Quand la pomme vaut le jus

Cidre. La boisson alcoolisée obtenue à partir de la fermentation du jus de pomme est appréciée depuis l’Antiquité, non sans avoir connu des hauts et des bas.

En cuisine

Le cidre a aussi sa place en cuisine. Des coquilles Saint-Jacques à la fondue, on le retrouve dans bon nombre de plats auxquels il apporte une saveur particulière.

Roi des pubs

Que ce soit en Irlande, en Angleterre, en Suède, en Finlande, en Afrique du Sud ou aux États-Unis, le cidre tient la vedette dans de nombreux pubs. La palette des marques est vaste.

Thurgovien

«Cider» est le nom d’une boisson lancée en 1995 par la maison Möhl à Arbon (TG). Elle est la première à avoir produit ce cidre dont le goût rappelle la boisson que l’on trouve outre-Manche.

Au musée

Ceux qui veulent tout savoir sur le cidre peuvent se rendre à Hereford (Angleterre) où se trouve le Cider Museum. Plusieurs manifestations s’y déroulent chaque année.

Boisson festive

Le cidre est consommé surtout lors des fêtes traditionnelles comme l’Épiphanie, avec la galette des Rois, ou la Chandeleur, avec les crêpes. C’est aussi la boisson des touristes en Bretagne ou en Normandie.

Belle surprise

L’expert

Gregory Schaad-Jackson, cuisinier d’«al dente»

Gregory Schaad-Jackson, cuisinier d’«al dente»
Gregory Schaad-Jackson, cuisinier d’«al dente»

Considéré comme l’une des boissons alcoolisées les plus anciennes, le cidre était déjà apprécié par les Hébreux et les Grecs. Aujourd’hui, il existe presque autant de cidres que de pays. Le mode de préparation, mais surtout la variété des pommes utilisées, donnent à chaque cidre son goût particulier. Ainsi, la France classe le cidre en trois catégories: doux, demi-sec et brut. Le cidre doux est idéal à l’heure de l’apéritif, que ce soit dans un cocktail ou tout simplement nature. Le cidre brut s’accorde avec le poisson, la volaille ou le lapin. Il est également très apprécié au moment du fromage ou avec des fruits rouges. Quant au cidre demi-sec, il est le seul à faire l’unanimité. Son goût doux et fruité met en valeur tous les plats. Entrées froides, viandes rouges ou desserts aux fruits: rien ne lui résiste. Les amateurs optent pour le cidre traditionnel. Plus sec que le cidre brut, peu sucré, peu pétillant, il accompagne fort bien le gibier ou un camembert affiné. Je l’apprécie à l’heure de l’apéritif avec des noix grillées et du fromage. À l’heure du dessert, on peut surprendre ses hôtes avec une gelée au cidre accompagnée d’une crème anglaise.

Anne-Marie Cuttat

Rédactrice

Photo:
Heiner H. Schmitt
Publication:
dimanche 28.12.2014, 22:10 heure

Retrouvez toutes nos recettes