1 von 7


Les sorties de nordic walking rassemblent une vingtaine de personnes chaque semaine.

Un petit échauffement avec les bâtons.

Quelques participantes au nordic walking avec Pro Senectute.

Les marcheurs en forêt au-dessus de Lausanne.

Le groupe se retrouve une fois par semaine pour marcher.

Les bâtons de nordic walking sont très utiles pour l'équilibre.

Des dames sortent de la forêt.

Rester en forme même en hiver

Pro Senectute Le sport est bon pour la santé et permet de prévenir les chutes. Sortie de nordic walking avec des seniors sur les hauts de Lausanne.

En ce mardi matin ensoleillé de novembre, quatorze femmes et quatre hommes, âgés de 57 à 81 ans, se retrouvent au Chalet-à-Gobet, au-dessus de Lausanne, pour leur sortie hebdomadaire de nordic walking (marche nordique) avec Pro Senectute. L’association va lancer, dès janvier, une campagne nationale sur la prévention des chutes en collaboration avec le Bureau de prévention des accidents.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

«Ici, on va faire des exercices d’échauffement et de renforcement musculaire», annonce Ariane Scheidegger (49 ans), monitrice de Pro Senectute Vaud.
En forêt, les participants forment un cercle autour d’elle. Les retraités pagaient avec leur bâton, font l’essuie-glace… «On se monte sur les pointes, on descend les genoux!» Après quelques minutes d’échauffement, la promenade peut commencer. Les retraités marchent à un rythme soutenu. Les 6,5 km seront engloutis en 1 h 15. Les marcheurs papotent et admirent le paysage dans une ambiance bon enfant. «On adapte le parcours selon le niveau de forme et la météo», précise Ariane Scheidegger. «Ce groupe marche bien. Il y a un niveau homogène et élevé. Ils sont fidèles et en bonne santé. Le nordic walking permet de travailler la souplesse, l’endurance, la coordination et l’équilibre.»

Ariane Scheidegger, monitrice de Pro Senectute (à droite), montre un exercice d’échauffement au groupe.

Participants enthousiastes

«On s’aère, on bouge. Ce sport fait un bien fou, surtout à mon âge. J’ai un petit déficit d’équilibre mais avec les bâtons, c’est parfait», témoigne Berna Rothen (81 ans). «On est des amis. Il y a une très bonne entente dans le groupe. C’est exceptionnel! On participe chaque semaine depuis onze ans. Je marche aussi presque chaque jour avec mon mari.»
L’habitante d’Épalinges (VD) a subi un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2012 puis une chute dans une salle de bains avec trois vertèbres brisées en 2014. «Après l’AVC, j’étais en chaise roulante et je ne pouvais plus marcher. J’avais une volonté très forte et j’ai rencontré des physios extraordinaires. Après six semaines, je remarchais sans aide! Je suis contente, j’ai très bien récupéré. Mon médecin m’a dit que j’étais une miraculée.»
«Ma femme marche très vite! J’ai de la peine à la suivre», commente, admiratif, son époux François Rothen (79 ans). Le retraité conduit les séances de nordic walking en dehors des sorties avec Pro Senectute. «Il s’est rendu compte que ce n’était pas un sous-sport!» s’exclame Ariane Scheidegger. «Je suis devenu un fana des bâtons!» confirme le retraité.
Louise (57 ans) est la benjamine du groupe. «J’avais des problèmes de dos. Le toubib m’a dit de faire du sport.
Depuis que je marche, je n’ai plus mal. C’est aussi bon pour le souffle et ça permet de prendre un bon bol d’air. On est reboosté après la marche!»
Fouzia (73 ans) pratique le nordic walking «depuis une dizaine d’années. Je viens toute l’année. C’est positif, on a lié des amitiés. Je fais aussi la Piste vita seule. C’est bien de faire quelque chose pour la santé. Ça maintient!»

«

Ce sport fait un bien fou, surtout à mon âge!»

Berna Rothen, retraitée

Boom du sport chez les seniors

Ariane Scheidegger, qui a aussi la casquette de coordinatrice romande du domaine sport et mouvement pour Pro Senectute Suisse, se réjouit du succès remporté par les cours. Le nombre de participants a bondi, passant de 108 000 en 2011 à 138 000 en 2014: «Le sport pour les seniors est en pleine expansion! Nous avons même des centenaires.»
Onze disciplines sont proposées: gym, activités physiques au home, danses, fitness aquatique et sports nautiques (intérieur); nordic walking, cyclisme, randonnée, ski de fond, raquettes et excursions d’hiver (extérieur). Ils sont près de 5000 moniteurs labellisés «sport des adultes» pour accompagner les aînés. «Un tiers de la population ne fait aucun sport. Notre but est de faire bouger les gens pour qu’ils aient une bonne qualité de vie et qu’ils soient autonomes le plus longtemps possible», conclut Ariane Scheidegger.

Berna (81 ans) et François Rothen (79 ans) sont mordus de nordic walking.

Les chutes font 1200 décès par an en Suisse

Elles sont un problème de santé publique mondial, souligne le bpa. En Suisse, les chutes représentent plus de la moitié des 600  000 accidents annuels qui surviennent dans l’habitat et pendant les loisirs. On dénombre 1200 décès chaque année. Elles occasionnent des coûts de l’ordre de 3 milliards de fr. par année. Comment permettre aux aînés de rester en forme durant l’hiver? Divers exercices axés sur du renforcement musculaire du bas du corps, ainsi que des exercices spécifiques d’équilibre statique et dynamique sont proposés dans la brochure du bpa «Bien équilibré au quotidien». Même chez soi il est facile de travailler son équilibre. En se tenant sur un pied lorsqu’on se brosse les dents ou en marchant lentement à petits pas sur une ligne.

www.equilibre-en-marche.ch

Huit ans de partenariat en faveur des aînés

Pro Senectute et Coop sont unies par un étroit partenariat depuis 2007. Le bien-être et l’autonomie des aînés revêtent une importance particulière pour elles. Ensemble, elles souhaitent répondre toujours mieux aux attentes des personnes âgées.

Pro Senectute:

  • conseille les aînés et leurs proches gratuitement et en toute discrétion;
  • fournit des services en faveur du maintien à domicile jusqu’à un âge avancé;
  • dispose d’une vaste offre de cours de langues, d’activités créatrices, sportives et de mouvement ainsi que de préparation à la retraite;
  • s’engage dans le domaine de la santé et de la prévention;
  • favorise les contacts sociaux des aînés;
  • œuvre pour le maintien à domicile;
  • est présente dans toute la Suisse, avec plus de 130 bureaux de consultation.

Pour plus d’informations sur les services de Pro Senectute dans votre région:
Pro Senectute Suisse
tél. 021 925 70 10 ou via
l’organisation la plus proche de chez vous.

www.prosenectute.ch
Bien équilibré au quotidien
Prévention des chutes: exercices d’entraînement

Commentaires (2)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Basile Weber

Rédacteur

Photo:
Darrin Vanselow
Publication:
lundi 07.12.2015, 14:00 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?