Darius Rochebin croqué par Christophe Bertschy.

People suisses, rois de la bande

Comic strip Un an après l’album «Minipeople suisses», le dessinateur Christophe Bertschy remet le couvert avec le numéro deux du tennis mondial.

En plus des people habituels – Darius, Constantin, Nabilla & Cie – il va y avoir beaucoup de sport: «Je m’inspire de ce dont les gens parlent. Avec la Coupe du monde de foot et la Coupe Davis, j’ai eu beaucoup de matière!» explique Christophe Bertschy, père du diablotin Nelson. Et il force le trait en ajoutant à ses planches les mascottes des clubs de hockey, comme l’aigle de Servette ou le dragon de Gottéron: «C’est un univers très cartoon qui m’est familier. Je ne parle pas vraiment de sport, je fais des sortes de chroniques. Les fans aiment bien.»
Sur la page Facebook où il diffuse ses «strips», certains ont été vus plus d’un million de fois pendant la Coupe du monde. Durant la Coupe Davis, le chiffre d’un demi-million de «vu» a été atteint.
Ses «victimes» sont aussi responsables de son succès, surtout Stan Wawrinka. «J’ai fait un dessin sur les tensions qu’il y avait avant la Coupe Davis. Wawrinka l’a repris sur son compte sans faire d’autres commentaires. Je pense qu’il communique un peu avec mes dessins, et du coup il me fait de la pub!»

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Gilles Mauron

Rédacteur

.

Publication:
dimanche 21.12.2014, 16:15 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?