Pourquoi la Suisse s’appelle-t-elle ainsi?

Une question de Max (11 ans):

Un immigré

Il y a très longtemps, Suito, le chef de tribu ou commandant de l’armée alémanique, s’était établi avec toute sa suite dans la région des Mythen, dans l’actuel canton de Schwytz («Schwyz» en all.). On suppose qu’il a donné son nom au canton. En 1291, les Schwytzois fondent, avec les Uranais et les habitants d’Unterwald, la Confédération des trois cantons, marquant ainsi la naissance du pays.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Un historiographe

Les soldats schwytzois ont joué un rôle déterminant dans les guerres menées par les anciens Confédérés contre les Habsbourg. Lorsqu’en 1386, les Confédérés battent la grande armée du duc Léopold lors de la bataille de Sempach, des historiographes allemands et autrichiens ont évoqué la «Swiz» ou «Sweiz». Ce n’est qu’en 1415 qu’on mentionne pour la première fois les «Schweizer» (Suisses) dans un document officiel.

Une insulte

Les Confédérés détestaient ce nom qui était collectif. Ce n’est qu’en 1499, lorsqu’ils sont traités de «Schweizer» pendant la guerre de Souabe, que les Confédérés, blessés dans leur amour-propre, commencent à s’appeler «Schweizer» par défi. Au XVIIIe siècle apparaît le terme «Confédérés suisses» et en 1803, la «République helvétique» est officiellement renommée «Confédération helvétique».

Un drapeau

Depuis 1889, les armoiries nationales de la Suisse consistent officiellement en une croix blanche sur fond rouge. Cela remonte aux armoiries des Croisés, qui avaient repris le symbole chrétien sur leurs étendards. En 1339, les Bernois se présentent à la bataille de Laupen avec une croix blanche. Par la suite, cette croix est sans cesse réutilisée dans les armoiries des Confédérés. Pourtant, ce n’est qu’en 1841 qu’elle est «nommée» drapeau commun des troupes de toutes les localités de la Confédération. La forme carrée du drapeau suisse est un cas particulier qui n’est pas apprécié de tous, car les 192 autres membres de l’ONU ont un drapeau rectangulaire. Seul le Vatican arbore aussi un drapeau carré – sans être toutefois membre de l’ONU.

Une plaque d’immatriculation

Le terme «Helvète» est à la mode au XVIIe siècle, en référence à la tribu celte éponyme qui, durant l’Antiquité, a vécu sur le territoire de la Suisse actuelle. En 1848, la Suisse moderne est fondée et la Constitution fédérale entre en vigueur.
À partir de cette date, on voit apparaître la formulation latine «Confoederatio Helvetica» sur des documents, pièces de monnaie et sceaux – ainsi, aucune des quatre langues officielles n’est privilégiée. Le sigle «CH» est connu depuis la signature d’une convention internationale relative aux plaques d’immatriculation en 1909.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Texte: Ulrich Roth, Coopération

Illustrations: Sibylle Heusser et Marcus Moser/www.atelier-oculus.ch

Publication:
lundi 20.07.2015, 14:00 heure







Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?