1 von 24


Nouveau design: lors du voyage inaugural de Bellinzone (TI) à Bâle, l’ambassadrice mobile de Pro Montagna n’est pas passée inaperçue.

La Re 460 065-6 est préparée dans les hangars des CFF, à Bellinzone (TI).

Avant de recevoir ses nouveaux atours, la Re 460 065-6 est débarrassée de ses bosses et autres «blessures».

Les irrégularités ont été corrigées.


Couche de fond avec le pistolet pulvérisateur.

Travaux de peinture sur le toit de la locomotive.

L'imprimé est immense.

Coller une aussi grande surface est un art qui requiert les talents de spécialistes.

Pour ce travail, il faut être minutieux, concentré et avoir beaucoup de patience.

Grâce à l’habileté des spécialistes, le film peut être appliqué même dans les endroits difficiles à atteindre.



L'imprimé doit être collé au millimètre.

La ligne graphique de Coop doit être strictement respectée.

Pour ce travail délicat, il est préférable d'avoir une main calme.

Le travail est terminé. La loco a un nouveau look!

Le transfert de Bellinzona à Bâle dirige la locomotive sur l’ancienne ligne du Gothard.

La loco est dans l’objectif du photographe.

La locomotive passe devant l'église de Wassen.

En chemin dans le canton de Schwyz.

L'inauguration est animée par un groupe de cors des Alpes bâlois.

Le baptême de la locomotive Pro Montagne par Joos Sutter.

Joos Sutter, chef de Coop, Irène Kaufmann et Andreas Meyer, patron des CFF.

Nouveau look pour une loco

Sur les rails Une locomotive de type Re 460 circule nouvellement en tant qu’ambassadrice du label Coop Pro Montagna sur le réseau ferroviaire suisse. Rencontre avec une belle d’acier.

Re 460, j’ai failli ne pas vous reconnaître! Vous avez délaissé la classique tenue rouge des CFF pour endosser le design Pro Montagna. Qu’est-il arrivé?
J’ai été choisie comme ambassadrice pour Pro Montagna de Coop et je fais maintenant de la publicité pour ce label sur le réseau ferroviaire suisse.

La tenue vous correspond-elle?
Je représente des valeurs telles qu’authenticité, solidité, attachement à la nature, sérieux et fiabilité. En tant que locomotive universelle, particulièrement bien adaptée au terrain montagneux, j’adore les montagnes. Par conséquent, Pro Montagna et moi faisons indéniablement la paire.

Avant de recevoir ses nouveaux atours, la Re 460 065-6 est débarrassée de ses bosses et autres «blessures» dans les hangars des CFF, à Bellinzone (TI).

Avant de recevoir ses nouveaux atours, la Re 460 065-6 est débarrassée de ses bosses et autres «blessures» dans les hangars des CFF, à Bellinzone (TI).
http://www.cooperation.ch/Nouveau+look+pour+une+loco Avant de recevoir ses nouveaux atours, la Re 460 065-6 est débarrassée de ses bosses et autres «blessures» dans les hangars des CFF, à Bellinzone (TI).

Votre look attire les regards...
En tant que locomotive de la famille des Re 460, je suis habituée à attirer les regards depuis ma production au début des années 1990. Un grand nombre de «ferrovipathes» me qualifient de la plus belle et la plus novatrice des locomotives.

Pourquoi?
On dit de moi que je suis une icône du design. C’est Sergio Pininfarina en personne qui a conçu mon design. La star italienne du design auto a acquis une renommée internationale en créant des carrosseries extraordinaires. Il a notamment dessiné la Ferrari Testarossa et la Maserati GranTurismo.
Ce designer a toujours accordé de l’importance non seulement à l’aspect fonctionnel mais aussi à l’esthétique.

Où réside l’innovation chez vous?
Ce qui mérite d’être relevé c’est que, lors de ma production et pour la première fois de l’histoire suisse de la construction de locomotives, les cabines de conduite et les tabliers de protection au-dessous ont été construits en fibre de verre. Alors qu’autrefois les locos étaient principalement entièrement en acier. Cela a permis de réaliser un design d’un nouveau genre et d’améliorer l’aéro­dynamisme. Avec moi, les concepteurs se sont engagés dans une nouvelle voie. En tant que modèle convoité, j’ai aussi été exportée à l’étranger: des locos de mon type circulent en Scandinavie et même à Hong Kong.

Le design du label Pro Montagna avec son motif alpestre a été imprimé digitalement sur des feuilles plastifiées, qui ont été ensuite appliquées sur les flancs de la loco.

Le design du label Pro Montagna avec son motif alpestre a été imprimé digitalement sur des feuilles plastifiées, qui ont été ensuite appliquées sur les flancs de la loco.
http://www.cooperation.ch/Nouveau+look+pour+une+loco Le design du label Pro Montagna avec son motif alpestre a été imprimé digitalement sur des feuilles plastifiées, qui ont été ensuite appliquées sur les flancs de la loco.

