La plupart des recettes sont transmises de génération en génération.

Quel biscuit sera la surprise de noël?

Concours Il est bientôt temps de penser aux friandises de Noël. Avez-vous une recette originale à partager avec les lecteurs de «Coopération»? Si oui, n’hésitez pas. Vous gagnerez peut-être un voyage à un marché de Noël alsacien.

S’il est assez facile d’imaginer un Noël sans neige, il est en revanche impossible de renoncer aux biscuits, qui nous replongent indéniablement dans le monde de notre enfance. Pourquoi confectionne-t-on ces douces merveilles durant la période de l’Avent? Parce que, pour chacun d’entre nous, il en a toujours été ainsi, tout simplement… La réponse peut paraître simple, mais elle est parfaitement justifiée.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Il semblerait que la tradition des biscuits soit héritée des Celtes et des Romains. Ces peuples païens offraient à leurs dieux de petits gâteaux réalisés avec de la farine et du miel. Dans nos contrées, il faut remonter au XVIIe siècle pour trouver la trace des premières recettes écrites. Et c’est bien du Nord que nous est venue l’habitude de réaliser des douceurs en décembre, d’Alsace notamment où elles sont connues à Strasbourg depuis au moins 1570. Selon Albert
Spycher, auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, une trentaine de livres sont conservés aux archives nationales et à l’Université de Bâle: «L’origine des biscuits de Noël n’est pas à chercher dans les couvents, mais dans les cuisines privées. La découverte de leur histoire exige du temps car les recettes étaient transmises de génération en génération.» Pour le chercheur, une chose est cependant sûre: la tradition de faire des biscuits de Noël était l’affaire des classes sociales les plus aisées.

À chacun son préféré

Aujourd’hui encore, la confection des biscuits de Noël reste fortement liée aux goûts de notre enfance. Les épices utilisées favorisent notre bien-être et améliorent notre humeur. Et même si de nouvelles recettes apparaissent, les classiques ne risquent pas d’être détrônés. Milanais, bruns de Bâle, étoiles à la cannelle ou sablés ont toujours la cote. Quittes à être revisités.

Gagnez une visite des marchés alsaciens

Les biscuits de Noël font partie des traditions que vous aimez faire revivre année après année. Faites-nous partager votre plaisir de pâtisser en nous faisant parvenir une recette originale par mail (cooperation@coop.ch) ou par courrier (Coopération, Concours biscuits, Case postale 2550, 4002 Bâle). Délai de participation: samedi 31 octobre 2015, minuit.
La recette choisie par un jury de gourmands permettra à son auteur d’embarquer avec la personne de son choix dans un autocar de la maison Buchard pour un séjour de deux jours en Alsace.
Au programme, la visite des marchés de Noël de Strasbourg et de Colmar. Dates à fixer d’entente avec Buchard Voyages.

www.buchard.ch

Commentaires (20)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Anne-Marie Cuttat

Rédactrice

Photo:
Keystone
Publication:
lundi 19.10.2015, 15:40 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?