Sur la neige, adoptez une conduite souple, évitez les accélérations trop brusques. Il est judicieux de rouler avec un rapport de boîte à vitesses assez élevé pour éviter que les roues de la voiture ne patinent lors de l’accélération.

Pleins feux sur la conduite hivernale

Les bons réflexes Rouler sur la neige, voire la glace, ça s’apprend. Les conseils de Christophe Desponds, moniteur d’auto-école spécialisé.

On ne prend pas le volant de gaieté de cœur durant les mois d’hiver. S’il neige et que vous  n’êtes pas à l’aise au volant dans de telles conditions, il est peut-être plus prudent de différer votre départ, si c’est possible. En revanche, si vous devez vraiment prendre la route, quelques conseils s’imposent. Les recommandations de Christophe Desponds, moniteur d’auto-école à Eysins (VD), expert de la conduite hivernale.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Chaînes Emportez dans votre coffre – avec des gants! – une paire de chaînes, voire deux (suivant ce que préconise le manuel du constructeur) et essayez-les dans votre garage avant d’en avoir besoin.

Position au volant Pour pouvoir manipuler le volant avec précision, adoptez une position de conduite confortable et efficace. En cas de conditions extrêmes, avancez votre siège d’un à deux crans.

Démarrage Démarrez en douceur, éventuellement en deuxième.

Conduite sur neige Elle implique de la douceur. Accélérations brusques, coups de volant intempestifs et freinages de dernière minute sont à proscrire. Chaque accélération doit être bien dosée pour éviter les risques de dérapages lors du freinage.

Visibilité Bien voir et être vu s’avère prépondérant par temps de neige ou de brouillard. Allumez au minimum vos feux de croisement. En cas de chute de neige, les feux de brouillard avant et arrière sont autorisés. Bien voir sous la neige c’est aussi avoir des essuie-glaces opérationnels et un liquide de lave-glace  adapté aux conditions hivernales.

Distance Maintenez un certain écart, qui doit être confortable, avec le véhicule qui vous précède. La distance de freinage sur chaussée glissante (neige et/ou glace) peut être huit à dix fois plus longue que sur route sèche.

Freinage Si le véhicule dérape, c’est qu’il roule trop vite. Pour ralentir, utilisez les freins. Malgré toutes les idées préconçues, c’est la base pour diminuer l’allure. Le conducteur lambda a ainsi une solution simple à son problème.

À la descente Afin de limiter la prise de vitesse, mieux vaut utiliser le frein moteur plutôt que de freiner. Dans ce cas-là et plus que jamais, les distances de sécurité sont à respecter scrupuleusement.

Fortes chutes de neige Le cas échéant, laissez la priorité aux engins de salage. En circulant dans leurs traces, le risque de glisser ou de s’égarer sur le bas-côté est restreint.

Une piste à Bourg-Saint-Pierre (VS)

Le Touring club suisse (TCS), plus grand club national de la mobilité, organise des cours sur neige et glace destinés à tous les types de conducteurs. Ils sont donnés par des instructeurs reconnus par le Conseil de sécurité routière (CSR), spécialisés dans la conduite Neige & Glace.
Les cours en question – une journée – ont lieu, pour la Suisse romande, à Bourg-Saint-Pierre (col du Grand-Saint-Bernard), jusqu’au 4 mars prochain.

www.tcs.ch/fr/cours

Ils sont plus performants

Dès que les températures s’affichent en baisse (à partir de 7 °C), quatre pneus d’hiver sont indispensables. Lorsqu’on roule en plaine et même si la chaussée est sèche, ceux-ci sont bien plus performants que des pneus d’été.
Il convient d’en contrôler régulièrement la pression et d’appliquer celle prescrite par le constructeur. Quant au profil, il doit être de 4 mm au minimum pour un maximum d’adhérence et, donc, de sécurité.

Anne Carrard, comédienne-animatrice

Anne Carrard, comédienne-animatrice
Anne Carrard, comédienne-animatrice

Les chaînes!

Alors qu’un blanc manteau recouvre nos montagnes, certaines routes enneigées imposent déjà les chaînes. Petit conseil: avant d’en emprunter une de nuit, par -20 °C, exercez-vous de jour, à sec! Allez même sur la Toile découvrir des tutoriels de passionnés qui proposent des marches à suivre efficaces! Vous éviterez ainsi une soirée ratée, comme celle passée il y a longtemps dans le froid, la neige, sans gants, ni portable (eh oui, ça n’existait pas encore)!
Après m’être battue des heures contre le démêlage des chaînes, le repérage des crochets, maillons à clipper et autres fermoirs, par chance, un grizzly vint à mon secours.
Une fois les chaînes posées, j’arrivai trop tard et congelée au chalet! La fête était finie, la fondue et le feu de cheminée avec.
Le lendemain, les routes ayant séché, il fallut enlever ces fichues chaînes. Je n’ai pas trouvé d’autres solutions que de démonter entièrement la roue pour libérer les pneus! Plus jamais!

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Didier Walzer

Rédacteur

Photo:
Alamy, Keystone
Publication:
lundi 14.12.2015, 14:07 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?