1 von 12



La Nuit des chauves-souris.

Une pipistrelle.

Une noctule commune.

Précédente édition de la Nuit des chauves-souris.

Un oreillard gris.

Une mignonne chauve-souris.

Un beau dessin.

On observe une chauve-souris dans la forêt.

Au pays des chauves-souris.

Observation d’une chauve-souris.

Une barbastelle commune.

Quand la chauve-souris sort de l'ombre

Faune sauvage L’étonnant petit mammifère volant est à découvrir à la fin du mois, à l’occasion de la Nuit des chauves-souris.

Longtemps mal connue et chassée, la chauve-souris est pourtant un petit animal inoffensif aux caractéristiques étonnantes. Les chauves-souris sont les seuls mammifères volants. Elles se dirigent dans l’obscurité grâce à un système dʼécholocation et dorment la tête en bas. Il existe plus d’un millier d’espèces dans le monde, dont trente vivent en Suisse et dont certaines sont malheureusement menacées. Pour faire découvrir ce surprenant animal et sensibiliser la population à sa protection, la 19e Nuit des chauves-souris propose animations et observations sur le terrain dans toute la Suisse, à la fin du mois. Beaucoup de fausses croyances circulent autour des chauves-souris. Par exemple, elles ne s’accrochent pas aux cheveux: leur système de radar leur permet de nous éviter facilement. Elles s’orientent parfaitement dans l’obscurité grâce aux ultrasons qu’elles émettent et dont elles captent en retour lʼécho renvoyé par les obstacles ou les proies. En Europe, toutes les espèces sont insectivores. Une chauve-souris peut manger jusqu’aux deux tiers de son poids en insectes en une seule nuit. Autant dire qu’elle est un excellent insecticide naturel!

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Visibles surtout en été

Présentes dans tout le pays, les chauves-souris sont surtout visibles en été. À la tombée de la nuit, on les reconnaît à leur vol indirect et papillonnant. L’hiver, elles hibernent dans des endroits discrets, souvent dans de vieux bâtiments. Au printemps, les femelles se regroupent en colonies pour donner naissance à leurs petits, chaque femelle ayant un seul petit par année. Ce faible taux de reproduction rend leurs populations particulièrement vulnérables, d’où l’importance de ne pas détruire les colonies. Ces chiroptères n’étant pas des rongeurs, ils ne s’attaquent pas aux boiseries des maisons et ne prolifèrent pas pour assurer leur survie. Leur durée de vie varie selon les espèces, certains d’entre eux pouvant vivre jusqu’à 30 ou 40 ans.
En Suisse et dans toute l’Europe, les chauves-souris sont protégées. «Cet animal avait autrefois une mauvaise image, parce que mal connu», explique Pascal Moeschler, fondateur de la Nuit des chauves-souris en Suisse et responsable du Centre de coordination ouest pour l’étude et la protection des chauves-souris (CCO). «Aujourd’hui, cette image a passablement changé grâce à une meilleure information de la population.»
Pour participer à leur protection, Pascal Moeschler conseille d’apprendre à les connaître et de ne pas en avoir peur. «Si vous découvrez une colonie dans votre maison, adressez-vous au spécialiste des chauves-souris CCO de votre région. Toutes les initiatives qui visent à diminuer l’utilisation de pesticides ou à limiter l’éclairage public la nuit sont aussi bénéfiques pour les chauves-souris.»

«

La chauve-souris avait autrefois une mauvaise image»

Pascal Moeschler, fondateur de la Nuit des chauves-souris en Suisse.

Observations et animations

Vous souhaitez en savoir plus sur ce petit mammifère volant et en observer sur le terrain? À la fin du mois, des animations auront lieu dans toute la Suisse, à différentes dates et lieux selon les cantons et les régions. Organisée par le Centre de coordination ouest pour l’étude et la protection des chauves-souris, la 19e Nuit des chauves-souris s’adresse à tous, notamment aux enfants accompagnés dès l’âge de 8 ans. Les animations sont gratuites et généralement sans inscription.

www.ville-ge.ch

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Texte: Delphine Gachet

Photos: SP

Publication:
lundi 10.08.2015, 14:30 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?