Les herbes aromatiques s’épanouissent en pots, à condition qu’ils soient assez grands.

Planter des herbes aromatiques

Sur le balcon ou dans le jardin, il est relativement facile d’avoir la main verte en choisissant des herbes simples à cultiver. En quelques semaines, on peut obtenir une petite récolte régulière.

L’origan, le thym, la sauge, la lavande, le romarin et le laurier sont très faciles à cultiver. Les jardiniers débutants ne peuvent guère se tromper et si ces plantes viennent à manquer d’eau durant un ou deux jours, elles n’en mourront pas. 
Certes, il faut toujours réserver une place au soleil à ces herbes aromatiques méditerranéennes. Se développant très bien au-dessus d’un muret de pierre ou sur un balcon très ensoleillé, elles peuvent être cultivées ensemble dans de grands bacs ou sur butte. J’aime les faire pousser dans de vieilles caisses de bois. Dans les grands contenants, la terre s’assèche beaucoup moins vite! Attention à l’engrais: ces plantes ne l’apprécient qu’à très faible dose.

Sur un balcon moyennement ensoleillé ou une plate-bande à mi-ombre, plantez de la menthe et de la mélisse, des aromatiques idéales pour les jardiniers débutants. Les variétés de menthe sont nombreuses, leurs arômes également: de la menthe ananas à la menthe banane, la gamme est très large. L’été, on pourra s’amuser à découvrir les différents arômes dissimulés dans des thés glacés. 
La mélisse citronnelle est également une incontournable du jardin aromatique. La menthe et la mélisse sont simples à cultiver et se multiplient très vite, parfois plus qu’on ne le voudrait. 
Surveillez leur expansion dans le jardin et évitez de les placer à côté de plantes plus faibles, qu’elles risqueraient d’étouffer. Sur le balcon, placez la menthe et la mélisse à mi-ombre, dans de grands contenants pas trop hauts. Vous pourrez y arranger un petit «jardin des menthes» de différentes variétés. 

Sabine Reber dans son jardin.

Pour la mélisse, j’utilise un substrat à base de terreau à légumes et d’un peu de compost. Récoltez-en régulièrement, afin que les touffes demeurent toujours bien fournies. Lorsqu’elles se mettent à fleurir, coupez tout à la base et mettez les tiges à sécher, accrochées la tête en bas. Vous verrez alors bientôt apparaître de nouvelles pousses. Taillez la mélisse avant la floraison. C’est important, surtout si elle est plantée au jardin, car vous éviterez qu’elle ne se resème partout.
Les menthes et la mélisse sont des plantes vivaces pluriannuelles qui repartent à chaque printemps en ayant passé tout l’hiver dehors. Lorsque les racines commencent à grossir trop, on les divise à la bêche ou à l’aide d’un couteau, en plusieurs parties qu’on pourra replanter.
Comme ces plantes prolifèrent facilement, elles sont parfaites pour les débutants, qui pourront s’exercer à la technique de multiplication par division. Quand je replante des menthes et mélisses, je leur adjoins toujours une poignée de compost. Ça leur donne de nouvelles forces pour leur croissance. Un peu plus difficiles à cultiver, les grands classiques que sont le persil et la ciboulette ne sont pas très «sociables» et ont tendance à se déranger mutuellement. On les plante séparément dans un contenant spacieux. De grands pots ou une vieille caisse à vin feront très bien l’affaire. Ces plantes aromatiques apprécient un substrat riche en humus, de préférence un mélange de compost et de terreau à légumes.
Cultivées en pot, ces plantes réclament des apports réguliers en fertilisants. Comme elles préfèrent une exposition à mi-ombre, il vaut mieux éviter de les placer en plein soleil.

Le persil est une plante bisannuelle qui développe des racines pivotantes. Il est déconseillé de la repiquer. Au bout du deuxième été, le persil a tendance à monter et se met à fleurir. Il perd dès lors son intérêt gustatif. Je sème donc chaque année du nouveau persil de manière à en avoir toujours en quantité suffisante.

La ciboulette ne doit jamais manquer en cuisine. Cette plante vivace pluriannuelle forme, avec le temps, de grosses touffes très denses. Elle passe l’hiver sans problème et, une fois qu’elle a bien démarré, on l’a au jardin pour toujours. Il m’arrive à l’occasion d’éclaircir les touffes aux racines, pour les multiplier. Sur le balcon, j’ai toujours quelques pots avec de la ciboulette, très belle lorsqu’elle est en fleurs. Les fleurs de ciboulette font d’ailleurs une très jolie déco dans vos plats.

Le basilic (ici le basilic noir) est très délicat à cultiver 
et sa durée de vie se révèle assez courte.

Le basilic, très apprécié en cuisine, est une plante pour jardiniers avertis. Il ne faut pas oublier que le basilic classique est une plante à très courte durée de vie. Il dépérit souvent, dès qu’un petit problème apparaît: une nuit trop fraîche, trop ou pas assez d’eau, un trop faible ensoleillement…
Sans oublier que les escargots savent aussi que les jeunes pousses de basilic sont tendres et délicieuses! C’est pourquoi je préfère cultiver le basilic dans des pots sur le balcon. La terre dans les pots est en général un peu plus chaude que celle du jardin.
A partir de maintenant (dès mi-mai), vous pouvez semer vous-même le basilic dans de petits pots. Il faudra ensuite arroser régulièrement vos semis, mais pas trop, afin d’éviter le pourrissement.
Ensuite, vous récolterez le basilic avant floraison et pourrez en semer à nouveau chaque semaine, pendant tout l’été. Vous pouvez aussi acheter directement une grosse plante de basilic greffé, naturellement plus robuste et dont vous pourrez récolter les feuilles tout au long de l’été.

La coriandre est aussi une plante délicate, en particulier si le beau temps n’est pas de la partie. Elle a besoin de soleil et de chaleur en quantité suffisante. Récoltez-la avant qu’elle ne présente trop de ramifications. Et ça peut aller plus vite qu’on pense!

Il est aussi possible de la laisser monter en graine qu’on récoltera pour de futurs semis. Je sème pour ma part de la coriandre tout l’été. Si la plante se plaît au jardin, elle s’y dissémine toute seule et apparaît soudain au beau milieu des rangs de légumes!
Les feuilles de coriandre sont si tendres et se fanent si vite qu’il faut les consommer sitôt cueillies.

Chez Coop brico + loisirs

Et la plante aromatique crût

Terreau 
pour herbes 
aromatiques, de Ricoter 
Oecoplan, 15 litres, 7 fr. 50. 

Bâtonnets d’engrais bio, Coop Oecoplan 20 pièces, 3 fr. 95. 

www.bricoetloisirs.ch

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Amanda Ogi

Texte: Sabine Reber

Photo:
Stöh Grünig / SP
Publication:
dimanche 25.05.2014, 21:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?