Ne vous aventurez pas imprudemment sur Internet avec votre tablette ou smartphone, surtout sur les réseaux wifi publics.

Surf et wifi: les risques des réseaux ouverts

Sécurité Les usagers des accès wifi publics doivent protéger appareils mobiles et données. Nos conseils.

Si les points d’accès wifi publics sont pratiques, ils sont également le terrain de jeu privilégié des cybercriminels. Ainsi, l’an dernier, l’attaque baptisée «Darkhotel» a été particulièrement spectaculaire.
Il s’agissait d’une campagne minutieusement préparée visant des cadres dirigeants des États-Unis et d’Asie qui descendaient dans des hôtels de luxe. Pour arriver à leurs fins, les hackers infectaient en amont le réseau wifi de l’hôtel.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

La cyberattaque s’enclenchait à l’arrivée de la cible à l’hôtel et au moment où cette dernière essayait de se connecter au réseau wifi avec son nom et son numéro de chambre. Documents commerciaux, données de connexion, noms d’utilisateur et mots de passe, tout tombait dans l’escarcelle des pirates. Après l’opération, ils nettoyaient le réseau wifi et supprimaient toute trace de leur passage.
Mais il n’y a pas que les hommes d’affaires qui peuvent être victimes d’une pareille mésaventure. Il est important de vous protéger lorsque vous connectez votre smartphone ou votre tablette à des points d’accès wifi publics.
Tout d’abord, vous devez installer une application de sécurité (par exemple l’application gratuite «Mobile Security & Antivirus» d’Avast pour Android). Il est également conseillé d’utiliser une application VPN (réseau privé virtuel) comme «Steganos Online Shield» pour Android, «Swisscom Safe Connect» pour Android et iOS ou «SecureLine VPN» pour iOS et Android. Ces applications permettent de transférer les données en toute sécurité via le point d’accès public à Internet.

Règles d’or à respecter

Le risque zéro n’existe pas. Demandez-vous si des données sensibles sont stockées sur votre appareil. Le cas échéant, cryptez-les avec des applications telles que «CyberSafe» (Android). Dans le doute, restez déconnectés. La connexion à un service de messagerie devrait s’effectuer uniquement via un serveur sécurisé (https), symbolisé par un cadenas dans le champ de saisie.
Si vous avez configuré une application de messagerie, allez dans l’onglet «Type de sécurité» et sélectionnez l’option TLS ou SSL dans les paramètres de serveurs entrant et sortant. Les données sont alors cryptées avant d’être échangées et la messagerie est ainsi sécurisée.

Bloc-notes digital

Avec l’élégante tablette Galaxy Tab A munie du S-Pen, Samsung offre la possibilité de prendre des notes écrites sur un appareil mobile. La firme coréenne a collaboré avec Microsoft et installé Microsoft Office Apps. La tablette dispose d’un processeur de  1,2 GHz, de 2 GB de RAM et 16 GB de mémoire avec extensions possibles jusqu’à 128 GB.
La tablette de Samsung dispose également de deux caméras de 2 et 5 mégapixels pour réaliser vos photos de vacances et d’un écran LCD de dix pouces. La Galaxy Tab A est un poids plume: elle pèse moins de 500 grammes!

La Samsung Galaxy Tab A avec S-Pen est disponible au prix de 379 fr. chez Interdiscount.

Où se trouve le wifi le plus proche?

Aujourd’hui, la plupart des gares, hôtels, restaurants et villes suisses offrent un accès gratuit au wifi. Très pratique pour surfer sur la Toile sans se ruiner si on ne possède pas un abonnement avec accès illimité à Internet!
Pour savoir où se trouve le point d’accès public le plus proche, utilisez une application dédiée comme WiFi Finder ou WeFi Pro. Il faudra toutefois activer la géolocalisation. WiFi Finder localise les wifi gratuits et payants et permet de sauvegarder les données pour une utilisation ultérieure. Autre solution: utiliser le moteur de recherche www.free-hotspot.com pour trouver le point d’accès le plus proche.

Applications gratuites, pour Android et iOS.

Créer son propre point d’accès

Pour se connecter partout avec une tablette non équipée de carte SIM, on utilise généralement les points d’accès publics. Mais cela n’est pas toujours nécessaire lorsque l’on dispose par exemple d’un smartphone avec un abonnement de données cellulaires conséquent. En quelques manipulations, celui-ci se transforme en un point d’accès internet. Grâce à la fonction "partage de connexion" le smartphone devient un routeur Wifi mobile. Après saisie d’un mot de passe Wi-Fi, l’utilisateur peut se connecter à internet sans passer par un réseau Wifi public. Vous pouvez accéder à cette fonction dans les paramètres «Tethering et Points d’accès» sur les iPhone et les téléphones Android.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Michael Benzing
Photo:
Alamy, SP
Publication:
lundi 08.06.2015, 15:50 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?