Pourquoi ressent-on une brûlure au contact d’une méduse?

Une question de Tobias (9 ans)

Une origine très ancienne

Les méduses vivent dans les mers et dans de nombreux lacs depuis environ 600 millions d’années. Elles s’adaptent à tous les climats, des eaux polaires aux eaux tropicales. D’aspect transparent et gélatineux, les méduses sont de couleur pâle et n’ont ni cœur, ni poumon, ni cerveau, mais possèdent des tentacules parfois très longues.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Éclatement et propulsion

La surface de leur corps et surtout de leurs tentacules, est couverte de cellules urticantes (qui piquent). Celles-ci renferment des capsules qui, au contact d’un corps étranger, éclatent en propulsant, tel un harpon, un filament urticant en forme de spirale.

Piqûre

À l’extrémité de ce filament se trouve un dard qui vient se planter dans la peau de la victime comme une seringue et injecter une neurotoxine, c’est-à-dire un poison. Les capsules urticantes ne peuvent agir qu’une seule fois et sont donc remplacées après la piqûre.

Brûlure

À l’endroit de la piqûre, on observe un rougissement de la peau accompagné de démangeaisons et d’une sensation de brûlure. Heureusement, la plupart du temps, le contact avec des méduses est certes douloureux mais sans danger, la brûlure disparaissant petit à petit, exception faite de la guêpe de mer, une espèce présente sur la côte nord de l’Australie, dont le poison peut être mortel.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Texte: Claudia Thierstein

Illustrations: Sibylle Heusser et Marcus Moser/www.atelier-oculus.ch

Publication:
lundi 10.08.2015, 15:00 heure







Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?