Les produits de la marque Oecoplan sont biodégradables à 95% au moins en l’espace de quatorze jours.

Quand la propreté se met au vert

Détergents Un mode de vie respectueux de l’environnement prévaut au quotidien, même à la maison. On peut par exemple utiliser des produits écologiques de qualité pour le lave-vaisselle.

On oublie trop souvent que certains produits d’entretien contiennent des éléments chimiques problématiques. Évacués avec les eaux usées, ils finissent dans les lacs et les cours d’eau. Les stations d’épuration n’arrivent pas à éliminer complètement certaines substances. Cela explique qu’Oecoplan a des exigences élevées quant aux matières premières utilisées et au produit fini. «Nos produits sont soumis à des directives sévères, qui vont bien au-delà des prescriptions légales, souligne Carine Boetsch, responsable de la marque de Coop. Des contrôles réguliers sont menés pour garantir le respect de ces critères.»

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Ces contrôles ne sont pas effectués uniquement par le service d’assurance qualité de Coop, mais aussi par des organes indépendants. Carbotech AG par exemple s’assure que les critères environnementaux définis par Coop soient remplis. Autre exemple: le Laboratoire fédéral pour la science des matériaux et de la technologie (EMPA) vérifie que les articles répondent au niveau de biodégradabilité exigé.

Biodégradable à 95%

Les prescriptions à respecter s’appliquent à diverses substances chimiques. Oecoplan en interdit l’utilisation d’une grande partie, tout comme des solvants et des substances toxiques pour les organismes aquatiques.
Il faut également répondre aux critères de l’Écolabel, le label écologique européen. Les détergents pour vaisselle à la main, par exemple, ne doivent pas contenir de produits chimiques corrosifs; la toxicité pour les organismes aquatiques doit être réduite au minimum et l’emploi de parfums est soumis à des normes strictes.
Les critères de Coop Oecoplan vont plus loin, notamment en ce qui concerne la biodégradabilité. L’utilisation de colorants est, quant à elle, soumise à la loi sur les denrées alimentaires. Grâce à ces mesures, un produit d’entretien Oecoplan est biodégradable à 95% au moins en l’espace de quatorze jours. Ces articles soutiennent aussi la comparaison lors de tests.

Conseillé par le WWF

«Dans le secteur non-alimentaire, Coop Oecoplan est une alternative verte et respectueuse de l’environnement», reconnaît Christian Som, du WWF. Ce label contribue grandement à plus de durabilité, c’est pourquoi nous le recommandons.»
Outre ménager l’environnement, les produits doivent aussi satisfaire à de hautes exigences techniques. C’est par exemple le cas des pastilles pour lave-vaisselle. Depuis l’automne dernier, elles sont emballées dans un film qui se dissout dans l’eau, comme celles d’autres fabricants. «En plus de la variante classique, qui contient seulement du détergent, nous proposons une version tout-en-un qui protège le verre et contient le sel et le produit de rinçage», indique Carine Boetsch. Car au final, c’est le résultat qui compte. «Il ne faut pas que les contraintes écologiques prennent le pas sur l’efficacité», admet-elle.

Produits d’entretien

La part d’articles Oecoplan

Des actes pour le bien-être de tous

www.des-paroles-aux-actes.ch/126
Toutes les paroles aux actes
Noëmi Kern

Source: Coop Société coopérative

Infographie: Niki von Almen

Photo: Heiner H. Schmiitt

Publication:
lundi 14.03.2016, 13:55 heure

Retrouvez toutes nos recettes