Un chinchilla bien nourri et soigné peut atteindre l’âge de 20 ans.

Un délicat petit rongeur

Chinchilla Ce rongeur a quasi disparu à l’état naturel. Voilà ce qu’il faut savoir sur cet animal de compagnie.

Pour son grand malheur, le chinchilla, originaire des Andes, est pourvu d’une fourrure extraordinairement soyeuse. Il a donc été tué durant un siècle et demi pour satisfaire la mode. Malgré des lois cherchant à garantir sa survie, il a fallu attendre 1983 pour qu’une protection – hélas trop tardive – soit mieux appliquée. Résultat: le chinchilla a quasi disparu à l’état naturel et ne survit que par la domestication.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Caractère bien trempé

«Il convient mieux aux adultes», précise un père de famille genevois. «Car il n’aime pas être manipulé et n’a pas très bon caractère. J’ai dû apprendre à mes enfants à ne pas le sortir de sa cage comme un vulgaire jouet. Nous avons consacré des heures à la séduction de nos chinchillas.» Son insatiable curiosité permettra à des maîtres respectueux de l’apprivoiser… un brin.
Ce délicat petit rongeur a besoin de beaucoup d’espace. La cage doit mesurer au moins un mètre de haut sur un mètre de large pour 50 cm de profondeur, par couple, la loi  l’exige. Deux mâles se battent, et les femelles ne sont pas tendres non plus entre elles. Il est compliqué de les stériliser, le cœur des rongeurs supportant mal la sédation.
Attention: stressé, il perd des touffes de poils hyperfins et donc très allergènes.
Pour son quotidien, prévoir une petite maison où il se cache, des branches de noisetier ou de saule pour lui permettre de se défouler, grimper, ronger. Et du sable dans lequel il se roule pour nettoyer sa fourrure. C’est un noctambule, qui peut s’habituer à vivre le jour, mais il déteste le bruit, l’aboiement des chiens et les visites impromptues des chats autour de sa cage. Il supporte le froid mais pas l’humidité. Il a impérativement besoin de foin, de granulés conçus pour lui. Il boit de l’eau. Morceaux de pommes et carottes, à dose homéopathique. Il peut atteindre les 20 ans s’il est bien nourri et soigné. La cage est nettoyée tous les deux jours. Les petits naissent poilus et sont tout de suite agiles.

Du bon foin

Les chinchillas ont besoin de foin pour leur digestion et leurs dents. Le paquet de 1 kg Coop Qualité & Prix est disponible sur www.coopathome.ch et dans les magasins Coop. Fr. 2

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel
Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

«L’urine de mon lapin est rouge»

En changeant la litière de ses lapins, il peut arriver qu’on soit alerté par une urine particulièrement rouge, faisant penser à du sang. Avant de s’alarmer inutilement, il convient de l’observer. Le lapin a la particularité de produire des urines de couleurs très variées allant du transparent au blanc crémeux (présence de calcium) en passant par le rouge-orangé. Cette dernière teinte est due à des pigments nommés porphyrines que le lapin excrète en plus ou moins grande quantité selon le contenu de son alimentation. À l’air libre, ces molécules s’oxydent et donnent à l’urine une coloration rouille caractéristique. Ce phénomène est naturel et il est important de le différencier de la vraie hématurie (sang dans l’urine) ou d’un écoulement vaginal chez une femelle non stérilisée, souvent accompagnés d’une baisse de l’état général de l’animal ou d’un arrière-train souillé, et qui motiveront un contrôle rapide par un vétérinaire.

 
Une question animalière?

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Bernadette Richard

Journaliste, écrivaine et astrologue

Photo:
Keystone, SP
Publication:
lundi 05.10.2015, 14:20 heure



Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?