La Zurichoise Sophie Hunger sort un nouvel album, «Supermoon».

Ticket aller simple pour la Californie

Sophie Hunger La chanteuse suisse a choisi la Californie pour se ressourcer et composer son cinquième album «Supermoon».

Après six ans de tournées autour du monde, la musicienne avait besoin de prendre l’air, de se retrouver loin des feux de la scène. Elle s’est alors acheté un billet aller simple pour la Californie.
Pourquoi là-bas? Parce qu’il fait chaud, expliquait-elle en riant à un journaliste, et que personne ne la connaît. Rechercher une nouvelle vie en somme, comme ces pionniers qui traversèrent des déserts, comme les chercheurs d’or.
Une fois les pépites extraites, Sophie Hunger a pris une guitare électrique et a composé ses nouvelles chansons, aériennes, inspirantes. Il s’en dégage le sentiment rassurant que Sophie Hunger, sur orbite, va vivre sa liberté d’artiste.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Naissance du nouveau monde

Dans un musée de San Francisco, la musicienne a découvert comment la Lune s’était formée, en se détachant de la Terre. C’est ce que l’on ressent en écoutant «Supermoon». Ou comment elle prend en main sa facilité déconcertante à faire de la musique. La Californie, c’est toujours un nouveau monde.

En concert cet été au Montreux Jazz

www.sophiehunger.com
Gilles Mauron

Rédacteur

Photo:
Keystone
Publication:
lundi 18.05.2015, 12:45 heure