Oui, les prédateurs ont leur raison d’être… Et l’homme semble – étrangement – l’avoir oublié! 

Quel rôle pour le loup?

Nature Les loups du Calanda (GR) régulent désormais la population de cervidés de la région. Et la forêt les remercie!

«Aouuuuhh!» Tant qu’on peut encore ici se le permettre. Tandis que les politiciens remettent actuellement en cause le statut du loup, la nouvelle de son rôle salvateur dans l’écosystème a refait surface dans notre contrée. La meute du massif du Calanda, près de Coire, régule désormais la population de cerfs et de chevreuils de la région. Depuis que les Canis lupus italicus y ont élu domicile en 2011, le nombre de cervidés du Calanda a diminué d’un tiers, alors qu’il a augmenté de 18% dans le reste du canton. Conséquence directe: les jeunes arbres ne sont plus la fameuse friandise du roi des forêts et peuvent désormais se développer.
«Il faudra encore du temps pour que les effets concrets du rôle de la meute soient vraiment visibles», souligne Sara Wehrli, responsable des grands prédateurs chez Pro Natura. Des études dans d’autres régions du monde indiquent toutefois que la présence du loup peut avoir des effets majeurs, aussi bien sur les populations de ruminants sauvages, que celles des petits carnivores, des rongeurs et, bien sûr, de la végétation. «Il faudra observer scientifiquement la dynamique naturelle pendant plusieurs années, avec des hivers rudes et d’autres doux. De plus, dans la région du Calanda, il faut distinguer les effets de la chasse humaine, du pâturage de bétail de ceux qui sont vraiment causés par la présence du loup!»

Il fait courir les cerfs 

En revanche, une certitude existe: les loups font bien plus courir les cervidés que les chasseurs à fusils. Les jeunes arbres ont dès lors toutes leurs chances. Et s’ils poussent, ils deviendront forcément un habitat pour d’autres espèces. Pour l’instant, Sara Wehrli ne peut que faire le constat que la Suisse compte trois à quatre meutes.  «Outre celle du Calanda, il y a celles de la Valle Morobbia (TI), du val d’Hérens (VS) et de Augstbord (VS), dont la reproduction n’a pas été vérifiée cette année.» Environ 40 loups vivent donc aujourd’hui en Suisse. Mais l’experte reste lucide: «La coexistence avec le loup est une décision politique et non écologique!»

À Yellowstone

En 1995, quatorze loups ont été réintroduits dans le parc national de Yellowstone (USA). Depuis, l’équilibre de la nature a fait son grand retour. Le paysage et la biodiversité ont changé.

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel
http://www.cooperation.ch/Quel+roele+pour+le+loup_ Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

«Un chat dans la gorge»

Les éternuements chez les chats d’intérieur sont le signe d’une irritation des cavités nasales et peuvent avoir plusieurs causes. Si le début des éternuements coïncide avec l’enclenchement du chauffage, il est possible que l’air soit trop sec. Appliquer quelques gouttes de sérum physiologique dans le nez, aérer l’appartement une dizaine de minutes deux fois par jour et installer un humidificateur devraient diminuer les éternuements. Cependant, s’ils persistent ou si vous remarquez un écoulement au niveau du nez ou des yeux, consultez votre vétérinaire. L’origine des symptômes pourrait venir d’une infection bactérienne ou virale persistante.
Bon à savoir: la rhinotrachéite infectieuse féline (ou coryza) peut également contaminer les chats d’intérieur, il est par conséquent important que leurs vaccins soient à jour, même s’ils ne sortent pas!

 
Une question animalière?

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Alain Wey

Rédacteur

Photo:
Keystone, DR
Publication:
lundi 04.12.2017, 12:20 heure



Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?