Mélanie René a chanté quatre chansons unplugged en compagnie de son pianiste. Au menu: Nina Simone, Bobby Hebb (Sunny), Sia (Chandelier) et, bien sûr sa chanson Time To Shine.



Dans l'assemblée, tout à droite: les parents de Mélanie René.

Mélanie René a dédié la chanson Sunny de Bobby Hebb à l'ambassadeur et à sa femme.













Mélanie René: «Enfant, j’imitais Céline Dion!»

Musique La Genevoise Mélanie René participera à la demi-finale de l’Eurovision le 21 mai à Vienne. Rencontre avec une chanteuse au cœur d’or.

«

Si on a confiance en soi, plus rien n’est impossible»

Vous venez d’une famille de musiciens?
Oui. Ma mère chante et mon père joue des percussions mauriciennes (de la ravane et du djembé). J’ai grandi avec mes cousines, tout le monde chantait et mon oncle nous accompagnait à la guitare. On faisait souvent de petits concerts pour les parents!

Votre chanson «Time To Shine», que raconte-t-elle?
Je l’ai composée quand j’étais en Angleterre. J’étais toujours un peu en retrait, réservée, très introvertie, jusqu’au moment où j’ai pris conscience que j’étais capable de surmonter tout cela et d’aller de l’avant. C’est une chanson un peu thérapeutique, un message positif. J’aimerais dire à tous ceux qui l’écoutent de croire en soi, car si on a confiance en soi, plus rien n’est impossible!

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Vous avez aussi écrit une chanson sur votre grand-papa, «Il chante avec les anges»…
C’est la première de mes chansons que j’ai interprétée en public. Mon grand-père nous a quittés en 2008. Il chantait beaucoup et la chanson qui nous le rappelle le plus est Le plus beau tango du monde de Tino Rossi.

Votre personnalité?
Je suis curieuse, passionnée, persévérante, perfectionniste, généreuse et d’un naturel plutôt réservé – mais c’est vrai que quand on me connaît bien je peux être très extravertie!

Vos influences musicales?
C’est très varié. Petite, j’écoutais beaucoup ce qu’aime ma mère, comme Charles Aznavour, Michel Sardou, Mireille Mathieu, Elvis et Tina Turner. J’étais aussi très fan de Lââm, Britney Spears et Céline Dion. Aujourd’hui, j’adore les chanteuses comme Jessie J et Sia, mais aussi les légendes du jazz que sont Billie Holliday et Nina Simone!

Les bracelets offerts par sa grand-mère. Bleu pour la sérénité et rose pour l'amour.

Vos modèles?
Ma mère Doraine. C’est peut-être un peu cliché de dire cela mais en tant que femme, j’ai beaucoup d’admiration pour sa force, ce qu’elle dégage et ce qu’elle arrive à faire. Au niveau musical, Céline Dion, parce que j’ai grandi avec ses chansons et que je m’amusais à imiter ses intonations et ses mimiques. Et parmi lespersonnalités du monde: Nelson Mandela, Mère Teresa ou encore Rosa Parks, l’Afro-Américaine qui a refusé de donner sa place à un passager blanc dans un bus (ndlr: en 1955) en plein apartheid!

Vous avez un chien qui s’appelle Lucky…
Oui, c’est le labrador de ma mère. Il aura 10 ans le 14 juillet! Quand ma maman l’a reçu en cadeau, elle a gagné le soir-même une bouteille de champagne à une tombola. Du coup, on s’est dit que c’était le chien qui lui avait porté chance et on l’a appelé Lucky (chanceux)! J’adore faire des balades en nature avec lui!

Vos plats préférés?
Ouh! Cela change souvent. Tout récemment, c’est le bœuf Stroganov. On en a mangé en Lituanie après un concert. J’adore aussi la choucroute! La première fois que je l’ai goûtée, c’était chez ma manager Eliane. On en a aussi mangé une à Vienne, c’était délicieux! Sinon, j’adore le poulet au curry que fait mon père.

Mélanie René à l'Ambassade d'Autriche - reportage sur SRF1 le 7 mai 2015

L’instrument sur lequel elle compose ses chansons.

Quels sports pratiquez-vous?
La marche. J’aime faire des balades dans la nature et m’y ressourcer. En Angleterre, j’avais un abonnement à la gym. Maintenant c’est un peu plus compliqué, mais, dès que j’ai un moment, j’essaie de faire de la gym à la maison avec DVD!

Vos passions à côté de la musique?
J’adore lire. Écrire aussi. Je me suis toujours dit, que si la musique ne marchait pas, je tenterais ma chance comme écrivain. Depuis toute petite, j’ai cette passion. J’aime aussi voyager et découvrir de nouvelles cultures!

Vos livres de chevet?
Dernièrement, j’ai lu la trilogie des Hunger Games de Suzanne Collins. Un livre qui m’a aussi beaucoup marquée est Le Talisman de Stephen King et Peter Straub.

Et côté cinéma?
Le dernier film que j’ai vu est Divergente 2. Il m’a beaucoup plu. En fait, j’aime bien…

… les sociétés post-apocalyptiques?
(grand rire) C’est un peu ça… Divergente est très similaire à Hunger Games. J’aime bien le cinéma de science-fiction, un peu surréel, mais qui pourrait se rattacher à certaines choses de la société.

Vous avez un amoureux?
Je ne suis plus un cœur à prendre. Et, oui, il est musicien!

Votre philosophie?
Rien n’arrive par hasard. Il y a toujours une raison à tout, même si on ne peut pas le voir de suite!

Site Internet de Mélanie René

4 dates dans le rythme d’une chanteuse

1990 Naît à Genève de parents mauriciens. Elle grandit à Reignier en Haute-Savoie.

2003 Elle prend des cours de chant et de composition aux Ateliers du Funambule à Nyon. Elle y restera sept ans.

2010 Études musicales en Angleterre. Elle obtient son bachelor en «performance music» en 2014.

2015 Elle représentera la Suisse à la 60e édition de l’Eurovision le 21 mai à 21 h (RTS Un). Finale le 23 mai.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Alain Wey

Rédacteur

Photo:
Charly Rappo
Publication:
dimanche 10.05.2015, 23:05 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?