Étudiants en terres vaudoises, Jonathan Street et Alexander Doubov ont la nationalité américaine. Dans leur école, ils ont aimé contribuer à un menu de Thanksgiving.

Thanksgiving: ils mettent les petits plats dans les grands

Célébration La fête nationale américaine aura lieu ce jeudi. À l’école hôtelière de Glion (VD) comme dans d’autres instituts internationaux de Suisse, les étudiants américains dégusteront si possible une dinde farcie, comme le veut la tradition, mais loin de leurs familles.

Dinde farcie, sauce aux canneberges, purée de patates douces, pain de maïs ou tarte à la courge. Autant de plats que les Américains dégusteront en famille lors de Thanksgiving, ce jeudi 24 novembre.
Cette fête tire son origine de la première moitié du XVIIe siècle. Une fête avait eu lieu pour remercier Dieu de la bonne récolte que les Indiens avaient partagée avec les colons britanniques qui ont fondé la ville de Plymouth, au Massachusetts: «Les protestants célébraient des actions de grâce à l’occasion de moments particulièrement positifs. À l’opposé, ils jeûnaient lorsqu’ils devaient s’améliorer, afin d’éviter la punition divine», indique l’historien américain Philip Benedict, professeur à l’Université de Genève.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Les dindes du Massachusetts 

Ce spécialiste de la Réforme des XVIe et XVIIe siècles précise que cet événement s’est réitéré dans la Nouvelle-Angleterre, puis dans d’autres régions des États-Unis. En 1863, au milieu de la guerre de Sécession, le président Lincoln l’a proclamée fête nationale, comme un symbole d’unité. Une dinde au menu remonte aux prémices de Thanksgiving: «On trouve des dindes sauvages dans cette région du Massachusetts. Aux XVIIIe et au XIXe siècles, il y avait souvent des concours de tir lorsque cette fête n’était encore que populaire et traditionnelle. La cible pouvait être en forme de dinde et le gagnant remportait un volatile», relate Philip Benedict.

«

Les fêtes sont des sources d’inspiration»

Julien Boutet, chef de cuisine et formateur

Parler à ses proches par téléphone

Julien Boutet (34 ans), chef de cuisine et formateur

Julien Boutet (34 ans), chef de cuisine et formateur
Julien Boutet (34 ans), chef de cuisine et formateur

Sur les hauts de Montreux, au Glion Institut de hautes études, quelque 400 étudiants de plus de 50 nationalités se forment en vue d’occuper des postes de management dans l’hôtellerie, le tourisme et l’événementiel. Parmi eux, il y a Jonathan Street (18 ans), un Américano-Français, ainsi qu’Alexander Doubov (20 ans), de nationalité russe, américaine et suisse. Ils ne pourront pas fêter Thanksgiving en famille aux États-Unis puisqu’ils doivent rester étudier en Suisse, mais passeront des coups de fil à leurs proches.
En cuisine, suivant les consignes du chef français Julien Boutet, tous deux réalisent un menu de Thanksgiving. «Cette fête évoque pour moi de bonnes odeurs, un moment très joyeux partagé en famille; l’occasion de remercier Dieu pour cette nourriture et cette journée off», témoigne Jonathan. Pour sa part, Alexander se remémore les succulents plats de sa grand-mère, avec une immense dinde dans le four…
Julien Boutet, qui a travaillé aux États-Unis, s’est plu à élaborer un plat pour Thanksgiving: «Les fêtes sont des sources d’inspiration. J’aime le côté communautaire de cet événement américain. Je me suis documenté et ai adapté les recettes traditionnelles avec mes idées.»
Il a créé une cuisse de dinde farcie aux marrons, un gratin de patates douces et au potimarron flambé aux marshmallows (guimauves), ainsi qu’une marmelade d’airelles. À tester sans attendre si vous souhaitez vous mettre à l’heure américaine après-demain!

Rabais chez Coop City à l’image du «Black Friday» américain

Le lancement des achats de Noël commence au lendemain de Thanksgiving aux États-Unis. Étant donné que la plupart des Américains font le pont et ont congé du jeudi au dimanche, les commerçants ont lancé des ventes à prix cassés le vendredi. Cette journée porte le nom de «Black Friday», un vendredi noir de monde, car on s’y bouscule. Qu’il s’agisse de chaussures, de télévisions, de montres ou de robots ménagers: les rabais sont très conséquents. Chez Coop City, on prend un jour d’avance sur le «Black Friday».
Ce jeudi 24 novembre, pour Thanksgiving, les clients bénéficieront de 20% de rabais sur les articles non alimentaires.

