De nombreuses campagnes voient le jour dans les années 1940 afin d’encourager les Suisses à prendre des vacances pour recharger leurs batteries et visiter leur patrie. Ci-contre deux jeunes femmes grimpant par-dessus une clôture en bois, Suisse, 1939.

Suissitude: découvrir son pays

Vacances Prendre du temps et partir pour se reposer ne faisaient pas partie des habitudes des Suisses dans la première partie du siècle passé.

http://www.cooperation.ch/Suissitude_+decouvrir+son+pays Suissitude: découvrir son pays

Dans les années 1940, les Suisses ne songeaient guère à partir en vacances. La Seconde Guerre mondiale sévissait en Europe et les hommes du pays étaient mobilisés dans l’armée. C’est pourtant au cours de ces années difficiles que l’Office central suisse du tourisme (ONST) prend plusieurs initiatives. L’année 1941 marque les 650 ans du serment du Grütli et donne lieu à de nombreuses célébrations dans tout le pays. L’ONST publie alors le petit livre Va, découvre ton pays rassemblant différentes informations historiques, sociales, culturelles et paysagères de la Suisse. La préface de l’édition italienne cite le discours de Nouvel An du conseiller fédéral Enrico Celio: «En cette nouvelle année, allez visiter un endroit de la patrie que vous ne connaissez pas encore, afin de vous sentir toujours plus heureux et reconnaissant d’être Suisse en ces temps très difficiles.» Enrico Celio souhaite dissiper les réticences de la population à prendre congé en des temps aussi durs, et il l’invite à partir en vacances en Suisse.

Touriste dans son pays

En 1945, une campagne analogue est lancée mais, cette fois-ci, on entrevoit la fin du conflit. Les vacances sont décrites comme un moment de repos pour reprendre des forces et affronter l’après-guerre.
Aujourd’hui, les circonstances ont changé, mais l’invitation d’Enrico Celio demeure d’actualité: il reste certainement un coin du pays que nous ne connaissons pas et qui mérite d’être découvert.

Vos souvenirs de vacances en Suisse

Souvenir de Paolo (gagnant):
«1er janvier 1939 à San Bernardino. La famille de mon père (le garçon à gauche) est en vacances à l’Hôtel Brocco e Posta, jadis le meilleur hôtel de station de la région. On y dînait en habits de soirée sur des musiques live. Alors que mon père et ses frères sont prêts pour une journée de ski, ma grand-mère, en fourrure blanche, préfère se promener au soleil…»

Souvenir de Thea:
«1939. Ma mère habitait Amsterdam, mon père Rotterdam. Ils se sont rencontrés à Engelberg. Juste avant la guerre, les fenêtres du train étaient blindées, mais passé la frontière, un monde ensoleillé avec le Titlis dans toute sa splendeur s’ouvrait à eux.
Les voilà sur le lac des Quatre-Cantons. Ils me parlaient souvent de ces vacances merveilleuses en Suisse.

Retrouvez d’autres souvenirs 
de vacances de nos lecteurs

Album photo

Explorez vos archives familiales et envoyez-nous vos plus beaux souvenirs de vacances en Suisse au cours des 100 dernières années. Le souvenir le plus original, par décennie, gagne des nuitées pour 2 personnes en chambre double dans un hôtel en Suisse. Le gagnant pour les années 1947 à 1957 remportera 2 nuits pour 2 personnes à l’Hôtel Dell’Angelo*** à Locarno.
Pour participer, rendez-vous sur le site web ci-dessous et importez votre image suivie d’un texte explicatif. En plus du concours mensuel, nous ferons à la fin de l’année un grand tirage au sort parmi tous les participants.

À gagner: 5 nuitées pour 2 personnes à l’Hôtel Arnica Scuol ***S à Scuol (GR) et d’autres prix (un appareil photo Nikon D5600 et une valise Victorinox).

Délai pour l’envoi de votre souvenir entre 1947 et 1957: lundi 29 mai, 16  h.

Participer
Raffaela Brignoni

Rédactrice

Photo:
Keystone, Museum für Gestaltung Zürich/collection d’affiches, DR
Publication:
lundi 08.05.2017, 13:20 heure