Une potée consistante! Le «chanko-nabe» est le petit-déjeuner traditionnel des sumotoris.

Pas si petit, le petit-déjeuner d’un sumotori

Déjeuner Le matin, les Suisses préfèrent du pain avec de la confiture. Dans d’autres parties du monde, on apprécie un repas plus copieux.

Au Japon, les sumotoris – sumos pour les intimes – retardent le moment du petit-déjeuner. Ils sont convaincus que grâce à cette méthode, leur corps stocke la graisse plus rapidement. Vers midi, ils mangent donc deux fois plus. Leur repas, nommé chanko-nabe, est une soupe composée de nouilles, de viande, de légumes (radis, carottes et oignons de printemps), de champignons et de tofu, qu’ils accompagnent généralement de bière ou de saké.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Un birchermüesli au coucher

Sous nos latitudes, les habitudes concernant le déjeuner sont assez traditionnelles. On a tendance à privilégier toute sa vie les aliments qu’on aimait dans l’enfance. Ce n’est donc pas une surprise si le petit-déjeuner préféré des Helvètes se compose de tartines. C’est du moins ce qu’a révélé une enquête du groupe agroalimentaire Hero.
Sur la deuxième place du podium, on retrouve le birchermüesli; au cours des cent ans qui ont suivi son invention, sa renommée est devenue mondiale. Dans les années 1940 et 1950, les ménagères le servaient en guise de souper. C’est plus tard qu’on s’est mis à le manger le matin.
L’association entre les céréales et le lait est devenue, notamment grâce aux corn-flakes des frères Kellogg, une autre façon appréciée de commencer sa journée dans les pays industrialisés occidentaux. À Londres, il existe même un café qui sert exclusivement des céréales et du lait toute la journée. Le Cereal Killer Café propose plus de 120 sortes de céréales allant des rice crispies au goût marshmallow aux cornflakes classiques, avec 30 sortes de lait et 20 nappages différents.
Démarrer sa journée par un repas sucré est surtout très prisé des Américains et des Européens. Outre-Atlantique, les pancakes aux baies et au sirop d’érable, les gaufres à la crème fouettée et les French toasts sont très populaires. De leur côté, les Français sont plus modestes: ils se contentent d’un café au lait accompagné d’un croissant ou d’un petit pain, en général sucré.

Sur la piste du pancake à la banane

Les Britanniques qui s’offrent un full English breakfast peuvent en revanche aisément faire l’impasse sur le dîner. Le déjeuner se compose de haricots blancs à la sauce tomate, d’œufs, de saucisses, de tomates grillées, de champignons rôtis, de hash browns (sorte de röstis) et de black pudding (boudin grillé). Faute de temps au quotidien, beaucoup de Britanniques attendent le week-end pour savourer l’English breakfast. La semaine, ils se contentent d’une version allégée – ou d’un bon vieux porridge.
En revanche, des petits-déjeuners copieux et salés sont répandus dans de vastes régions du monde. Ainsi, en Afrique de l’Est et de l’Ouest, on mélange une bouillie à base de millet, de maïs, de manioc ou de riz cuit avec des cacahuètes ou un peu de viande, la composition variant selon les endroits.
Au Mexique, les tortillas au guacamole, aux haricots et au poulet, ou de simples œufs brouillés accompagnés de haricots, assurent un sentiment de satiété.
Dans les contrées asiatiques, il n’est pas rare de servir un curry le matin. Comme les touristes ont généralement des difficultés à prendre un petit-déjeuner relevé, les marcheurs étrangers se voient servir des pancakes aux bananes dans de nombreuses localités d’Asie du Sud-Est. Pour cette raison, de mauvaises langues donnent le nom de banana pancake trails aux sentiers touristiques très fréquentés de l’Asie du Sud-Est…

Prenez-vous régulièrement un petit-déjeuner?

Soupe miso ou «chanko-nabe»

Au Japon, la soupe miso est tradition-nellement servie le matin. Le bouillon est préparé avec de la pâte de soja fermentée, agrémentée de dés de tofu, d’algues et parfois aussi de champignons. La plupart des sumotoris regroupent le petit-déjeuner et le repas de midi sous la forme d’une potée consistante du nom de «chanko-nabe», composée de nouilles, de viande, de légumes, de champignons et de tofu et dégustée généralement avec de la bière ou du saké.

«Nasi goreng»

En indonésien, langue officielle de l’État, «nasi goreng» signifie «riz sauté». On fait revenir du riz cuit avec des légumes et parfois du poulet avant de l’assaisonner de chili et de sauce soja. Il n’est pas rare qu’on y mélange un œuf ou qu’on serve ce mets accompagné d’un œuf au plat. Dans beaucoup de régions, les patates douces ou le manioc sont aussi au menu.

