Isabelle Forrer (à gauche) et Anouk Vergé-Dépré vont se battre pour une médaille aux JO de Rio.

Un duo suisse sera-t-il le roi du sable?

Balle Si le beach-volley véhicule une image plutôt sexy, il n’en est pas pour autant… sexiste. Ainsi, les primes reflètent depuis bien longtemps l’égalité des salaires entre hommes et femmes.

Avec des primes inférieures à celles de leurs collègues masculins, les joueuses de tennis ont l’impression d’être des stars de seconde zone. De leur côté, les footballeuses ont fini par ne plus y prêter attention, le foot féminin souffrant d’un manque de considération. Par chance, les joueuses de beach-volley ne rencontrent pas ce genre de problème: «Nous touchons des primes équivalentes à celles de nos collègues masculins», se réjouit Isabelle Forrer (34 ans) qui forme, avec sa partenaire Anouk Vergé-Dépré (24 ans), l’équipe de beach-volley suisse la plus performante du moment.
«Je trouve cool que, dans notre sport, ce soient les résultats qui comptent et non le fait d’être un homme ou une femme», ajoute Anouk. À l’Open, les équipes gagnantes reçoivent 11 000 dollars, le Grand Chelem et les victoires lors de tournois majeurs rapportent 57 000 dollars… chez les hommes comme chez les femmes. Ce ne sont visiblement pas les hommes, mais les meilleures équipes de beach-volley qui attirent l’attention des médias. Et en Suisse, ce sont actuellement les femmes qui sont à l’honneur.
Dixième mondiale, l’équipe Forrer/Vergé-Dépré a presque son billet en poche pour les Jeux olympiques de Rio. La deuxième équipe féminine helvétique (Joana Heidrich/Nadine Zumkehr) devrait suivre (elle est actuellement 15e). Les dix-sept meilleures équipes du classement pourront «représenter leur pays aux prochains JO», indique Anouk Vergé-Dépré.
La situation est moins brillante chez les hommes. La meilleure paire, Philip Gabathuler et Mirco Gerson, pointe actuellement loin au classement. Seules les meilleures mondiales seront en lice à Rio. Le principe est le même que pour la Fed Cup (tennis), le tandem Gabathuler/Gerson et le deuxième, Nico Beeler/Alexei Strasser, conservent intactes leurs chances de qualification pour les JO grâce à la Coupe continentale.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Rêves de médaille

Isabelle et Anouk ne souhaitent pas formuler d’objectifs tant qu’elles ne seront pas définitivement qualifiées. La décision finale tombera le 13 juin, à l’issue de la saison. Une médaille aux JO? «Nous en rêvons», souffle Isabelle Forrer. «C’est possible si la réussite nous sourit», estime Anouk. Les buts des deux athlètes sont plus concrets concernant le prochain Championnat d’Europe à Bienne (lire encadré): «Là, nous visons le podium», lance Anouk.

Anouk Vergé-Dépré est fière d’appartenir à l’équipe féminine suisse de volleyball actuellement la plus titrée du pays.

Neuf entraînements par semaine

Dans cette optique, Isabelle et Anouk s’entraînent jusqu’à neuf fois par semaine. À cela s’ajoutent des moments de récupération combinant massages et physiothérapie. «Le massage sportif n’est pas toujours très agréable!»
s’exclame Isabelle Forrer, physiothérapeute de profession. Anouk Vergé-Dépré, elle, étudie les sciences des médias et de la communication. «Cela crée un bon équilibre avec l’entraînement quotidien, particulièrement pendant le semestre d’hiver.»
Ce n’est toutefois qu’entre novembre et mars qu’elle peut y consacrer du temps dans la mesure où, depuis trois ans, les deux sportives pros misent tout sur le beach-volley. La saison des tournois, qui les emmènera autour du monde, débute en mars. Cela peut paraître stressant, et ça l’est. «Mais nous avons aussi conscience de pouvoir vivre un rêve», commente Isabelle Forrer. Elles acceptent par conséquent de n’avoir que peu de temps à consacrer à leurs amis et à leur famille.

Une véritable machine à victoires

Isabelle Forrer et Anouk Vergé-Dépré se sont connues en 2010. Alors âgée de 18 ans, la seconde avait dû remplacer la partenaire d’Isabelle Forrer, blessée. Les deux sportives ont disputé ensemble les Championnats suisses et enlevé le bronze. Elles se sont si bien entendues qu’elles sont restées ensemble et ont rapidement réalisé que leur tandem fonctionnait parfaitement.
Depuis lors, six ans se sont écoulés, et le duo Forrer/Vergé-Dépré s’est transformé en machine à succès: victoire aux Championnats suisses en 2012 et 2015, 2e place en 2014 au tournoi des Masters de la CEV à Bienne, argent et bronze lors des tournois de l’Open l’automne passé, 4e place au tournoi du Grand Chelem à Rio de Janeiro. Sans oublier, le triomphe – une première – à l’étape chinoise du World Tour.
Et l’avenir? «Pour l’instant, nous nous concentrons sur les qualifications aux Jeux olympiques», avancent-elles.

Records: la vitesse en km/h à laquelle volent balles et puck

Sources Wikipedia, guinnessworldrecords.de, ballspeedometer.de; infographie Niki von Almen

Coop: sponsor actif dans le Beach-volley

En tant que sponsor, Coop est très engagée dans le beach-volley. Ci-dessous, le programme des prochaines manifestations:

Coop Beachtour
Le Coop Beachtour est le plus grand tournoi de beach-volley de Suisse et l’un des cinq plus importants au monde. Sur sept sites d’exception, les meilleures équipes suisses et étrangères s’affrontent pour marquer des points et empocher le prix d’un montant total de 160 000 francs. Prochaine édition: du 23 au 26 juin à Genève.

Coop Junior Beachtour
Outre les pros, Coop soutient également les joueurs de la relève suisse. Le Coop Junior Beachtour a lieu chaque année pendant quatre mois, de mai à août.

Beach Euro 2016
Coop est le partenaire principal du Beach Volleyball Euro 2016. Les meilleur(e)s athlètes d’Europe s’affronteront à Bienne, dans le cadre du Championnat d’Europe, du 1er au 5 juin prochains.

Swatch Beach Volleyball Major Series Gstaad
C’est à Gstaad (BE), du 5 au 10 juillet, que se tiendra la 16e édition de la Swatch Beach Volleyball Series, dont Coop est le sponsor principal.

Équipe nationale juniors et espoirs
Coop soutient l’équipe nationale juniors et les espoirs en leur offrant la possibilité de se former et de s’entraîner à un niveau professionnel en vue d’une sélection aux JO.

www.coopbeachtour.ch

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Thomas Compagno

Rédacteur

Photo:
Georgios Kefalas
Publication:
lundi 30.05.2016, 13:25 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?