Une auxiliaire de récolte cueille des noisettes mûres. Grâce au programme UTZ, ses conditions de travail se sont nettement améliorées.

Noisettes UTZ: gros progrès dans 
les plantations

Exemplaire Pour Coop, le développement 
durable est primordial. Même les noisettes 
doivent être produites dans des conditions sociales 
et écologiques correctes.

La période de l’Avent, c’est aussi celle de la préparation des biscuits de Noël: étoiles à la cannelle, coquins, milanais, bruns de Bâle ou encore macarons aux noisettes.
La plupart des fruits à coque sont cultivés en Turquie. Ce pays assure en effet pas moins de 70 à 80% de la production mondiale. Environ 10% de la récolte sont consommés crus. Les 90% restants sont d’abord grillés avant d’être transformés. La Turquie est également le principal fournisseur de Coop. Les conditions de travail dans les plantations y sont souvent mauvaises. Les auxiliaires ne touchent parfois pas le salaire minimal légal et doivent fournir des heures supplémentaires dont une partie n’est pas payée.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Objectifs ambitieux

Le travail des enfants est en outre un problème supplémentaire. «Cela explique que les noisettes figurent sur une liste établie par Coop avec 14 matières premières dites critiques», déclare Raphael Schilling, du département Développement durable chez Coop. En plus des noisettes, on y trouve la viande, le lait, les œufs, les fruits et légumes, les fleurs et les plantes d’ornement, le poisson et les fruits de mer, le café, le cacao, l’huile de palme, le riz, le soja, le coton, ainsi que les produits en bois et en papier. «Nous avons défini des normes de développement durable pour chaque matière première critique et fixé pour leur application des objectifs ambitieux que nous voulons atteindre d’ici à 2020», précise Raphael Schilling.
Progressivement, de grands segments de l’assortiment contenant des noisettes sont convertis au développement durable. En l’occurrence, les normes acceptées sont celles de Bio Suisse et d’UTZ*. Le Bourgeon de Bio Suisse est l’un des labels bio les plus exigeants du monde. Quant aux plantations certifiées UTZ, elles doivent respecter les critères suivants: agriculture durable, bonne gestion de l’exploitation, conditions de travail sûres et saines, respect du salaire minimal et pas de travail des enfants. Les entreprises sont, en plus, contrôlées régulièrement.

Dans la bonne direction

Les certifications Bio Suisse et UTZ ont un effet positif sur la vie de nombreux producteurs et auxiliaires de récolte. Selon des estimations, 400  000 ménages tirent une part importante de leurs revenus des plantations de noisettes, soit plusieurs millions de personnes.
Même s’il reste encore beaucoup à faire, des changements dans la bonne direction se sont déjà produits. «Depuis peu, les noisettes moulues conventionnelles de notre marque de distributeur sont certifiées UTZ, indique Raphael Schilling. À partir de 2018, ce sera le cas des noisettes utilisées dans les pâtes à tartiner et les produits au chocolat conventionnels.» Coop fournit ainsi une importante contribution à la production durable des noisettes en Turquie.

* En quiché, la langue des Mayas du Guatemala, «utz» signifie «bon».

Le programme noisettes UTZ*: forte augmentation

Toujours plus de producteurs cultivent des noisettes dans des conditions équitables. Source UTZ; infographie Caroline Koella

Des actes pour le bien-être de tous

www.des-paroles-aux-actes.ch/355
Toutes les paroles aux actes
texte:
Susanne Stettler
Photo:
Fotolia, UTZ
Publication:
lundi 04.12.2017, 12:11 heure

Retrouvez toutes nos recettes