Cuisse de dinde farcie aux marrons

Une recette signée Julien Boutet

Pour 10 personnes

Ingrédients

  • 1,6 kg de cuisse de dinde (1 pièce)
  • sel et poivre blanc du moulin
  • 100 g de carottes, coupées fin
  • 100 g d’oignons, coupés fin
  • 3 gousses d’ail, écrasées
  • 200 g de foie de volaille
  • 50 g de pomme Golden pelée et vidée
  • 50 g d’échalotes, hachées
  • 50 g de pain toast, en dés
  • un peu d’huile de colza
  • 75 g de poitrine de veau
  • 75 g d’épaule de veau
  • 75 g de poitrine de poulet (sans la peau)
  • 30 g de persil, haché
  • 30 cl de lait
  • 5 g de trompettes de la mort
  • 30 cl de crème entière
  • mélange 4 épices (selon goût)
  • 2 cl de cognac
  • 2 cl de porto rouge
  • 80 g de châtaignes cuites

Préparation

Désosser la cuisse de dinde, répartir les chairs uniformément, assaisonner. Sauter les foies de volaille (préalablement débarrassés de leurs vaisseaux sanguins), la pomme et la moitié des échalotes dans de l’huile de colza. Le foie doit être saisi, pas entièrement cuit. Suer les trompettes de la mort avec les échalotes restantes dans de l’huile de colza et les hacher grossièrement au couteau.
Couper l’épaule et la poitrine de veau en cubes de 5 mm. Les passer avec le mélange de foie de volaille et de pomme au hachoir. Ajouter le pain, les carottes, l’ail et les oignons. Mettre dans une terrine en inox et mélanger sur un bain de glace. Couper les châtaignes en cubes de 5 mm.
Mixer la poitrine de poulet avec la crème, une pincée de sel et un tour de moulin à poivre. Mélanger cette farce au mélange des autres viandes, ajouter les épices, le persil, le lait et la crème, le cognac et le porto. Rectifier l’assaisonnement, ajouter les châtaignes et les champignons. Mélanger le tout.
Répartir cette farce (400 g) au centre de la cuisse de dinde désossée, former un rouleau en enfermant la farce au centre de la cuisse, rouler dans du papier transparent bien serré puis dans du papier d’alu afin de garder une forme de galantine.

Cuisson: à 200°C durant 1 h (ou à 85°C durant 1 h 20 au four à vapeur)
Laisser reposer 20 min dans le papier alu, enlever le papier transparent, sécher et colorer dans une poêle avec un filet d’huile de colza. Trancher.

Gratin de patates douces et potimarron, marmelade d’airelles

Une recette signée Julien Boutet

Pour 10 personnes

Ingrédients

  • 1 kg de patates douces
  • 10 mini potimarrons
  • 2 dl de lait
  • 3 dl de crème
  • 2 gousses d’ail
  • 50 g de persil
  • 60 g de beurre
  • sel et noix de muscade moulue (selon goût)
  • 30 marshmallows
  • 200 g de canneberges
  • 2 oranges
  • 1 kg de pommes Gala
  • 100 g de sucre brun

Préparation

Peler les patates douces et les tailler en dés. Éplucher et hacher finement l’ail. Laver, sécher et hacher le persil. Presser les oranges et râper finement les pommes. Ôter le chapeau des potimarrons, retirer les pépins à la cuillère.
Faire bouillir le lait, la crème, le beurre, l’ail et le persil. Assaisonner et épicer. Remplir les potimarrons avec les dés de patates douces et le liquide. Enfourner 45 min à 160°C, sans couvrir. Disposer les chapeaux à côté des courges 15 min avant la fin de la cuisson.
Dans une casserole, verser le jus d’orange, les pommes, les canneberges et le sucre. Faire chauffer à feu doux une demi-heure.
À la sortie du four, déposer 3 marshmallows sur chaque potimarron et flamber au chalumeau ou au four sur la position gril.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Joëlle Challandes

Rédactrice

Photo:
Darrin Vanselow
Publication:
lundi 21.11.2016, 14:25 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?