Super relax: Renault Mégane

Grand luxe Pourquoi rouler quand on peut s’installer confortablement dans son siège et profiter de l’excellente stéréo? C’est ce qui se passe avec la Renault Mégane.

Certaines voitures sont si richement dotées qu’on n’a plus envie d’en sortir! Pourquoi pas profiter de ce moment de quiétude en inclinant le dossier du siège, en écoutant sa musique préférée ou en tapotant sur l’immense écran tactile pour voir tout ce qu’il y a à découvrir dans les couches profondes des menus?

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Confort supérieur aux attentes

Les stratèges en marketing n’ont pas leur pareil pour vous vanter les qualités supposées de leurs nouveaux produits, mais la promesse d’une technologie premium accessible est tenue dans le cas de la Renault Mégane de 4e génération. Chez Bentley, Rolls-Royce et consorts, on s’attend évidemment à pouvoir savourer le confort. Mais dans une compacte? L’écran géant, les beaux matériaux, la sono Bose et même la fameuse direction sur les quatre roues sont disponibles également sur les modèles Talisman et Espace, positionnés plus haut dans la gamme.
On imagine que Renault ne peut proposer tout cela que parce que la populaire Mégane en profite aussi, ce qui permet de réduire les coûts.
Tout à ma rêverie, je tapote et balaie l’écran tactile, m’amusant à modifier l’éclairage intérieur et à mémoriser les réglages personnels de mon profil d’utilisateur. On est bien assis à l’avant, et même les places arrière offrent un confort supérieur aux attentes. Les passages de roue galbés sont si larges que, vue de l’arrière, la Mégane semble posée sur la route comme une vraie sportive.

Le châssis en supporterait plus

L’habitacle est un salon. En tout cas si vous commandez la finition Bose, du même nom que la sono. Avec la ligne d’équipements inférieure Zen, l’écran tactile est plus petit, la radio plus discrète et les phares à LED ne font plus partie de la dotation. Maintenant, j’aimerais bien voir aussi le modèle de base Life disponible à partir de 19 900 fr. Sans doute plus spartiate, il se contente aussi de l’une des deux motorisations de base délivrant 100 ch et 110 ch. Mais Renault ne le propose pas à l’essai, préférant naturellement mettre l’accent sur ce qu’il y a de mieux. Quoi qu’il en soit, le volume de charge est identique, entre 384 et 1247 litres.
Hélas, il a bien fallu un jour rendre la voiture! Et aussi rouler de temps en temps. Fort de ses 130 chevaux, le moteur 1,2 litre turbo anime avec dynamisme cette compacte relativement légère (1280 kg). Mais on sent que le châssis en supporterait bien davantage, par exemple le 1,6 l turbo de la Mégane GT (205 ch), développé en coopération avec Renault Sport. La touche Eco y est remplacée par une touche Sport et le Launch Control permet de démarrer en trombe sans faire patiner les roues. En plus, il est possible d’entendre le moteur rugir dans les haut-parleurs. C’est amusant en escaladant un col le week-end, mais pas génial quand je conduis ma fille à sa leçon de musique!

Renault Mégane TCE 130

Moteur et transmission
4 cylindres turbo essence, 1,2 litre, 97 kW/130 ch,
boîte 6 vitesses manuelle, traction avant

Consommation et CO2
5,3 l/100 km, CO2 119 g/km,
Euro 6, étiquette énergie D

Prix
dès 24 700 francs

Habitabilité ****
Confort *****
Coût/utilité ****

Site officiel

Test en vidéo

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

texte:
Andreas Faust
Photo:
Darrin Vanselow, SP 
Publication:
lundi 14.03.2016, 13:45 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?