Des capteurs dans 
la semelle pour optimiser l’entraînement.

Smartshoes: elles ont nos pieds à l’œil

Semelles digitales Compter les pas et calculer les calories est à la portée du premier smartphone venu. Mais il existe des gadgets bien plus performants.

Ils sont clairement dans l’air du temps, ces wearables, mini-ordinateurs portables censés nous faciliter la vie. Déjà omniprésents à nos poignets et dans nos téléphones, ils se laissent désormais fouler aux pieds.
Voilà que dans le domaine de la course à pied, depuis toujours chronométrée, comparée et évaluée, des logiciels nous suivent à présent pas à pas. Des douzaines de fabricants vendent des smartshoes (semelles intelligentes) avec des semelles truffées de capteurs et autres foot pods. La nouvelle génération est ainsi capable de mesurer la position tridimensionnelle du pied durant la course, de déterminer si un coureur tend à s’élever ou plutôt à traîner les pieds. En outre dans certains modèles, des capteurs mesurent l’énergie dépensée dans la foulée et les points d’appui du pied. En somme, avec la numérisation, plus besoin d’un observateur externe pour évaluer vos performances. Ces semelles intelligentes vous disent, par exemple, si votre point d’impact se situe sur l’avant du pied ou sur le talon. S’il alterne, c’est alors signe que vous vous fatiguez. Reconnaissant cette irrégularité parmi d’autres, le logiciel alerte le coureur par le biais de son smartphone ou de ses écouteurs. Si l’on en croit la publicité, les produits de certains fabricants seraient même capables d’identifier les mauvaises positions.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Une idée ambitieuse

À l’origine de cette tendance relativement récente, le désir de garder les pieds douillettement au chaud. C’est ainsi qu’en 2014, un projet de semelle digitale a été lancé par le biais d’un financement participatif. À l’aide d’une appli et du Bluetooth, cette semelle intérieure devait à la fois maintenir une température agréable dans la chaussure et compter les pas. De cette idée est née une entreprise qui possède aujourd’hui plusieurs lignes de produits et un ambitieux département de développement. Il existe aussi une basket futuriste qui se lace toute seule et même des chaussures à hauts talons rétractables. 

La bonne vibration

Pour celles et ceux d’entre nous qui souhaitent courir en paix, sans mesurer ni partager leurs performances en ligne, les semelles intelligentes peuvent tout de même s’avérer utiles: en la reliant au GPS du téléphone mobile, une entreprise indienne a fait de sa chaussure aux semelles vibrantes un appareil de navigation. Une vibration à votre pied gauche vous indique qu’il faut tourner à gauche, et inversement. Ce qui évite de marcher ou courir les yeux rivés sur l’écran de son smartphone. Les choses risquent toutefois de se corser à un croisement offrant plusieurs possibilités…

Œil de lynx

http://www.cooperation.ch/Smartshoes_+elles+ont+nos+pieds+ae+l_il Smartshoes: elles ont nos pieds à l’œil

Le Xperia XZ Premium débarque avec sa technologie de pointe, et notamment le processeur octa-core (8 cœurs) Snapdragon et sa mémoire de 64 Go. Mais le point fort du tout dernier modèle de Sony est son appareil photo 19 mégapixels doté de la technologie «Motion Eye» qui lui permet d’enregistrer et lire des vidéos à 960 images par seconde, ce qui en fait le plus rapide de sa génération. Autre nouveauté, le «Predictive Shot», permet d’enregistrer les images avant d’appuyer sur le bouton, pour des photos d’une netteté irréprochable.

Sony Xperia XZ Premium 64GB, disponible pour 799 fr. chez Interdiscount.

Conseil appli: tout est dans le détail

http://www.cooperation.ch/Smartshoes_+elles+ont+nos+pieds+ae+l_il Smartshoes: elles ont nos pieds à l’œil

Le plaisir commence dès la découverte des images de «Hidden Folks». Quant au jeu, il s’agit de trouver des personnages ou des objets dans les décors dessinés en noir et blanc. Pas si facile: des portes s’ouvrent, des objets tombent des arbres, et l’on ne découvre certains éléments que lorsqu’ils s’éloignent en roulant. Il est aussi amusant de toucher l’écran au hasard pour voir ce qui se passe, et entendre les quelque 1000 bruitages.

«Hidden Folks», 4 fr. pour iOS, Windows et Linux, dès 4 ans.

texte:
Daniela Gschweng
Photo:
Getty Images, DR
Publication:
lundi 03.07.2017, 13:10 heure