Si votre chat se gratte de manière récurrente, il faut agir sans attendre.

Que faire contre les puces?

Elles ne s’installent pas sur les humains, mais peuvent les piquer méchamment: les puces! Voici comment s’en débarrasser.

Attentifs à leurs amis à quatre pattes, les maîtres détectent vite que quelque chose ne tourne pas rond chez eux. Néanmoins, un petit rappel de quelques gestes essentiels à leur bien-être s’impose pour bien commencer l’année, et pour éviter la visite des arrogantes petites bêtes qui bouffent les grandes.
Principal ennemi des fourrures si douces de nos félins, mais celles des chiens font aussi l’affaire, la célèbre puce. Minuscule, cette championne du saut se nourrit du sang de l’animal et gambade en toute liberté dans les poils. Par chance, elle est facile à repérer (un peu plus ardu dans les pelages noirs): on la voit courir et disparaître sur le corps. Autre signe: elle sème ses crottes, qui ressemblent à des pellicules brunes. En principe, les puces adultes vivent sur nos amis, œufs et larves parasitant tapis, fauteuils, lits, coussins. Mais bien vite, bébé puce grandit et attend le passage d’un poilu à son goût. Rappelons que les puces de nos compagnons ne s’installent pas sur l’humain… mais elles le piquent méchamment. La salive et la piqûre de la sauteuse sont très irritantes, tant pour nous que pour nos chats et chiens. A force de démangeaisons, des lésions cutanées peuvent apparaître, voire des allergies et de l’anémie. Ou même des infections dues aux bactéries, et donc des plaies ouvertes, insupportables pour l’animal infecté. De plus, la minuscule bestiole peut transmettre des vers. Le traitement contre les puces doit impérativement être doublé d’un vermifuge.
S’en débarrasser n’est pas compliqué. Il existe plusieurs produits, sprays ou liquides à appliquer sur la peau (dans le cou) ou encore des colliers anti-puces. Si l’infestation est très importante, agir en deux fois. Nettoyer les tapis et coussins, voire le plancher (sprays et poudres). Chats et chiens adultes doivent être traités au moins trois fois par an, de manière préventive. Si l’animal est très atteint, une visite chez le vétérinaire s’impose afin de juguler l’infection de la peau ou soigner les blessures suintantes.

Entre chats
: courage, 
plongeons!

Les eaux avaient bouillonné toute la nuit, envahissant tous les immeubles de la rue centrale, en contrebas du village. Perchés sur le congélateur, Roméo le fanfaron et Chopin le beau gosse, feulaient, grognaient, gonflaient leur queue, espérant sans doute impressionner la rivière en folie. Les deux chasseurs avaient vite compris que leur seule chance de salut, dans cette cave envahie par le tumulte aquatique, était une petite fenêtre ouverte près du plafond de la cave. Oui, mais… pour s’y rendre, il fallait plonger, affronter l’ennemi abhorré. Plus l’eau montait, plus les deux félins montraient des signes de peur intense. Celle-ci se transforma vite en hurlements. Mais subitement, ils se calmèrent, se reniflèrent longuement le museau, comme pour se donner du courage, et ensemble, plongèrent dans le liquide sale et tourbillonnant. En quelques brasses, ils avaient rejoint la fenêtre et la liberté. Ils s’ébrouèrent… nager, la belle affaire!

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Bernadette Richard

Journaliste, écrivaine et astrologue

Photo:
Alamy, Fotolia
Publication:
lundi 13.01.2014, 13:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?