1 von 12


Les corbeilles de plage font partie du paysage de Sylt, surtout la côte ouest qui s’étend sur presque 40 km. Elles permettent de se protéger confortablement du soleil et du sable soufflé par le vent.

©Sylt Marketing Monica Gumm

©Sylt Marketing Monica Gumm

©Sylt Marketing Monica Gumm

© Jasmina Slacanin

© Jasmina Slacanin

© Jasmina Slacanin

©Sylt Marketing Monica Gumm

©Sylt Marketing Monica Gumm

©Sylt Marketing Monica Gumm


©Sylt Marketing

Sylt: vacances balnéaires aux notes nordiques

Naturel «On aime ou on déteste», c’est comme ça que les autochtones résument le premier contact avec l’île allemande. Je fais définitivement partie de la première catégorie. Ça tombe bien car Swiss propose dès juin 2017 des vols directs depuis Zurich.

http://www.cooperation.ch/Sylt_+vacances+balneaires+aux+notes+nordiques Sylt: vacances balnéaires aux notes nordiques

Moin!» Ce salut propre à Sylt (prononcer «zulte») vient du langage marin «Mojen Wind» qui signifie «Bon vent». Et du vent il y en a ici, à toutes les saisons et de toutes les forces. «Il arrive qu’il s’arrête un jour par an», m’informe en plaisantant Martina Bauer de l’Office du tourisme de Westerland, qui habite à Sylt avec son mari et leurs deux enfants.
Ce souffle frais peut devenir bien  agréable durant les chaleurs estivales. Oui, au Nord aussi il fait chaud en été! Et de plus en plus, d’année en année. «En 2016, nous avons eu un mois de septembre sans une goutte de pluie, avec des températures atteignant les 27 degrés et une mer à 22», explique, dans un français parfait, Rolf E. Brönnimann, le directeur du très confortable cinq étoiles Budersand Hotel Golf & Spa à Hörnum.

Vélo, yoga, stand up paddle

http://www.cooperation.ch/Sylt_+vacances+balneaires+aux+notes+nordiques Sylt: vacances balnéaires aux notes nordiques

À Sylt, les activités sportives ne manquent pas. En plus des sports nautiques – des compétitions internationales, comme la Windsurf World Cup, y sont organisées chaque année –, le coin se prête parfaitement à de nombreuses activités. Vous avez le choix entre la randonnée sur la côte est au bord de la mer des Wadden (réserve naturelle inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco), le yoga, la baignade sur la côte ouest (env. 40 km), le stand up paddle, depuis quelques années, et le vélo, avec plus de 200 km de pistes cyclables. On peut louer des bicyclettes un peu partout d’ailleurs. Les 99 km2 de cette île du Schleswig-Holstein sont très bien desservis par un réseau de bus (avec wifi à bord). Louer une voiture reste aussi une bonne solution, surtout hors saison où les routes sont quasi désertes. Pour ma part, j’ai opté pour le vélo électrique, moins sportif que son cousin mécanique, certes, mais indispensable lorsque le vent se lève…

Le Sansibar, la «place to be». Ce qui fut jadis une baraque à frites est aujourd’hui un restaurant gastronomique, un bar convivial et une marque célèbre. On s’y rend à vélo, en voiture ou en bus.

Gastronomie avec un grand G

«Il y a tout sur cette île», explique le Lucernois Pius Regli, patron du restaurant Manne Pahl à Kampen, qui vit à Sylt depuis bientôt quarante ans. Les étoiles Michelin et les points Gault&Millau ne manquent pas ici. «C’est très surprenant pour une île de cette taille!», insiste ce personnage haut en couleur connu comme le loup blanc. L’excellence, le sens du détail et la qualité du service caractérisent Sylt. La clientèle sensible à ce type d’offre, et qui a les moyens d’en profiter, reste omniprésente. Elle se compose quasi entièrement d’Allemands et de Suisses alémaniques. Mais nulle crainte, si vous ne maîtrisez pas la langue de Goethe, tous parlent anglais à Sylt et n’attendent qu’une bonne occasion pour le pratiquer.

Pius Regli (62 ans)

Pius Regli (62 ans)
http://www.cooperation.ch/Sylt_+vacances+balneaires+aux+notes+nordiques Pius Regli (62 ans)
«

Je préfère l’hiver à l’été à Sylt, pour une vraie atmosphère nordique.»

