En action: un drone de La Poste survole Lugano.

Objets volants: bien davantage que des jouets

Essais Le courrier sera-t-il bientôt livré par drone? Des aéronefs sans pilote vont-ils bientôt survoler nos régions? Si tout cela reste de la musique d’avenir, des tests sont déjà effectués.

Au départ, il ne s’agissait que d’un jouet. Mais très vite, ils furent utilisés pour réaliser des prises de vues aériennes, devenant alors l’objet de débats concernant la sphère privée des individus. Toutefois, depuis qu’Amazon a testé la livraison des commandes en ligne aux États-Unis, l’engouement pour les drones n’a cessé de croître. En Suisse, dès cette année, il est prévu qu’un drone de La Poste convoie régulièrement des échantillons de laboratoire entre deux hôpitaux à Lugano. La mise en service effective n’interviendra que lorsque l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) aura donné son feu vert. La périodicité des examens techniques et les listes de contrôle doivent encore être définies, tout comme pour un avion de ligne. En Allemagne aussi, La Poste teste des appareils volants sans pilote. Toutefois, une utilisation sur l’ensemble du territoire n’est pas à l’ordre du jour, et ce n’est pas demain que le promeneur fatigué se verra livrer son latte macchiato par drone. En revanche, le spray pour personnes asthmatiques a de bonnes chances d’emprunter la voie des airs pour voler au secours de celui qui l’aurait oublié: les experts entrevoient de possibles applications concrètes pour les drones, notamment dans les situations d’urgence, dans les régions du monde les plus reculées ou dotées d’une infrastructure de transport déficiente.

Le courrier par drone (La Poste)

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Le premier taxi-drone

Plus d’une dizaine d’entreprises dans le monde travaillent sur des avions de ligne sans pilote. Responsable du groupe de projet A3 chez Airbus, Rodin Lyasoff souhaite tout simplement «révolutionner la mobilité urbaine». Mais le pionnier en la matière est Dubaï, où le premier taxi-drone pourrait voir le jour ces prochains mois. La capsule «mono-passager» dispose d’un écran tactile permettant de sélectionner un lieu de destination programmé et de décoller de manière totalement autonome.

La sécurité avant tout

Actuellement, la régulation d’un espace aérien déjà bien encombré explique que l’on ne voit aucun aéronef au-dessus des grandes villes européennes. La question de la sécurité se pose également pour les objets volants de moindre taille: sur les lampadaires des villes, on voit apparaître toujours plus d’affiches signalant que l’on a retrouvé un drone. Étonnamment, ce type d’incident est plutôt rare: en Suisse, on ne déplore qu’un seul accident au cours duquel une personne a été légèrement blessée. L’OFAC a fait savoir qu’il ne fallait pas s’attendre à la création d’un espace aérien réservé aux drones dans notre pays, comme demandé aux États-Unis. Un règlement global n’est pas encore en vue. En effet, pour le moment, chaque itinéraire de vol d’un aéronef à fonctionnement autonome doit détenir une autorisation individuelle.

Des drones à usage privé sont en vente chez Interdiscount.

Photo: le charme rétro

http://www.cooperation.ch/Objets+volants_+bien+davantage+que+des+jouets Objets volants: bien davantage que des jouets

L’Instax Square SQ10 de Fujifilm n’est pas seulement carré, il offre également un format d’image au rapport 1:1, sans oublier la célèbre bande blanche en bas. Grâce à cet appareil photo numérique instantané avec imprimante intégrée, nul doute que vous obtiendrez de belles photos, format rétro ou instagram. Les images peuvent être retravaillées à l’aide de l’écran LCD couleur TFT ou des dix différents filtres puis enregistrées sur la carte mémoire SD. Vous pouvez également tester d’autres fonctions comme l’exposition multiple ou longue durée ou encore cinq différents modes de flash.

«Instax Square SQ10», actuellement disponible au prix de 299 fr. 90 chez Fust (films pour appareil instantané, 13 fr. 90 les 10 pièces)

Conseil appli: quand c’est trop fort

http://www.cooperation.ch/Objets+volants_+bien+davantage+que+des+jouets Objets volants: bien davantage que des jouets

Êtes-vous simplement sensible ou les fêtes de vos voisins sont vraiment bruyantes? Pensez à bien vous équiper: l’application «Sound Meter» (sonomètre) mesure le bruit ambiant et affiche les valeurs sur une jauge, incluant un graphique en temps réel. L’application affiche la puissance sonore de manière descriptive: «40 dB, environnement silencieux». Mais la mesure de l’intensité sonore sur le portable varie aussi en fonction de la qualité du microphone intégré.

«Sound Meter», application gratuite pour Android

texte:
Daniela Gschweng
Photo:
Alessandro Della Bella, DR
Publication:
lundi 21.08.2017, 13:25 heure