Ne versez surtout pas du sel de cuisine 
dans votre aquarium d’eau de mer!

Un aquarium, c’est du boulot

Envie d’un aquarium d’eau de mer dans votre 
salon? Attention: il s’agit d’une installation chère et 
complexe, qui prend du temps. Informez-vous!

Vous imaginez un décor océanique chez vous, eau salée, poissons, corail et tout le tralala. Soyons réalistes: même pas en rêve, à moins que vous ne soyez un super pro de l’aquariophilie.
Notre spécialiste, Jean-Bernard Borruat, n’y va pas par quatre chemins: «L’installation d’un aquarium d’eau de mer est chère, annonce-t-il d’entrée. Meuble de support, bac, éclairage, pompes, tuyauterie, écumeur, osmoseur, sel, pierres vivantes, chauffage, ventilateur, il faut compter 7000 fr. au départ. Quand le biotope est prêt et semble sain, l’achat des poissons peut être onéreux, selon les bêtes acquises. Le plus délicat étant ensuite de maintenir la santé du bac. On peut tout perdre en une nuit.»
L’eau, stabilisée entre 24° C et 26° C doit être absolument propre, ce qui n’est pas une sinécure: la maîtrise des paramètres physico-chimiques est complexe. Le maintien en vie et l’évolution des coraux – ils peuvent changer de couleur – eux aussi requièrent des soins très pointus: «A moins d’être vraiment hyper motivé et d’y consacrer beaucoup de temps, oubliez tout de suite.»
Et ne vous prenez pas tout à coup pour Neptune dieu de la mer, comme ces lecteurs qui affirment qu’il suffit de verser du sel de cuisine en grande quantité dans un aquarium d’eau douce: «Surtout pas, s’écrie Jean-Bernard Borruat, le sel d’aquarium est un savant mélange de chlorure de sodium et de divers composants, dont cuivre, nickel, strontium, etc. Ça ne s’improvise pas sur le coin de la table!»

Monsieur Poissons déconseille la recherche de bons trucs sur Internet: «Les forums disent tout et son contraire. Pour mener à bien et garder en santé un aquarium d’eau de mer, la solution est d’être autodidacte.» Il existe deux ouvrages, l’un traitant de la base, Petits aquariums récifaux de Jean-Louis Cuquemelle (Ed. Ulmer) et la bible incontestée: le tome 3 de L’aquarium récifal, de Julian Sprung, difficile à trouver en français, plus simple en anglais, The Reef Aquarium, vol. 3 (encore sur Internet). Bien du courage et de la persévérance à ceux qui rêvent d’un coin océanique au salon…

Votre chat n’est pas innocent

Et si, en vérité, les chats ne rêvaient que de devenir les maîtres du monde? C’est le constat de The Oatmeal, pseudonyme de Matthew Inman, un jeune Américain qui fait un tabac sur Internet avec son site «The Oatmeal». A tel point qu’il a été élu par le «Times» meilleur blog 2010. Après parution sur la Toile, certains de ses dessins permettent la publication de livres, dont «Comment savoir si votre chat cherche à vous tuer» (Editions 12bis). A la fois BD et livre d’images, cet ouvrage explique au lecteur, par exemple, comment caresser son minet ou comment vous comporter quand vous vous concoctez un sandwich au thon dans la même pièce que lui. Mais l’essentiel des pages est de livrer des clés pour décrypter le langage de vos boules de poils, endormies près de vous, ronronnant avec ivresse… alors qu’elles ne songent qu’à en finir avec le genre humain. Pétillant, plein d’humour, cet ouvrage iconoclaste exige un solide sens de l’ironie!

www.theoatmeal.com

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Bernadette Richard

Journaliste, écrivaine et astrologue

Photo:
Imago Stock&People
Publication:
lundi 03.03.2014, 10:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?