Objectifs du WWF: Coop tient le cap

Depuis plus de 25 ans, Coop se fixe 
des objectifs stratégiques en faveur du 
développement durable. Dans cette 
perspective, l’entreprise collabore avec 
le WWF depuis 2006. Bilan intermédiaire.

Dans les domaines Climat, Bois/Papier, Poisson/Fruits de mer, Soja et Tourbe (non intégré ici), Coop est sur la bonne voie.
Elle a même déjà atteint certains objectifs définis avec le WWF. En ce qui concerne l’huile de palme, en revanche, des difficultés d’approvisionnement ont ralenti les progrès.

Lisez le rapport complet du WWF: le «Bilan de performance des entreprises partenaires 2013,
Coop»
publié par le WWF en juillet.

Climat

Réduction des émissions annuelles de CO2 par rapport à 2008 (en valeur absolue)*

Objectif visé pour 2015: –21%
Objectif atteint en 2013: –16,6%

Commentaire La réduction de CO2réalisée jusqu’ici répond à l’objectif fixé avec le WWF pour 2015. Elle permet également d’atteindre le but visé par Coop d’atteindre la neu-tralité en matière de CO2 pour 2023. Parmi les mesures principales, on peut mentionner: l’application de la norme Minergie lors de la construction/rénovation de points de vente, l’éclairage par LED, l’utilisation du CO2 comme fluide frigorigène, la valorisation des rejets thermiques des installations frigorifiques, l’utilisation de chaufferies à copeaux de bois, de pompes à chaleur et de biodiesel, la consommation d’électricité hydraulique et le transport de marchandises par chemin de fer.

* Concerne tous les points de vente, les centrales de distribution, les divisions du groupe, les entreprises de production
et le transport.

Bois/Papier

Pourcentage de produits dérivés du bois et du papier issus de sources durables (FSC ou recyclage)*

Objectif visé pour 2015: 65%
Objectif atteint en 2013: 61,6%

Commentaire Coop est sur la bonne voie. Et ce, bien que les objectifs en matière de certification FSC soient devenus plus difficiles à atteindre en raison d’une extension de l’éventail de produits. Dans la division Brico+Loisirs, la part de bois certifié FSC s’est élevée en 2013 à 70,5% du total. Dans le domaine des matériaux recyclés, Coop a même dépassé l’objectif. Cela s’explique par l’abandon des fibres fraîches FSC au profit du papier recyclé pour la fabrication de 30 millions de sacs à commissions. Il reste un potentiel d’amélioration chez les marques de produits hygiéniques tels que couches pour bébés, papier hygiénique ou mouchoirs en papier.

* Concerne l’assortiment (sans les magasins d’ameublement Toptip), la presse Coop, le matériel publicitaire et la consommation propre de Coop.

Poisson/Fruits de mer

Pourcentage de poisson et de fruits de mer issus de sources ayant obtenu les appréciations «fortement recommandé», «recommandé» ou «acceptable» selon l’évaluation du WWF

Objectif visé pour 2015: 98,5%
Objectif atteint en 2013: 98,5%

Commentaire Membre fondateur du WWF Seafood Group, Coop s’engage activement contre la surpêche. Le passage au poisson et aux fruits de mer issus de sources certifiées durables (MSC, ASC, Bourgeon bio, etc.) est en bonne voie pour le poisson frais et en conserve. Les deux tiers du poisson en conserve de marque propre sont déjà certifiés MSC et le reste est en cours de transition. En revanche, il y a un potentiel d’amélioration du côté du poisson et des fruits de mer de marque. Relevons que dans les restaurants Coop, tout le poisson est déjà issu de sources «recommandées» ou «acceptables» selon le WWF.

Source: «Bilan de performance des entreprises partenaires 2013, Coop» publié par le WWF en juillet 2014.

Soja

Pourcentage de soja issu de cultures responsables et certifiées

Objectif visé pour 2015: 90%
Objectif atteint en 2013: 80%

Commentaire: En 2004 déjà, Coop a élaboré les «Critères de Bâle pour une culture du soja responsable» en collaboration avec le WWF. Elle a soutenu financièrement la mise en œuvre des projets pilotes. En 2011 a été fondé le Réseau suisse pour le soja, qui s’engage pour la production et la commercialisation de soja issu de cultures responsables. Enfin, en tant que membre de l’association Donau Soja, Coop soutient, depuis 2013, la culture de soja sans OGM sur les rives du Danube. Actuellement, ce soja est utilisé pour l’alimentation des poulets de chair et des pondeuses élevés selon les directives du label de qualité Naturafarm de Coop (particulièrement respectueux des animaux).

Huile de palme

Pourcentage d’huile de palme durable issue de plantations certifiées RSPO (Table ronde sur l’huile de palme durable) dans les produits alimentaires Coop

Objectif visé pour 2015: 100%
Objectif atteint en 2013: 62%

Commentaire: Malgré une nette amélioration entre 2012 et 2013 (+34%), Coop n’a pas atteint les 80% visés pour 2013. Cela tient à des difficultés d’approvisionnement. Il y a cependant des signes prometteurs: aujourd’hui,les trois quarts de la graisse de palme utilisée dans les boulangeries Coop sont issus de filières certifiées durables. Chez Chocolats Halba, c’est même, depuis peu, la totalité de l’huile de palme employée qui provient de plantations certifiées RSPO.

Le WWF et Coop


Partenaires depuis 2006

En 2006, Coop a été le premier distributeur suisse à instaurer un partenariat environnemental global avec le WWF. Les deux parties ont décidé de prolonger cette collaboration jusqu’en 2015. L’objectif principal reste inchangé: promouvoir la consommation durable et la protection de l’environnement. Pour y parvenir, Coop participe à divers groupes du WWF: «Climate Savers», «Global Forest and Trade Network Switzerland» (GFTN) et «WWF Seafood Group». De plus, l’entreprise est membre de la «Table ronde sur l’huile de palme durable» (RSPO), de la «Table ronde pour un soja responsable» (RTRS) et du Réseau suisse pour le soja. Enfin, Coop compense les émissions de CO2 générées par les transports aériens, les voyages d’affaires et les livraisons coop@home en participant à des projets du WWF. De plus, elle investit dans des projets environnementaux du WWF.