Préparer 
judicieusement 
et à l’avance sa valise, c’est éviter les surprises 
désagréables.

Quels bagages 
 pour le voyage?

Vous êtes plutôt coque dure ou souple, avec ou sans roulettes, à fleurs ou à pois? Le bon bagage facilite le voyage.

Une copine dont nous tairons le nom n’arrive pas à décider ce qu’elle emportera pour les vacances. Du coup, elle met une blouse et une robe après l’autre dans sa valise XXL. Et parvient à tout caser. L’amie est heureuse, la valise pleine à craquer. Mais ça se corse au moment où elle veut la soulever. Une personne de taille normale éprouve déjà de la peine à porter un bagage aussi lourd. Pour elle, plutôt petite et fine, c’est tout simplement impossible.

Ce n’est pas un cas isolé. En général, on emporte trop de choses dans une grande valise. De nombreuses compagnies aériennes ont introduit la norme de 158 cm (longueur + largeur + épaisseur) pour les bagages en franchise, rappelle Pascal Beney, responsable général pour la Suisse et l’Autriche du fabricant de bagages Samsonite.
Au guichet des aéroports, on ne mesure, certes, pas au centimètre près mais les bagages qui dépassent manifestement ces dimensions peuvent poser problème.

Voyage lointain, voyage d’affaires ou voyage d’un jour: le choix de la valise dépend du genre de voyage, explique le spécialiste, qui déconseille les achats spontanés. Avant d’acheter un bagage, il vaudrait mieux déterminer ses besoins et se demander: quelle coque, quel matériau? Quel poids, quelle taille? Quel équipement?
En outre, la maniabilité ainsi que le confort en déplacement sont également des critères de sélection. La robustesse joue évidemment un rôle important car des valises solides résistent mieux au traitement souvent peu délicat qu’elles subissent dans les aéroports.

Ceux qui prennent l’avion devraient opter pour des valises à coque dure, selon le spécialiste. Elles sont robustes, leur durée de vie est longue et elles offrent une bonne protection contre la saleté et l’eau. On reproche souvent à ce genre de valises d’être trop lourdes. Les nouveaux matériaux sont cependant extrêmement résistants et légers.
Pour les voyages en voiture, Pascal Beney recommande les bagages souples: on peut mieux exploiter l’espace du coffre. «Je conseille les modèles hybrides à ceux qui souhaitent combiner les avantages des bagages souples et à coque dure. Ils auront ainsi un bagage robuste et pourront quand même accéder à un compartiment extérieur en cours de route.» Il y a l’embarras du choix: nylon, polyester, cuir, hybride, polycarbonate, polypropylène, etc.
Encore un conseil du spécialiste: «Dans le cas de valises en polycarbonate – surtout les modèles meilleur marché – il faut bien les remplir pour éviter autant que possible que la coque ne se brise.» Idem pour les valises à fermeture éclair afin d’assurer leur stabilité.

Outre le matériau, la maniabilité du bagage est importante. Les valises à deux ou quatre roulettes – les trolleys – sont pratiques. Des roulettes larges et molles montées sur roulement permettent de déplacer aisément le bagage sur le sol. «Ceux qui veulent un grand confort de roulement devraient choisir des bagages à quatre roulettes d’excellente qualité», insiste l’expert. Il faudrait également veiller à ce que le bagage ne traîne pas par terre lorsqu’on le tracte, que la poignée télescopique se bloque bien dans la position voulue, qu’elle ne branle pas et qu’elle soit adaptée à la taille du propriétaire de la valise.

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil à l’équipement intérieur. Une subdivision judicieuse, par exemple avec un filet et des rubans de serrage, est très pratique. Les bagages avec de nombreux compartiments sont particulièrement indiqués pour les voyages en étapes.
«Une valise avec un soufflet à fermeture éclair permet au besoin d’adapter le volume intérieur, c’est très pratique», conclut Pascal Beney. Ces bagages doivent toutefois être solides et d’excellente qualité faute de quoi ils risquent d’exploser durant le voyage.

Petit glossaire

Beauty-case. Depuis l’entrée en vigueur de la réglementation concernant les liquides dans les avions, les beauty-cases contenant plus que la quantité autorisée (100 ml) doivent voyager en soute.

Bagage de cabine. Bagage que les compagnies aériennes autorisent à prendre en cabine.

Valises à coque dure. Idéales pour les personnes qui prennent souvent l’avion, très robustes et résistantes. Le contenu est bien protégé par les coques. Plus lourdes que les valises souples.

Valises souples. Très légères. Le matériau est élastique et s’étend au besoin si l’on veut emporter quelques affaires en plus. Elles sont par contre moins résistantes que les valises à coque dure.

Trolleys. Valises à deux ou quatre roulettes, avec une poignée – souvent télescopique – pour les tracter.

Fermeture TSA. Cadenas recommandés pour les voyages aux USA. Au lieu d’être forcés, comme un cadenas ordinaire, la Transport Security Administration peut les ouvrir grâce à une clé spéciale.

La valise intelligente

Empaqueter 
ses affaires, tout un art.

Recommandations

  • se donner un aperçu du tout en étalant vêtements, chaussures et accessoires sur le lit.
  • toujours penser en termes d’ensembles, ne sélectionner que des habits qu’on peut combiner entre eux.
  • se limiter à trois couleurs au maximum.
  • placer les objets lourds tels que chaussures ou livres dessous, à proximité des roulettes ou à l’opposé de la poignée servant à transporter le bagage. On évite ainsi de froisser les vêtements qui se trouvent au-dessus quand la valise est en position verticale.
  • emballer les chaussures individuellement ou par paire dans de petits sacs appropriés.
  • emporter des produits cosmétiques de la taille autorisée par la loi ou les transvaser dans de petites bouteilles.
  • par mesure de sécurité, emballer encore les articles de toilette liquides dans un sac en plastique, ou dans des pochettes à rabat.
  • ne pas empiler mais disposer à plat de manière à obtenir une surface plane.
  • disposer les pantalons de façon symétrique dans la valise. Laisser dépasser les fuseaux de chaque côté et ne les replier que lorsque la valise est remplie environ jusqu’à la hauteur de ses parois. Les pantalons servent ainsi «d’amortisseurs» pour les vêtements intercalés.
  • dans le cas d’une valise à compartiments, mettre les vêtements pouvant aisément se froisser dans lefilet ou dans le compartiment disposant d’un couvercle.
  • empiler les chemises tête-bêche dans la valise.
  • enrouler pulls, t-shirts et tops – pour éviter les plis.
  • remplir les chapeaux de chaussettes, foulards, etc.
  • remplir également les espaces vides avec des chaussettes, des sous-vêtements, des maillots de bain, des ceintures ou d’autres petites choses.
  • terminer par un gros habit ou un linge de bain, qui amortira les éventuels chocs.

A choix

Valise souple 
à roues, Samsonite, noire, 
99 fr. 
(55 cm).

Trolley à
 4 roues, Samsonite, noir, 
disponible en trois tailles,
 dès 199 fr. 
(55 cm).

Trolley à coque rigide, avec 4 roues, diverses couleurs et tailles, 
dès 119 fr. 
(58 cm).

Balance à bagage GO, 
jusqu’à 40 kg, 39 fr.

Produits disponibles chez Coop City.

Commentaires (2)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Texte: Yvonne Fertsch

Photo:
Corbis / AFP / Beatrice Thommen-Stöckli
Publication:
lundi 02.06.2014, 11:30 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?