The Bianca Story dans le studio berlinois où «Digger» a été enregistré (de g. à dr.): Lorenz, Joël, Elia, Anna et Fabian.

La création comme état d’esprit

The Bianca Story sort l’album «Digger», financé par un appel de fonds sur le Net. Toutes les chansons pourront être téléchargées gratuitement dès le 29 novembre.

Des hymnes pop aux refrains fédérateurs, un nouvel album, Digger, offert gratuitement sur le Net: The Bianca Story ensorcèle aussi bien par son art que par ses qualités humaines. En à peine deux mois, le quintette bâlois a réussi à réunir 90 000 euros pour financer son 3e opus de A à Z (site du crowdfunding: wemakeit.ch). Dans la vidéo décalée où les musiciens expliquent leur démarche, on les retrouve dans une mine. «On y creuse un tunnel à travers le Cervin, à travers la roche de l’industrie musicale, pour arriver dans un monde où la musique est libre, lance le bassiste Joël Fonsegrive. C’est aussi un pont avec l’album précédent illustré avec le Cervin.» Mission accomplie. Dès le vendredi 29 novembre, le monde entier pourra télécharger Digger («mineur» en anglais) sur le site Internet du groupe. Et les gens qui viendront aux concerts se verront offrir un CD. Du jamais vu!

«Avoir l’esprit libre pour tout essayer et toujours réaliser quelque chose de nouveau, telle est notre philosophie.» Le nom du groupe agit comme un mémento sur le quintette.  The Bianca Story évoque la page blanche qui précède la création. «En 2009, nous avions déjà réalisé le Unique Copy Album, vendu à un seul exemplaire au prix de 10 000 euros. Il se présentait sous la forme d’un cube en bois de 2 m3 avec TV, vidéoclips et chaîne hi-fi à l’intérieur. Les cinq chansons de l’album étaient ensuite téléchargeables gratuitement sur Internet.» Le combo aux projets tentaculaires décuple aussi ses productions sous forme de théâtres musicaux.

Le spectacle M & the Acid Monks était une extension de son précédent disque, Coming Home. «En février et mars 2014, nous présenterons notre nouvelle production théâtrale basée sur Digger avec l’opéra de Berlin, Gilgamesh Must Die!, l’une des plus vieilles histoires jamais contées à propos d’un roi qui veut devenir immortel. Des jeunes Berlinois ainsi qu’une cantatrice de l’opéra de Berlin y participeront.»

Au bout du tunnel, les mineurs de The Bianca Story découvrent un monde qui fait un pied de nez à l’industrie musicale.

C’est en 2006 que le chanteur et guitariste Elia Rediger, la chanteuse Anna Waibel et le pianiste Fabian Chiquet fondent le combo. Le bassiste Joël Fonsegrive les rejoint en 2009 et le batteur Lorenz Hunziker en 2010. Diplômés d’écoles de jazz ou des beaux-arts, les artistes conquièrent l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche en 2012 avec leur 2e opus, Coming Home (2012), enregistré dans le studio Abbey Road à Londres, sous l’égide du label berlinois Motor Music. Pop, rock et dansantes, des chansons comme Lazy Boy, Coming Home et Dancing People Are Never Wrong leur donnent une réputation de songwriters d’exception et d’arrangeurs orfèvres.

Le charisme et l’humour du chanteur Elia Rediger, avec son look de dandy dansant à barbe hirsute et sa voix de baryton, agissent comme un élixir sur le public. The Bianca Story enchaîne plus de 70 concerts en 2012 et entame cette semaine sa nouvelle tournée en Allemagne, avec une halte à Bâle le 29 novembre pour le vernissage de l’album. Puis, en décembre et en janvier, la Suisse sera à l’honneur. «Nous essayons toujours de cultiver l’humour dans nos créations. C’est aussi ce qui nous donne envie de catapulter les idées les plus folles dans la réalité et de les partager avec le public!»



Son épique: chercheurs d’or

Digger décoche douze pépites pop-rock où les voix d’Elia Rediger et d’Anna Waibel s’entrelacent ou se donnent la réplique. Les jeux de mots fusent. Le titre Does Mani Matter s’interroge sur l’importance de l’argent («does money matter») tout en rendant hommage au chansonnier bernois des années 1960. Invité de marque pour l’occasion: Dieter Meier, de Yello.

Dès vendredi, l’album pourra être téléchargé gratuitement sur:

www.thebiancastory.com

   
 

Chaîne Youtube de The Bianca Story

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Alain Wey

Rédacteur

Photo:
SP
videos:
www.youtube.com / www.thebiancastory.com
Publication:
lundi 25.11.2013, 16:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?