Qu’advient-il de nos données après le dernier tweet?

Mort digitale: que deviennent nos biens virtuels?

Héritage 2.0 Une partie des données d’un internaute décédé se transmet aux descendants, mais chaque fournisseur a ses propres règles. 

En Suisse, chaque année, des milliers d’internautes meurent et laissent derrière eux un patrimoine numérique. Qu’advient-il de ces biens virtuels?

Testament digital

Chez PayPal, l’argent virtuel se transmet aux héritiers. Pour ce faire, il faut prouver que le détenteur du compte est décédé et que vous êtes l’héritier. Ou sinon clôturer le compte PayPal, pour autant que le défunt ait laissé ses données d’accès. À ce propos, les superpoints sont transmissibles (voir plus bas).  
Les utilisateurs de Google, peuvent de leur vivant désigner leurs héritiers et faire envoyer une notification automatique via le «Gestionnaire de compte inactif» à dix personnes au maximum, lorsque le compte n’aura pas été utilisé durant une période déterminée. Au cas où l’utilisateur est décédé sans avoir nommé d’héritier, il faut alors remplir un formulaire. Toutefois, la décision d’accorder l’accès aux comptes est du ressort de Google.

Votre playlist disparaît

La situation est différente avec la musique sur iTunes et les livres électroniques (e-books) au format Kindle: ils n’ont pas été achetés mais cédés sous licence, et cette licence expire au décès du titulaire du compte. Une solution: protéger dans les meilleurs délais musique, vidéos et e-books avant que le fournisseur de services soit informé du décès du client. Et pour les bibliothèques d’e-books, il faut éliminer la protection anticopie. Actuellement, les applications ne peuvent pas non plus être transmises.

Être prévoyant

Le plus important est d’avoir accès au compte e-mail de la personne décédée car il peut permettre de bloquer ou de supprimer d’autres comptes. Grâce à l’adresse e-mail, l’entourage peut en outre savoir s’il reste des factures ouvertes ou encore s’il existe des abonnements numériques, car il hérite également de ces obligations.
Même si vous n’avez pas trop envie de penser à votre décès, vous devez réfléchir où vous pourriez déposer en toute sécurité les informations concernant l’accès à votre compte e-mail. Pour vous faciliter la tâche, l’idéal est d’avoir un gestionnaire de mots de passe – ce qui est de toute façon recommandé – et de déposer le mot de passe de ce gestionnaire dans un endroit sûr.

Quid de votre Supercard?

Le service clientèle de Coop vous répond:
«Lorsque le détenteur d’une Supercard disparaît, une autre personne peut hériter de ses superpoints. Nous lui indiquons comment effectuer le transfert des points, s’il détient la Supercard et connaît le code PIN. Si l’héritier n’est pas en possession de la Supercard, ou qu’il ne connaît pas le code PIN, c’est nous qui nous chargeons du transfert des points. Pour des raisons de sécurité, nous avons besoin d’un document officiel: copie de la carte d’identité ou du passeport avec indication des numéros de la carte correspondante et notification signée.»

Service clientèle

Avec un scanner d’iris et un écran agrandi

http://www.cooperation.ch/Mort+digitale_+_que+deviennent+nos+biens+virtuels_ Mort digitale: ​que deviennent nos biens virtuels?

Les nouveaux smartphones Samsung Galaxy S8 et S8+ sont sortis fin avril avec des écrans nettement agrandis: 5,8 pouces pour le Galaxy S8 et 6,2 pouces pour le S8+. Des conditions optimales pour le visionnement de vidéos ou les jeux. Le bouton principal et les haut-parleurs ont été intégrés dans et derrière l’écran. Le smartphone peut être déverrouillé avec les empreintes digitales, mais aussi avec un scanner d’iris, plus sûr, ou la reconnaissance faciale.

Samsung Galaxy S8 à 799 fr. et Galaxy S8+ à 899 fr., disponibles chez Fust.

Conseil appli: magie vidéo

http://www.cooperation.ch/Mort+digitale_+_que+deviennent+nos+biens+virtuels_ Mort digitale: ​que deviennent nos biens virtuels?

Vous vous demandez comment un présentateur TV peut se tenir devant un volcan bien qu’il soit en studio? L’astuce s’appelle «Greenscreen» ou «Bluescreen», et vous pouvez la télécharger sur votre smartphone au moyen de «KeyScreenPro». Sans traitement graphique postérieur et en un minimum d’efforts, vous plantez ainsi le décor de votre prochaine vidéo dans un lointain système solaire ou au bord d’une falaise vertigineuse. Il vous faut pour cela une surface verte ou bleue devant laquelle vous vous filmez, ainsi que l’image souhaitée en arrière-plan. Évitez les vêtements verts ou bleus, qui apparaîtraient transparents à l’écran.

«KeyScreenPro», 2 fr. pour iOS et 2 fr. 19 pour Android, dès 3 ans.

texte:
Daniela Gschweng
Photo:
Alamy, DR
Publication:
lundi 19.06.2017, 13:00 heure