La petite tortue (Aglais urticae) est l’une des espèces que l’on peut observer en Suisse.

Prêts à papillonner

Biodiversité Pour voir voler des papillons près de chez soi, il faut commencer par donner la préférence aux plantes indigènes et renoncer aux pesticides.

Vous avez l’impression que la nature a perdu beaucoup de papillons? C’est malheureusement exact. Au pilori, responsables de leur disparition, engrais et produits chimiques qui polluent les terres. Si l’herbe est favorisée et continue à pousser (pas toujours), cette folle verdure a étouffé les fleurs et les papillons. Eux-mêmes amoureux des couleurs, ils ont déserté les campagnes, leurs chenilles ne trouvant plus à se nourrir. Envie de leur confectionner un biotope où ils volettent, heureux de dessiner dans l’air des figures légères à la géométrie instable? Laissez faire la nature, fichez-lui la paix, donnez du temps au temps. Il suffit de permettre à une multitude d’espèces de fleurs des champs de pousser et de revenir chaque année.
Les graines de fleurs des champs que l’on sème à tout vent s’achètent. Plus la variété est grande, plus les espèces de papillons s’y installeront, car chaque chenille a ses préférences en matière florale. Ça ne déguste pas n’importe quoi, ces petites bêtes!

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Le cycle de la vie

Choisir un terrain rocailleux (par exemple dans un coin éloigné d’un grand jardin) situé au soleil… et attendre. Il faut couper et débarrasser l’herbe et les feuilles en automne, afin qu’elles n’engraissent pas la terre. Celle-ci doit s’appauvrir, secret essentiel des fleurs des champs. Peu à peu, elles vont se réinstaller, éclore et squatter à nouveau la terre qu’elles aiment. Et avec elles, les chenilles gourmandes vont apparaître comme par enchantement.
Les chenilles deviendront papillons qui, à leur tour, pondront. Les coccinelles elles aussi reviendront, car les pucerons qu’elles mangent seront de la partie. Arriveront également les abeilles et les guêpes mangeuses de pucerons: le cycle interrompu par la chimie reprendra son droit floral. Un moyen simple et efficace de respecter la nature et de rendre aux papillons leur vol d’antan.

Fleurs indigènes

Coop propose plusieurs semences de fleurs et plantes des champs, comme un mélange Select de trente variétés indigènes pour surfaces rudérales. Chez Coop brico + loisirs. Fr. 7.50

 

L'experte

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel
Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

«Mon chien a comme des verrues»

Petites excroissances de peau: il est fréquent que les chiens en développent, surtout quand ils vieillissent. Ça peut aller du petit adénome des glandes sébacées, une tumeur bénigne, à des mastocytomes pouvant s’avérer très agressifs. Quand vous détectez un nodule suspect chez votre chien, surveillez-le de près en notant son évolution chaque semaine. S’il grandit ou est apparu très rapidement, ne tardez pas à le montrer à votre vétérinaire. Il pourra l’examiner et décider, au besoin, de pratiquer un prélèvement à l’aide d’une aiguille fine pour en déterminer la nature. Il conviendra alors de l’opérer ou non. Seule l’analyse histologique de la tumeur après son retrait chirurgical permettra de poser un diagnostic définitif. Heureusement, toutes les tumeurs ne sont pas malignes et les plus fréquentes, comme les lipomes, ont un très bon pronostic.

Télécharger le dépliant de Pro Natura «Des papillons dans son jardin»
Une question animalière?

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Bernadette Richard

Journaliste, écrivaine et astrologue

Photo:
Fotolia, SP
Publication:
lundi 06.04.2015, 20:10 heure



Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?