Quand êtes-vous entrée en fonction?
Moi, la Re 460 065-6, baptisée Rotsee, je circule sur le réseau ferroviaire suisse depuis le 27 octobre 1993. Depuis, j’ai parcouru plus de six millions de kilomètres.

Locomotive, un métier de rêve pour vous?
Les transports publics m’ont toujours intéressée. Quotidiennement, quantité de pendulaires, touristes et excursionnistes utilisent le chemin de fer. Les voyageurs se réjouissent toujours quand je viens les chercher et que je les amène en toute sécurité et à l’heure dite à leur destination. En tant que loco, je suis très sollicitée et je porte une grande responsabilité.
Je suis fière d’appartenir à la grande famille des CFF. Entre les grosses agglomérations suisses, il n’y a pas de moyen de transport plus efficace et plus écologique que le chemin de fer.

Vous êtes considérée comme le symbole de Rail 2000. Dans le langage populaire, on vous surnomme d’ailleurs Loco 2000...
Je suis la seule locomotive de la flotte des CFF autorisée à rouler à 200 km/h.
Raison pour laquelle j’étais importante au moment du lancement de Rail 2000. Grâce notamment à mes performances, il a été possible d’accomplir le trajet entre Berne et Zurich en moins d’une heure.

Vous êtes l’une des 119 locomotives de type Re 460…
… qui couvrent les 50% du trafic ferroviaire suisse. Un kilomètre-voyageur sur deux est accompli par une Re 460. La totalité de la flotte effectue quotidiennement quelque 104  000 kilomètres. Soit environ 2,5 fois le tour de la Terre.

Coller une aussi grande surface est un art qui requiert les talents de spécialistes.

Coller une aussi grande surface est un art qui requiert les talents de spécialistes.
http://www.cooperation.ch/Nouveau+look+pour+une+loco Coller une aussi grande surface est un art qui requiert les talents de spécialistes.

On dit que vous êtes une athlète sur roues. Donnez-nous un exemple de votre savoir-faire impressionnant?
Eh bien, je suis capable de tirer un attelage de wagons de 650 tonnes à une vitesse de 80 km/h sur des pentes avec un dénivelé jusqu’à 27‰.

Le tunnel de base du Gothard a été inauguré en juin 2016. Circulez-vous aussi sur ce tronçon?
Non, à l’heure actuelle seule une douzaine de Re 460 équipées des systèmes techniques de sécurité peuvent emprunter le tunnel de base. Mais, à part cela, je circule sur la totalité du réseau.

http://www.cooperation.ch/Nouveau+look+pour+une+loco Nouveau look pour une loco

Quel est votre trajet préféré?
La ligne du Simplon reliant Genève à Brigue et qui longe le Léman. C’est pour moi l’un des plus beaux tronçons. La vue sur le lac et les Alpes valaisannes est à couper le souffle. Un point culminant du paysage sont les vignobles en terrasses de Lavaux, classés au patrimoine culturel mondial de l’Unesco en 2007. Si je pouvais, je m’assiérais sur le siège d’un wagon durant le trajet pour admirer le paysage.

Vous avez déjà circulé sur l’ancienne ligne du Gothard. Tout le monde n’apprécie pas les traversées de tunnels. Et vous?
J’avoue que lors de ma première traversée du tunnel de faîte du Gothard, je n’étais pas très à l’aise. J’étais contente de retrouver la lumière du jour à la fin de ces 15 kilomètres dans le noir. Cela ne me fait plus rien aujourd’hui.

http://www.cooperation.ch/Nouveau+look+pour+une+loco Nouveau look pour une loco

Vous est-il déjà arrivé de devoir maîtriser une situation dangereuse?
Jusqu’ici, j’ai heureusement été préservée de ce genre de situation. Une fois, cependant, j’ai eu un incident avec une vache. L’animal s’était échappé d’un pâturage et égaré sur la voie. Mais grâce à ma capacité de réaction, j’ai pu freiner à temps. Personne n’a été blessé. L’annonce «vache sur la voie!» a évidemment bien fait rire les pendulaires.

En service depuis plus de vingt ans, vous êtes à mi-parcours. J’ai entendu dire que vous serez modernisée...
Oui. Ces prochaines années, les CFF vont équiper la famille des Re 460 de la plus récente technologie. Je pourrai alors effectuer mon travail en étant encore plus économe en énergie et plus respectueuse de l’environnement. On m’autorisera en outre à emprunter le tunnel de base du Gothard avec l’ensemble de la flotte.

La Re 460 des CFF avant sa modernisation

Secrets techniques d’une locomotive

Source Bombardier Transportation Switzerland AG

Ambassadrice de marque pour un an

Une pub géante circule sur le réseau ferroviaire suisse.

Le patron des CFF, Andreas Meyer (à gauche) est visiblement ravi du partenariat avec Coop.

Le patron des CFF, Andreas Meyer (à gauche) est visiblement ravi du partenariat avec Coop.
http://www.cooperation.ch/Nouveau+look+pour+une+loco Le patron des CFF, Andreas Meyer (à gauche) est visiblement ravi du partenariat avec Coop.