Recette

Ingrédients

  • 2 cs d’huile d’arachides
  • 1 petit oignon finement haché
  • 1 cc de sambal œlek
  • ½ cc de piment chili en poudre
  • 1 cc de paprika en poudre
  • 2 cc de coulis de tomates
  • 2 cs de sauce soja
  • 3 carottes coupées en petits dés
  • 120 g de champignons coupés en quatre
  • 2 cs d’eau chaude
  • Sel
  • 450 g de riz cuit puis refroidi

Préparation
Faire chauffer l’huile dans une grande poêle ou dans un wok puis faire revenir l’oignon. Ajouter tous les autres ingrédients (sauf le riz). Lorsque les légumes sont cuits, incorporer le riz et faire chauffer. Assaisonner. Dresser avec des rondelles de concombre et de tomates. Agrémenter d’un œuf sur le plat, de crevettes sautées ou de poulet.

Important: le riz doit dans tous les cas être bien refroidi. S’il est encore chaud, il va se gorger d’huile.

«Churros» et chocolat chaud

En Espagne et en Amérique du Sud, ces bâtons de pâte sucrés et frits sont très appréciés au petit-déjeuner – surtout lorsqu’ils sont servis avec une tasse de chocolat chaud bien épais. Les «churrerias» ouvrent en général à une heure très matinale et comptent de nombreux noctambules parmi leur clientèle.

Recette

Ingrédients
Pour 4 portions

  • 250 g de farine
  • 2,5 dl d’eau
  • 17 ml d’huile d’olive
  • ½ cc de sel
  • 1 ½ cc de levure chimique
  • 5 dl d’huile à frire
  • Sucre

Préparation
Mettre la farine dans un bol résistant à la chaleur. Dans une casserole, mélanger l’eau, l’huile d’olive, le sel et la levure chimique et porter à ébullition. Lorsque le liquide commence à mousser, retirer du feu puis verser sur la farine. Mélanger avec une cuillère en bois. Mettre la pâte dans une presse à churros ou dans une poche à douilles. Chauffer l’huile dans une casserole. Former directement des churros de 15 à 20 cm de long dans l’huile chaude. Lorsqu’ils sont frits, égoutter les churros sur un papier absorbant. Saupoudrer de sucre et déguster sans attendre – de préférence avec un chocolat chaud.

«Green smoothie»

Des vedettes telles que Gisele Bündchen, Jessica Alba ou Colin Farrell s’affichent avec une boisson verte à la main. La vague du «green smoothie», né aux États-Unis, déferle sur l’Europe. Ce mélange de légumes verts à feuilles, de fruits et, selon les goûts, d’avocat ou de fines herbes permet de commencer la journée avec une bonne dose de vitamines, de sels minéraux et de fibres alimentaires.

Recette

Ingrédients

  • 1 poignée d’épinards frais
  • 1 pomme
  • 1 demi-banane
  • 2 dl d’eau ou de jus d’orange

Préparation
Réduire tous les ingrédients en une purée fine au mixer. Astuce: vous pouvez remplacer les épinards par de la laitue, de la doucette, des côtes de bette, du chou frisé, du chou palmier, du persil, des jeunes pousses ou différentes herbes sauvages. Pour les fruits, vous pouvez choisir entre poires, melon, raisins sans pépins, kiwis, mangues, ananas, pêches et oranges. Votre smoothie sera plus crémeux si vous y incorporez un avocat. Il est également possible d’ajouter des germes de blé, des graines de chia ou de lin, des protéines sous forme de poudre, du lait d’amande, etc.

«Huevos rancheros» (œufs à la mexicaine)

À travail éprouvant, alimentation consistante: le petit-déjeuner traditionnel des agriculteurs mexicains suit fidèlement cette devise. Les «huevos rancheros» consistent en d’épaisses tortillas de maïs recouvertes de sauce tomate et de purée de haricots. Elles sont agrémentées de fromage, de crème fraîche, de dés d’avocat et d’œufs au plat.

Recette

Ingrédients
Pour 2 personnes

  • 1 cs d’huile d’olive
  • 1 oignon finement haché
  • 1 gousse d’ail finement hachée
  • 1 poivron rouge coupé en dés
  • 1 piment haché
  • 1 cc d’origan
  • Un soupçon de cumin
  • Sel
  • Poivre
  • 2 tomates pelées, épépinées puis coupées en dés
  • 750 g de sauce tomate
  • ½ dl de bouillon
  • 4 œufs
  • Coriandre
  • 2 tortillas

Préparation
Faire revenir les légumes dans l’huile d’olive, assaisonner, puis mouiller avec la sauce tomate et le bouillon. Laisser mijoter jusqu’à ce que la sauce soit bien épaisse. Préchauffer le four à 180 degrés. Verser la sauce dans un plat préalablement graissé. Creuser des tourbillons, casser les œufs et les déposer dans ces puits. Cuire environ 12 minutes, jusqu’à ce que les œufs soient à point. Servir avec des tortillas, de la coriandre fraîche et ajouter éventuellement des lamelles d’avocat.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Nicole Hättenschwiler
Photo:
Keystone/Magnum, Alamy, Getty Images, Stock Food
Publication:
lundi 30.11.2015, 14:55 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?