Quand le découpage devient de l’art

On connaît les poyas ou paysages campagnards découpés par des mains minutieuses qui sentent bon le cliché suisse. On connaît moins toutes les créations contemporaines de découpage dont la technique force l’admiration. Le Château de Prangins, site romand du Musée national suisse, propose de découvrir cet art encore justement trop méconnu à travers une exposition de 80 artistes du pays. Entre tradition et modernité, entre l’austérité du noir-blanc et l’explosion de couleurs, cette exposition permet de voyager au cœur du patrimoine suisse. Elle lève un voile sur un savoir-faire que l’on pensait d’un autre âge et tente même le défi de l’initiation. En photo: une création d’Annemarie Grischott. Un parcours-jeu accessible dès 6 ans est à disposition à l’accueil du musée. Des initiations au découpage sont organisées tous les dimanches durant l’exposition. 

Exposition «Papiers découpés», Musée national suisse, Château de Prangins, à voir jusqu’au 28 septembre. Entrée gratuite jusqu’à 16 ans.

www.papiersdecoupes.chateaudeprangins.ch

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Stéphanie Buchs

Rédactrice

Publicité

Publication:
lundi 28.04.2014, 00:00 heure


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?