1 von 21


Acteurs libres d’Ex Anima, les chevaux livrent là une prestation dont eux seuls connaissent le secret.




















Spectacle équestre: le nouveau show du théâtre Zingaro

Ex Anima, le spectacle de la compagnie Zingaro, est un hommage éternel au plus bel animal que l’homme n’ait jamais côtoyé. Ode au cheval pour et par-delà la vie.

Narrer l’inénarrable. Expliquer l’inexplicable. Voilà la première chose qui m’est venue à l’esprit à la fin de la représentation d’Ex Anima. Comment mettre des mots sur un tel ressenti? En me rendant en région parisienne, rien ne m’avait préparée à pareille beauté équestre. Rien ne prépare personne à une telle expérience théâtrale. Car bien que connu et réputé depuis des années pour la prestance, l’originalité et la typicité de ses spectacles, Zingaro nous livre là l’ultime création. Il nous offre l’aboutissement, le Graal. Il nous octroie avec grâce l’origine même de la quintessence équestre. «Je souhaitais célébrer les chevaux comme les acteurs véritables. Montrer un rituel sans mémoire, une cérémonie où le spectateur se surprend à voir l’animal comme le miroir de l’humanité», explique Bartabas, créateur du Théâtre équestre Zingaro. Le défi était colossal, gigantesque, herculéen. Il est remporté haut la main.

Comme un songe équestre

c’est entre fantaisie, spontanéité et liberté qu’évoluent au total sur scène pas moins de 36 chevaux. L’envoûtement du public est total, hypnotique, silencieux, ému et émouvant à la fois. Car au fil des minutes, il devient difficile de distinguer ce qui relève de l’instinct de ce qui a été appris. Tout s’entremêle. Les frontières de l’inné et de l’acquis s’estompent.

Créée en hommage au lourd tribut payé par les chevaux aux côtés des hommes, la scénographie, pensée en tableaux poétiques, est intense. Elle vous prend aux tripes, vous remue, vous émeut. La Première Guerre mondiale symbolisée avec l’arrivée de deux loups sur scène ou encore les mines de charbon dont le soulèvement dans les airs du sublime Angelo témoigne avec force du destin de ces compagnons descendant dans l’enfer noir pour ne jamais en remonter.
Avec Ex Anima, Bartabas remercie avec pudeur et génie ceux qu’il considère aujourd’hui comme ses maîtres envers et contre tout. Pour l’avoir vécu, il y a un avant et un après Ex Anima. Un petit quelque chose qui vous titille le cœur, parfois des jours plus tard; la réminiscence d’un instant, d’un son, d’une crinière, d’un hennissement. Comme un enchantement présent, discret, tapi, là, au fond de soi et qui ressurgit par vague pour laisser place à l’extase. Merci les artistes!

-

Avenches en juin

A ne pas manquer

http://www.cooperation.ch/Spectacle+equestre_+le+nouveau+show+du+theaetre+Zingaro Spectacle équestre: le nouveau show du théâtre Zingaro

Zingaro présentera son spectacle Ex Anima à l’Institut Equestre National Avenches du 8 juin au 1er juillet.

Réservation en ligne
PARTICIPEZ AU CONCOURS POUR GAGNER DES BILLETS DU SPECTACLE

Rencontres en coulisses

Avant la représentation d’Ex Anima, nous avons eu la chance de visiter les coulisses du Théâtre équestre de Zingaro installé à Aubervilliers. C’était là l’occasion de discuter et d’échanger avec celles et ceux qui, dans l’ombre, prennent soin 24h/24 des chevaux de cette grande famille.

-

http://www.cooperation.ch/Spectacle+equestre_+le+nouveau+show+du+theaetre+Zingaro Spectacle équestre: le nouveau show du théâtre Zingaro

Etienne Régnier, 49 ans, acrobate, voltigeur, soigneur

«Ça fait bientôt 30 ans que je vis ici sur le site du Théâtre équestre Zingaro à Aubervilliers. Nos enfants ont grandi en caravane, et le cheval rythme nos existences. Chez Zingaro, chacun est responsable de ses chevaux. Je m’occupe de trois hongres argentins qui font partie de ce troupeau. Ce que j’aime chez eux? Ils sont libres dans leur tête, comme dans la pampa d’Amérique du Sud. Ce sont d’ailleurs les seuls qui vivent aussi en troupeau à l’intérieur. Ils font le principal du spectacle Ex Anima.»

http://www.cooperation.ch/Spectacle+equestre_+le+nouveau+show+du+theaetre+Zingaro Spectacle équestre: le nouveau show du théâtre Zingaro

Marion Charlier, 27 ans, groom

«J’étais cavalière dans le sud de la France et je souhaitais changer de région. Les chevaux sont toute ma vie, c’est presque une religion pour moi. Alors quand j’ai pu venir comme groom ici, chez Zingaro, j’ai été la plus heureuse du monde. Je me suis installée sur place, comme toute l’équipe. Nous sommes aux côtés des chevaux 24h/24h, ils sont le centre de notre univers. En fait, je me considère à leur service. Ce sont des animaux merveilleux. La passion équestre est une émotion très puissante.»

http://www.cooperation.ch/Spectacle+equestre_+le+nouveau+show+du+theaetre+Zingaro Spectacle équestre: le nouveau show du théâtre Zingaro

Mathieu Deveyer, 26 ans, palefrenier

«Je suis maréchal-ferrant de formation et j’ai aussi fait de l’attelage. Je suis en charge d’un splendide boulonnais blanc, Tsigane, un cheval très puissant. On dit du boulonnais que c’est le pur-sang du cheval de trait. Vous savez pourquoi «boulonnais»? Car ils reliaient le port de Boulogne-sur-Mer, au bord de la Manche, à Paris pour le transport de poissons. D’ailleurs leur robe est majoritairement blanche suite à des sélections génétiques lors des reproductions pour qu’ils puissent être vus de nuit lors de ces longs trajets.»

-

Bartabas

-

Théâtre Equestre Zingaro

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Sophie Dürrenmatt

.

Photo:
Peter Mosimann, Xavier Voirol
Publication:
lundi 26.03.2018, 05:56 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?