Start, play, win!

Au début des consoles de jeux, les grands fabricants comme Nintendo, Microsoft ou Sony n’étaient
pas encore aux avant-postes. Aperçu des évolutions.

C’est à Ralph Baer que nous devons les premières consoles de jeux vidéo à usage domestique. En 1966, cet inventeur d’origine allemande esquisse ses premières idées d’une console de jeux pouvant être raccordée à un téléviseur. En 1967, il procède à des tests à l’aide du prototype «Brown Box» et fait breveter, l’année suivante, un dispositif de jeux vidéo branché sur un poste de TV. En 1970, il présente son invention à l’entreprise Magnavox. Elle décide, deux ans plus tard, de commercialiser la première console de salon baptisée «Magnavox Odyssey».
Le monopole de «Magnavox Odyssey» prend fin en 1972 avec la naissance de l’entreprise Atari fondée par Nolan Bushnell. La marque lance tout d’abord un jeu de tennis de table sur une borne d’arcade, avant de proposer une version sur console de salon au milieu des années 1970. Faute de soutien des marchands de jouets, ce jeu est vendu au rayon des articles de sport de la chaîne «Sears Roebuck».
A cette époque, d’autres entreprises fabriquent également des consoles de jeux, sans atteindre le succès d’Atari et de Magnavox.

En 1977, le secteur connaît sa première crise. Le marché sature. Magnavox et Atari réagissent en lançant des consoles à cartouches de jeux interchangeables. Le fabricant Mattel sort lui aussi une console vidéo. Mais en 1983 une deuxième crise frappe le secteur: les consommateurs délaissent les consoles pour se tourner vers les ordinateurs domestiques, pour lesquels des jeux sont aussi créés. L’industrie de la console de jeux est relancée grâce à la commercialisation en 1983 de la «Nintendo Entertainment System», vendue au Japon sous le nom «Famicom» (contraction de «Family Computer»). Le succès de la Famicom est aussi lié à plusieurs personnages de jeux, devenus cultes – comme le célèbre «Jumpman», renommé «Super Mario» par la suite.
La nouvelle crise importante que subit l’industrie des consoles de jeux, en 1983, a des raisons multiples. Le marché est à nouveau saturé en raison de la concurrence des ordinateurs domestiques et le lancement de plusieurs jeux, dont «Pac Man», est un échec. A cela s’ajoute l’émergence de conflits, les développeurs de jeux se sentant lésés par rapport aux autres parties impliquées. Par conséquent, les fabricants de jeux vidéo cessent de produire des jeux en exclusivité pour une seule console.
Les premières consoles portables voient le jour dans les années 1970 et 1980, mais la plupart ne comprennent qu’un seul jeu. La toute première console portable est la Microvision (commercialisée en 1979) du fabricant Milton Bradley, dotée de cartouches de jeux interchangeables.

Huit générations de consoles de jeux ont vu le jour. Les modèles les plus récents des principaux fabricants sont la Playstation 4 de Sony et la Xbox One de Microsoft. Nintendo a sorti dernièrement la Wii U, mais enregistre de meilleures ventes avec la console Nintendo 3DS. La console portable la plus récente de sa gamme est la Nintendo 2DS.

Sources:
• D.B. Weston, Greatest Moments in Video Game History, 2012.
• International Center for the History of Electronic Gameswww.icheg.org/game-history

Consoles: les dates clés

1972
La Magnavox Odyssey, d’après le design de Ralph Baer, est commercialisée pour la première fois aux Etats-Unis en 1972.

1975
Sortie de la console Atari Pong à usage domestique. Le nom «Ping Pong» étant déjà une marque déposée, le simulateur de tennis de table est baptisé Pong.

1977
Vendue 199 dollars US, la nouvelle Atari 2600 est dotée d’une manette de commande «joysticks». C’est une console à cartouches qui deviendra la plus populaire de sa génération. Le jeu le plus vendu est «Pac Man».

1979
Lancement de la Microvision de MB (Milton Bradley Company), la première console de jeux vidéo portable.

1983
La Nintendo Entertainment System (NES) est tout d’abord commercialisée au Japon sous le nom «Famicom» (Nintendo Family Computer). Près de 62 millions de consoles seront vendues. Comparé à d’autres produits, ce modèle est resté longtemps sur le marché (de 1983 à 2003).

1985
La console Sega Master System, déjà présentée au Japon en 1983, est mise sur le marché. Au Japon, la concurrence (Nintendo) enregistre de meilleures ventes. Néanmoins, plus de 10 millions d’exemplaires de cette console seront vendus dans le monde.

1988
Sortie de la Sega Genesis (Mega Drive). Le jeu sur «Sega Genesis» le plus vendu est «Sonic the Hedgehog».

1989
Arrivée de la Game Boy de Nintendo, dotée d’un écran en noir et blanc. Le jeu qui a sans doute été le plus vendu est le jeu de puzzle Tetris.

1994
Sortie de la Playstation Sony. A l’origine, la Playstation est conçue comme lecteur CD
pour une console Nintendo.

2001
Microsoft lance sa première console de jeux, la Xbox. En termes d’architecture, elle est très similaire à un ordinateur classique.

2004
Lancement de la Playstation Portable, la première console portable de Sony. Elle est compatible avec Internet et dotée d’une caméra intégrée.

2006
Nintendo lance la Wii. Elle se distingue par la forme de sa manette ressemblant à une télécommande et est équipée d’un capteur de mouvements permettant des jeux en mouvement.

15 octobre 2013
La console portable pour débutants Nintendo 2DS est mise sur le marché. Contrairement à son prédécesseur, la 3DS, elle n’est pas pliable et ne dispose pas de l’affichage 3D.

Novembre 2013
Lancement officiel de la Playstation 4, console de 8e génération. Tout comme sa concurrente, la Xbox, il s’agit d’une console multifonction.

22 novembre 2013
La Xbox One est disponible dans certains pays européens, ainsi qu’en Australie et aux Etats-Unis. Les joueurs suisses devront patienter jusqu’en 2014. 

Texte: Annina Striebel

Publication:
lundi 02.12.2013, 00:00 heure

Publicité