1 von 2


Henry Cavill (30 ans) a suivi un entraînement de forçat pour endosser de manière crédible le costume de Superman.

Superman, le retour de l’homme de fer

Le Britannique Henry Cavill endosse le célèbre costume de Superman dans «Man of Steel», la nouvelle adaptation cinématographique du mythe. Rencontre.

Bande-annonce

Reportage

Coopération. Avez-vous toujours été baraqué ou dû suer à grosses gouttes pour obtenir le physique de Superman?
Henry Cavill. J’ai dû bosser très dur. J’ai d’abord fait un entraînement de base pendant deux mois, préparé par mon entraîneur, Mark Twight. C’est un génie, un alpiniste extraordinaire qui a fondé les salles de fitness Gym Jones. Ensuite, je l’ai rejoint à Los Angeles pour quatre mois d’entraînement intensif. Il m’a anéanti, poussé à bout, mais s’est aussi occupé de moi et assuré que j’étais
dans un bon état d’esprit. J’ai continué de m’entraîner pendant le tournage qui a duré six mois.

Comment se sont passées les auditions pour le rôle?
Pour la première audition, j’étais habillé normalement et j’ai simplement lu quelques pages de dialogue. Lorsque j’ai fait un test devant la caméra, c’était très gênant, je portais un costume similaire à celui de Christopher Reeve (ndlr: célèbre Superman aujourd’hui décédé), en lycra et je n’étais pas en bonne condition physique. Je me souviens avoir pensé: «Tu n’as aucune chance d’obtenir ce rôle. On peut voir ton ventre quand tu te tiens de profil. Tu n’as vraiment pas l’air d’un super-héros!»

Le jeune Clark Kent découvre progressivement ses super-pouvoirs.

Vous donnez la réplique à Russell Crowe et Kevin Costner. Admiriez-vous ces acteurs en grandissant?
J’ai rencontré Russell Crowe lorsque j’avais 16 ou 17 ans. Il est venu tourner une scène de L’Echange dans mon pensionnat et j’ai fait de la figuration dans le film. Aucun de mes camarades n’osait l’approcher, mais je suis allé vers lui pour me présenter. A l’époque, je pensais devenir acteur et je lui ai posé des questions sur le métier. Deux jours plus tard, j’ai reçu une photo de lui dans Gladiator avec la dédicace: «Cher Henry, un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.» Le retrouver douze ans plus tard, alors que j’interprète Superman et qu’il incarne mon père dans le film a été poignant.

Quand avez-vous découvert Superman?
Je ne me souviens pas précisément. Superman est un des trois symboles les plus reconnaissables au monde derrière la croix chrétienne et Coca-Cola. Je ne pourrais pas vous dire non plus quand j’ai vu une croix ou bu du coca pour la première fois. Tout cela fait partie intégrante de la culture de notre société. Enfant, je ne lisais pas de bandes dessinées, mais je regardais les dessins animés à la télé avant d’aller à l’école.

Le monde a-t-il aujourd’hui besoin de Superman et de super-héros en général?
Il a toujours besoin de super-héros, de personnages idéaux à qui l’on rêve de ressembler et qui surmontent immanquablement l’adversité, parce que l’espoir fait vivre. Il y a d’abord eu les héros de la mythologie grecque, des super-héros en quelque sorte puisqu’ils étaient les enfants des dieux.
Les super-héros de DC Comics ont des pouvoirs quasi divins. La différence avec ces héros d’antan, c’est qu’on attend encore plus de nos super-héros. Ils ne peuvent pas se contenter de vaincre des monstres mais doivent aussi voler et être invulnérables.

www.manofsteel.ch

Le film

Genèse épique

La planète Krypton est sur le point de disparaître. Jor-El (Russell Crowe) et sa femme sauvent leur nouveau-né, Kal-El, en le catapultant sur Terre au grand dam de l’odieux général Zod. Recueilli et baptisé Clark Kent par des fermiers du Kansas (Kevin Costner et Diane Lane), l’enfant suit les conseils de son père adoptif et occulte ses super-pouvoirs par peur d’être marginalisé. Adulte, Clark (Henry Cavill) découvre sa véritable identité et se retrouve confronté à Zod. Celui qu’on va bientôt appeler Superman peut compter sur l’aide de la journaliste Lois Lane (Amy Adams). Une fresque épique et visuellement somptueuse qui décortique les origines du mythe.

«Man of Steel», en salle le 19 juin.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Miguel Cid

Rédacteur

Photo:
SP
videos:
www.youtube.com
Publication:
lundi 17.06.2013, 00:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?