Pourquoi les hommes ont des poils sur la poitrine?

Une question d'Eva (17 ans).

Jeune ou vieux

À l’exception de la paume des mains, de la plante des pieds et des muqueuses, l’ensemble du corps humain est recouvert de poils dès l’enfance. Ce duvet est fin et incolore. Pendant la puberté, il est remplacé par des poils terminaux plus sombres, plus épais. Chez les filles, ils apparaissent au niveau des aisselles, de la région pubienne et des jambes. Chez les garçons, au niveau du nez, des oreilles, des joues, du menton, des aisselles, des bras, des jambes, de la région pubienne, des fesses, du dos, du ventre et de la poitrine.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Une affaire de goût

Certains les arborent fièrement, d’autres les rasent: qu’un homme - ou sa partenaire - considère les poils de son torse comme un signe de virilité ou bien une fourrure gênante, n’est rien d’autre qu’une affaire de goût.

Un peu ou beaucoup?

L’importance de la pilosité chez un homme dépend de plusieurs facteurs tels que la quantité d’hormone sexuelle (testostérone),  l’hérédité et l’âge. Les poils sur la poitrine et sur le corps ne poussent pas toujours dès la puberté, ils apparaissent chez beaucoup entre 20 et 30 ans, ou chez d’autres jamais. Plus un homme est âgé, plus sa pilosité est importante, et elle atteint un point culminant à 60 ans.

Utile ou pas?

Aux endroits riches en glandes sudoripares (comme les aisselles), les poils aident à réguler la température, car ils augmentent la surface et permettent à la sueur de s’écouler plus facilement. Les poils protègent aussi les endroits sensibles (pubis) ou augmentent la sensibilité (poitrine).

Un crabe poilu

L’acteur américain David «The Hoff» Hasselhoff est connu pour sa pilosité sur le torse. En 2010, lorsque des chercheurs ont trouvé une espèce de crabe de haute mer aux pinces poilues, ils l’ont baptisé le crabe Hoff.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Texte: Susanne Stettler

Illustrations: Sibylle Heusser et Marcus Moser/www.atelier-oculus.ch

Publication:
lundi 07.03.2016, 13:45 heure







Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?