Pourquoi l’air se refroidit-il quand on agite un éventail?

Une question de Petra.

Évaporation

Quand nous avons chaud, nous nous mettons à transpirer. Notre corps essaie ainsi d’évacuer la chaleur accumulée, via les pores de notre peau. Si l’air qui nous entoure est lui aussi très chaud, nous ne parvenons pas à évacuer correctement notre chaleur corporelle.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Impression

En agitant un éventail, nous déplaçons l’air qui nous entoure.
Il ne devient pas plus froid, mais c’est l’impression que nous avons. Les battements de l’éventail permettent de renouveler l’air «frais» autour de nous, tout en évacuant l’air chaud accumulé par notre peau. Nous avons simplement l’impression que l’air se refroidit.

Utilisation

Dans l’Antiquité, les Égyptiens connaissaient déjà les vertus des éventails. Ils se faisaient accompagner de serviteurs qui les éventaient avec de grandes feuilles pour les rafraîchir. En Europe, les éventails à main ne sont apparus qu’au XVIe siècle et sont restés populaires jusqu’au début du XXe siècle. On a commencé à les décorer en les ornant de superbes motifs peints et sculptés.

Accessoires

Les éventails se sont d’abord couverts de motifs historiques. Puis, ils sont devenus des accessoires de mode, parfois même très précieux. Ils étaient fabriqués en parchemin, en peau de cygne, en bois précieux et même en ivoire. Aujourd’hui, en dehors des danseurs de flamenco, seuls les Asiatiques utilisent encore traditionnellement des éventails.

Commentaires (2)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Texte: Petra Mürschel-Evans

Illustrations: Oculus Illustration GmbH/www.atelier-oculus.ch

Publication:
lundi 13.06.2016, 13:50 heure







Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?