Quand le chef de Coop et le directeur des CFF se rencontrent, c’est pour une bonne raison: celle du 3 avril dans la gare principale de Bâle. Joos Sutter et Andreas Meyer ainsi qu’une quarantaine d’invités s’étaient réunis sur le quai pour inaugurer le nouveau bloc publicitaire. C’est avec impatience qu’ils attendaient la venue de l’actrice principale. Peu après 11 h, le haut-parleur retentissait: «Arrivée sur voie 1 de la locomotive Coop Pro Montagna.» Enfin la belle de 84 tonnes et 8300 chevaux entrait lentement en gare sous un tonnerre d’applaudissements. «N’est-elle pas fantastique?» Joos Sutter était manifestement ravi par le look de la loco. L’avant de la RE 460 065-6 arbore fièrement le logo de Coop et sur ses flancs se détache en grand le motif de Pro Montagna avec ce slogan publicitaire: «De nos montagnes. De nos paysans.»

Lors de l’inauguration, animée par un groupe de cor des Alpes bâlois, Joos Sutter a montré qu’il avait du souffle.

Lors de l’inauguration, animée par un groupe de cor des Alpes bâlois, Joos Sutter a montré qu’il avait du souffle.
http://www.cooperation.ch/Nouveau+look+pour+une+loco Lors de l’inauguration, animée par un groupe de cor des Alpes bâlois, Joos Sutter a montré qu’il avait du souffle.

De la route au rail

Pour le président de la direction de Coop et «montagnard des Grisons», comme il s’est qualifié lui-même, ce fut une grande joie que de souligner la vocation de ce véhicule. «D’un côté, je viens des montagnes et Pro Montagna me tient très à cœur. D’un autre côté, je me convertis de plus en plus en cheminot.» Le chemin de fer est, en effet, son moyen de transport préféré quand il en va du commerce. Coop mise sur le transport combiné des marchandises et a déplacé de nombreux transports de la route au rail ces dernières années. Ce qu’elle va d’ailleurs continuer de faire.
Les CFF ne desservent certes pas tous les tronçons alpins «mais les montagnes sont une affaire de cœur», a affirmé Andreas Meyer. Par sa présence, le cheminot en chef a confirmé l’étroit partenariat existant entre les CFF et Coop. Et lui non plus ne cache pas son enthousiasme pour la loco portant le logo Pro Montagna.
Coop profite des dix ans d’existence de Pro Montagna pour utiliser la locomotive comme plateforme publicitaire afin d’ancrer la marque et sa philosophie durable dans l’esprit de la population. La loco circulera une année durant sur le réseau ferroviaire national, périple au cours duquel elle parcourra environ 300  000 kilomètres et sera vue par des millions de personnes en Suisse. Bon effet publicitaire garanti.

Loco miniature

Pour les fans de trains miniatures: la locomotive avec le logo Pro Montagna sera disponible dès la mi-août en version mini dans les commerces spécialisés (pas chez Coop). L’édition miniature, en tous points identique à la «grande», est réalisée par la firme de modèles réduits HAG GmbH, à Stansstad (NW). Elle coûte 700 fr. sans effets sonores et 750 fr. avec.

Les conditions de vie et de travail dans les régions de montagne placent les gens qui y vivent devant de grands défis. Raison pour laquelle Coop a lancé Pro Montagna il y a dix ans.
Sous ce label sont vendus des produits authentiques et d’excellente qualité fabriqués et transformés dans les régions de montagne. Le détaillant offre ainsi à d’innombrables paysans et entreprises de transformation un réseau de vente pour leurs produits et permet de maintenir d’importantes places de travail dans l’arc alpin. Pour chaque produit Pro Montagna vendu, une part du prix d’achat est dévolue au Parrainage Coop pour les régions de montagne, organisation à but non lucratif. Celle-ci peut ainsi soutenir des projets d’entraide.

www.coop.ch/promontagna

À gagner: un voyage en cabine de conduite

Action selfie avec la loco
Voyager en tête de train, à côté du mécanicien? Pour beaucoup un rêve... qui peut maintenant se réaliser en participant à notre action selfie. Faites une photo de vous avec la loco Pro Montagna et envoyez-nous votre selfie en indiquant où la photo a été prise. Parmi tous les envois, nous tirerons au sort 5 voyages en cabine de conduite.

Délai de participation: 17 avril 2017, 16 h.

Donnée nécessaire

Donnée nécessaire

Donnée nécessaire

Donnée nécessaire

Donnée nécessaire

Donnée nécessaire

Donnée nécessaire

Donnée nécessaire

Donnée nécessaire

Donnée nécessaire



 


Choix non valide

 


Choix non valide

_

* Champs obligatoires
Informations sur la protection des données sur les pages Web de Coop
Conditions de participation

Commentaires (4)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Yvonne Fertsch

Infographie: Vittorio Del Basso

Photo:
Heiner H. Schmitt, Sandro Mahler
Publication:
dimanche 09.04.2017, 14:00 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?