Les Samis vivent aux côtés des rennes depuis des siècles. Les rennes sont leur bien le plus précieux qui soit; d’autant qu’ils constituent toujours une alternative à la monnaie classique.

À la découverte d’Arles et Avignon

Pittoresque Si l’on pense à la Provence, on s’imagine des champs de lavande à perte de vue, un ciel bleu électrique et le chant des cigales. Mais ses villes méritent aussi le détour, telles Arles et Avignon.  

Arles, la muse de Vincent Van Gogh, vaut une, voire plusieurs visites. Le célèbre peintre y a séjourné durant une année pour y réaliser plus de 180 peintures.  Rien d’étonnant qu’il ait trouvé l’inspiration car cette petite ville pittoresque séduit nombre de visiteurs avec ses ruelles pavées, ses fleurs aux balcons et aux fenêtres et ses nombreux petits cafés. Les rues abritent des échoppes colorées vendant des produits de la région, essentiellement à base de lavande, tels que savons, crèmes, sachets parfumés, miel et pâtisseries, mais aussi du nougat de Montélimar et du riz de Camargue.

L’imposant amphithéâtre, qui fait partie des monuments les plus visités de la ville, rappelle les origines romaines d’Arles, fondée en 47 avant J.-C. par Jules César.

Mais la cité affiche aussi un autre visage, jeune et dynamique. Les célèbres Rencontres d’Arles, se déroulant tous les étés du 2 juillet au 23 septembre, attirent les amateurs et professionnels de la photographie du monde entier. Un autre événement arlésien marque le paysage de l’art contemporain international: LUMA, un projet pharaonique financé par la milliardaire suisse Maja Hoffmann. Ce pôle de promotion de l’art contemporain sur 10 hectares, ouvert récemment aux visiteurs, comptera dès 2019 une tour signée Frank Gehry. On comprend également très bien pourquoi le New York Times a intégré Arles dans sa liste des «52 places to go in 2018» (52 lieux à visiter en 2018).

Avignon: la cité des Papes

Une autre ville mérite une halte lors d’un séjour dans ce Sud qui chante: Avignon. Comme Arles, elle a aussi des origines romaines. Avignon est connue pour son statut de papauté entre 1309 et 1423. Le monument le plus connu d’Avignon n’est toutefois pas le palais des Papes gothique, mais bien le pont Saint-Bénézet, plus connu sous le nom de «pont d’Avignon». La légende raconte que le berger Bénézet reçut l’ordre divin d’aller construire un pont sur le Rhône. Moqué au départ par les habitants de la ville, le jeune berger reçut toutefois leur soutien après avoir posé la première pierre. Amputé par plusieurs guerres et d’innombrables crues, le pont fut finalement abandonné. Aujourd’hui, il ne lui reste plus que quatre arches. Le pont fait partie du Centre historique d’Avignon, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Aujourd’hui, la ville accueille nombre d’événements, comme le célèbre Festival d’Avignon qui a lieu chaque été. Cette année, la 72e édition de cette manifestation de spectacles vivants, l’une des plus importantes au monde, se tiendra du 6 au 24 juillet. Afin de découvrir la ville transformée en théâtre géant, mieux vaut vous y prendre assez tôt!

Plus d'informations sur

Arles tourisme
Avignon tourisme
www.luma-arles.org
Photo:
Getty Images
Publication:
mardi 20.02.2018, 14:35 heure



Publicité