Le jardin raffiné «Edo» d’Ishihara Kazuyuki a raflé le 1er prix du concours.

Splendides: les jardins de demain

Bouquet Le Chelsea Flower Show, à Londres, est la plus grande exposition du monde de jardins. C’est là aussi que naissent les tendances de demain.

Une médaille d’or attribuée par la société royale d’horticulture anglaise, la Royal Horticultural Society (RHS), ce n’est pas rien. Et même si le Japonais Ishihara Kazuyuki a déjà remporté six fois le concours RHS Chelsea Flower Show, il ne cache pas sa joie. «L’or! L’or!» s’écrie-t-il en sautant. Son jardin «Edo» (du nom de la période courant du XVIIe au XIXe siècle au Japon) est parfait jusqu’à la moindre brindille (photo à droite). Comme souvent dans les jardins japonais, les fougères et l’érable dominent. Le bonsaï dans la fenêtre attire le regard.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Le jardin anglais, cette rock star

Ici, sur le site du Chelsea Flower Show, les jardins sont créés pour les six jours de l’événement – et pour le prestige. Dans le grand pavillon, lieu incontournable de l’exposition, les meilleurs horticulteurs d’Angleterre présentent leurs nouvelles variétés. Relevons qu’ils ne doivent pas louer un stand, mais se voient invités, renommée oblige, par le RHS Chelsea Flower Show. Sarah Conibear, par exemple, est fière de montrer ses lupins qui se démarquent dans cette mer de couleurs et de parfums.

  • Le streptocarpus est la 2e meilleure nouvelle plante de l’année.
  • Les différentes variétés de hostas de Roger Bowden.
  • «Plant of the Year 2015»: les viornes de Chine «Kilimandjaro».
  • Les lupins de Sarah Conibear ont été primés plusieurs fois.
  • Laura Crowe s’est spécialisée dans les violettes colorées.
  • Les alliums sphériques se combinent avec les digitales.
 

Les hostas de Roger Bowden reviennent chaque année. «Ils ne sont pas seulement beaux dans un jardin, ils égaient aussi un bouquet de fleurs», commente Christoph Theler, de Coop. Avec Dieter Müri, il joue les experts du jardin à la poursuite des nouvelles tendances. Le duo admire les noms poétiques que Roger Bowden a donnés à ses protégées: Purple Glory, Fire Island ou encore Touch of Class.
Laura Crowe et son compagnon Jack Willgoss ont été l’objet d’un reportage de la BBC. Leur passion: les violettes. Ce jeune couple à peine trentenaire possède déjà le plus grand assortiment de pensées à corne (ndlr: une variété de violette) d’Angleterre. Laura et Jack ont remporté la silver-gilt medal, une médaille entre l’or et l’argent. Laura raconte comment elle crée des variétés à partir de croisements avec les couleurs de base jaune et violet.
Au rayon des candidats en lice pour être la Plant of the Year (plante de l’année), nous découvrons les viornes de Chine «Kilimandjaro», qui ont remporté la palme. Cette plante offre un spectacle tout au long de l’année. Au printemps avec des fleurs blanches, en été avec des baies rouges et en automne avec des feuilles orange et rouges.

«

L’or! Oui! L’or!»

Ishihara Kazuyuki, designer de jardins

À la recherche des nouvelles tendances

Dieter Müri, acheteur de fleurs, et Christoph Theler, responsable Coop brico + loisirs, suivent leur inspiration.

Non, ces clématites ainsi que les autres plantes récompensées ne seront pas disponibles dès demain chez Coop. Un certain laps de temps est nécessaire avant que les nouvelles créations soient produites et commercialisées en Suisse.
Mais pour Christoph Theler et Dieter Müri, l’exposition florale de Chelsea ouvre des perspectives, notamment en ce qui concerne les fleurs de la gamme premium. «Dans nos magasins, le jardin est à l’honneur et nous veillons à réaliser des présentations attrayantes», déclare Christoph Theler. Cette exposition est clairement l’occasion pour les experts de glaner des informations sur les tendances à venir. Tous deux sont impressionnés par le show londonien. Ils ont été frappés par les étiquettes que les pépiniéristes ont créées pour leurs plantes. «C’est un domaine où nous pouvons encore nous améliorer», souligne Dieter Müri.

Dieter Müri et Christoph Theler en admiration devant les clématites de l’exposition londonienne.

Les nouvelles étiquettes, les nouvelles variétés d’hostas et d’hortensias, mais également les nouveaux pots, meubles, revêtements de sol, outils ou vêtements de protection ont suscité l’admiration des deux hommes. À découvrir peut-être l’an prochain…

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Basile Weber

Rédacteur

Photo:
Heiner H. Schmitt
Publication:
lundi 27.07.2015, 13:30 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?