Le mythe de Brigitte Bardot

La clientèle aisée est très présente. À Kampen tout particulièrement. Hôtels cinq étoiles, terrains de golf distingués à l’international, boutiques haut de gamme, spas et restaurants gastronomiques, répondent à ces besoins. Mais parler de «jet-set» serait exagéré. Cette réputation vient des années 1960, quand le «playboy» multimillionnaire Gunter Sachs, marié à Brigitte Bardot, se rendait à Sylt. «Mais c’était pour se reposer», résume un habitant bien informé.  On raconte aussi que Brigitte Bardot y séjournait en ce temps-là. Le mythe très vendeur de la présence de la star s’avère être un mythe justement…

Rolf E. Brönnimann (60 ans), le Zurichois né à La Chaux-de-Fonds, qui a construit des hôtels prestigieux dans le monde, apprécie le vent de qualité qui souffle à Sylt.

Rolf E. Brönnimann (60 ans), le Zurichois né à La Chaux-de-Fonds, qui a construit des hôtels prestigieux dans le monde, apprécie le vent de qualité qui souffle à Sylt.
http://www.cooperation.ch/Sylt_+vacances+balneaires+aux+notes+nordiques Rolf E. Brönnimann (60 ans), le Zurichois né à La Chaux-de-Fonds, qui a construit des hôtels prestigieux dans le monde, apprécie le vent de qualité qui souffle à Sylt.

«Sylt n’est pas Ibiza», ajoute Rolf Brönnimann. Elle reste une île paisible, idéale pour se ressourcer dans une nature préservée.
Hors période estivale, elle attire en majorité des couples germanophones entre 45 et 60 ans. En été, beaucoup de familles s’y rendent. Si l’île est globalement chère, pour les touristes allemands, des campings, chambres d’hôtes ou auberges de jeunesse permettent de passer des vacances à budget moyen.

La nature, la véritable VIP

Trois quarts de Sylt sont couverts de dunes protégées. Deux millions d’organismes vivent sur un mètre carré de la mer des Wadden et 3000 moutons évoluent librement. D’importantes mesures sont prises pour protéger le littoral. Bref, ici la nature est reine et les touristes qui séjournent dans cet espace sauvage aiment et respectent cette dernière. Les feux d’artifice restent bannis car les toits des maisons traditionnelles sont en chaume, un matériau très inflammable. Beige au départ, le chaume noircit avec le temps et doit être changé tous les dix, quinze ans.

Les phares si photogéniques de cette île, la plus au nord de l’Allemagne (ici celui de Hörnum), permettent de s’orienter aussi bien sur mer que sur terre.

Douze bourgades

Les villages de l’île valent vraiment tous le détour et possèdent un charme qui leur est propre. Il est possible de les visiter en deux-trois jours. Au nord, List et son port animé, au centre, Kampen à l’ambiance mondaine et sa Uwe Düne – le point culminant de l’île –, Westerland très animé ou Hörnum, tout au sud, où les mers se rejoignent… Plusieurs touristes allemands croisés dans les dunes ont mentionné Keitum, à l’est de Westerland, comme leur coup de cœur. J’enfourche donc mon vélo sans plus attendre et découvre un petit village au pied marin, bien tranquille. Après une pils au Brot & Bier, un excellent restaurant qui brasse sa propre bière, je me balade dans les ruelles paisibles qui tutoient la mer dans une nature intacte.
Où que l’on se trouve, la mer se situe à quelques centaines de mètres tout au plus. L’air du large iodé remplit mes narines pendant que le chant des mouettes berce mes oreilles. C’est sûr, je retournerai à Sylt.

À visiter toute l’année

Facile d’accès

Pour me rendre sur l’île ce mois d’avril, j’ai pris un vol Air Berlin depuis Zurich en transitant par Düsseldorf (D). Il est aussi possible de rejoindre Sylt en train et en voiture (sur le train), depuis l’Allemagne, ou en bateau, depuis le Danemark.

www.sylt.de
www.airberlin.com

En train:
Toutes les heures, les trains de la Deutsche Bahn circulent entre Hamburg/Altona et Morsum/Keitunm/Westerland
www.bahn.de
www.nord-ostsee-bahn.de

En voiture :
Depuis Niebüll, monter en voiture sur le train DB Sylt Shuttle (on peut rester dans la voiture durant le trajet). Pour rejoindre Niebüll, prendre la A7 direction Flensbourg et suivre l’Autoroute Harrislee B199. Durée du trajet 40 minutes.
www.syltshuttle.de

En bateau :
Dix fois par jour le bateau MF SyltExpress relie l’île danoise de Rømø à List (Sylt).
www.syltfaehre.de

En avion :
Du 3 juin et le 23 septembre Swiss propose des vols directs au départ de Zurich. D’autres compagnies se posent aussi sur l’île : Air Berlin, Lufthansa, Sylt Air, Rhein-Neckar-Air, SkyWork Airlines et Eurowings.
www.flughafen-sylt.de

Jasmina Slacanin

Rédacteur

Photo:
Sylt Marketing/Monika Gumm, Gumm, Jasmina Slacanin, DR
Publication:
dimanche 09.04.2017, 13:10 heure