C'est dans la nature que le perroquet s'épanouit le mieux.

Un contrat à vie nous lie à ces oiseaux

Cohabitation Un perroquet peut vivre jusqu’à 80 ans! Si l’on tient à en acquérir un, il y a une éthique à appliquer.

Oui, certaines espèces sont d’une beauté à vous couper le souffle. «Pourtant, non, n’achetez pas de perroquets, insiste Sébastien Guerne, soigneur animalier et codirecteur de Serpentheon, laissez-les s’épanouir dans la nature. Rappelons que le perroquet, quelle que soit l’espèce, peut vivre jusqu’à 80 ans. C’est un animal possessif, jaloux, très intelligent, attaché à l’extrême à son maître.»
En acquérir un est un contrat à vie. Le trafic de cet oiseau magique (ou de ses œufs) a fini par épuiser certains spécimens. Alors si vraiment un amoureux de l’animal tient à en faire un compagnon à vie, le moindre respect qui lui est dû est de suivre un mode d’emploi strict et d’appliquer une éthique.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Une grande volière

Au moment de l’acquisition, le vendeur produit une facture et la CITES (numéro qui atteste que la bête répond aux critères de la Convention de Washington). Ainsi, l’origine du perroquet est clairement établie. Elle sera contrôlée par un vétérinaire, car l’oiseau peut être porteur de psittacose ou d’ornithose, maladies transmissibles à l’homme. Si le perroquet est en forme physique et présente les papiers ad hoc, il sera installé dans une grande volière (on évite de le lâcher au salon, qu’il a les plus grandes chances de mettre en pièces avec son bec qui pousse en permanence. Les éléments boisés représentent donc pour lui les arbres de son biotope naturel).
Les dimensions de la volière dépendent de l’espèce, mais en résumé: consulter l’OPAn (Ordonnance sur la protection des animaux) et multiplier par deux. L’hiver, la volière est chauffée. Le perroquet a besoin d’un décor avec des branches, et on lui présente de quoi s’occuper, objets en bois à ronger, gratter, etc. Il mange des fruits et des graines.
Ne pas négliger son caractère: on ne l’éduque pas comme un chien. Le maître se renseigne avant l’acquisition (il existe de bons livres et on peut s’adresser à la société de protection des perroquets (APS) à Metzingen). Enfin, soulignons que le perroquet est très… bavard!

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel
Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

«Je possède deux chiennes non stérilisées, âgées de 10 et 2 ans. Depuis six mois, elles se battent et ne jouent plus comme avant. Dois-je les séparer?»

Comme dans les meutes de loup, les chiens établissent une hiérarchie déterminant quel membre aura la priorité lors des repas et pour la meilleure place par exemple. Il est possible que le fait qu'elles ne soient pas stérilisées exacerbe les tensions entre elles, surtout depuis que la jeune chienne est en âge de procréer. Il est aussi possible que la chienne plus âgée ait développé des douleurs, par exemple liées à l'arthrose, qui la font souffrir quand la plus jeune chienne joue avec elle. Si les bagarres ne sont pas trop graves, mieux vaut les laisser ensemble, mais en faisant attention de toujours servir les repas dans deux gamelles séparées et en essayant d'éviter les situations de tension. Je vous conseille d'en parler à votre vétérinaire qui pourra procéder à un examen général afin de s'assurer qu'il n'existe pas de douleur physique, qui discutera avec vous des éventuels bénéfices de la stérilisation et, si besoin, vous recommandera à un éducateur ou comportementaliste.

 
Une question animalière?

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Bernadette Richard

Journaliste, écrivaine et astrologue

Photo:
Alamy
Publication:
lundi 01.06.2015, 15:15 heure



Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?