Ce bouchon en liège se dévisse à l’ouverture et se visse si l’on souhaite reboucher la bouteille.

Un match serré

Débat On discute presque autant de la manière de boucher les bouteilles qu’on ne boit de vin. Le traditionnel bouchon en liège a de plus en plus de concurrence.

Le «plop» qui se fait entendre à l’ouverture d’une bouteille sonne comme une douce mélodie à l’oreille des amateurs de vin.
Mais le charme est rompu si le nectar s’avère bouchonné. Ce qui n’est pas rare: on estime que 3 à 10% de la production de vin annuelle serait concernée par le problème. Cette situation explique pourquoi la question de la fermeture des bouteilles donne toujours lieu à des discussions houleuses.

La tradition en question

Le meilleur moyen pour sceller une bouteille? Le traditionnel bouchon en liège a fait l’unanimité des siècles durant. Ces dernières années, le bouchage à vis et les bouchons synthétiques ont gagné du terrain.
En Autriche, on est déjà au-delà du débat: concrètement, plus de la moitié des vins sont dotés d’une capsule, qu’il s’agisse des vins blancs, des rosés ou des vins rouges de garde. En Nouvelle-Zélande, 90% des vins sont fermés avec une capsule à vis. L’Australie ou le Royaume-Uni sont aussi friands de cette technique de fermeture. En France, en Italie ou en Suisse, les réticences sont encore nombreuses. Pour Thomas Flüeler, chercheur à la Haute école zurichoise des sciences appliquées (ZHAW) à Wädenswil, il s’agit pourtant d’une étape à franchir en toute logique.

«Dans nos caves expérimentales, nous sommes entièrement passés aux capsules», indique-t-il. Ce spécialiste ne craint nullement des effets négatifs que cela pourrait avoir sur la qualité et la durée de conservation des vins. Un bouchon doit fermer la bouteille de manière hermétique. Pour lui, les bouchons à vis répondent à cette exigence: «Même si je possédais un domaine renommé dans le Bordelais, je passerais aux bouchons à vis.» Le fait que le vin ait besoin de liège naturel pour respirer et évoluer au mieux est une légende aux yeux de Thomas Flüeler: «Un vin bien élaboré et mis en bouteille au bon moment n’a plus besoin d’oxygène.»
Plusieurs études, notamment celle de l’institut de recherche Australian Wine Research Institute en 2001, montrent qu’un bouchon à vis n’a aucun impact négatif sur la capacité de veillissement du vin.
Il existe aussi des bouchons en verre, qui séduisent par leur aspect. Mais ils sont chers. Concernant les bouchons en silicone, les études de l’Australian Wine Research Institute sont parvenues à la conclusion qu’ils développent un arôme artificiel au bout de deux ans et entraînent une maturation un peu trop rapide des vins.

Un «plop» adoré

Reste la question du style. Dévisser une capsule ou un bouchon ne tient pas la comparaison avec le cérémonial du tire-bouchon. On adore tous le «plop» émis par un bouchon en liège – ou synthétique – à l’ouverture. Ils ont encore de beaux jours devant eux!

Innovation: un goulot fileté efficace

Le débat sur le bouchage optimal des bouteilles bat son plein. Les producteurs de vin autant que les fabricants de bouchons attachent de plus en plus d’importance à la qualité du matériau. Et ils œuvrent aussi en matière d’innovation. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder de près la célèbre Cuvée Mythique rouge du Languedoc-Roussillon. On extrait le bouchon en liège de cette bouteille d’assemblage de cépages en le dévissant à la main, sans tire-bouchon. Et on la referme tout aussi aisément et hermétiquement grâce à son goulot fileté.

La Cuvée Mythique, Vin de Pays d’Oc, 12 fr. 95/75 cl. Excellente avec un rôti, une potée ou une viande braisée.

Un cru intense

L’experte

Marie Linder, spécialiste en vin

Marie Linder, spécialiste en vin
Marie Linder, spécialiste en vin

Cette Grande Réserve vinifiée par les domaines Barons de Rothschild est un assemblage composé en majorité de cabernet sauvignon en association avec du carménère, de la syrah et du malbec. Une robe lumineuse, teintée d’un rouge sombre, habille ce cru intense en parfums qui dévoile des arômes de cassis, mais aussi des épices avec une touche boisée. L’attaque en bouche est souple sur des notes de baies des bois et de prune qui font place à une vivacité énergique assagie par des tanins ronds. Un vin expressif et chaleureux avec une finale persistante, qui appelle des plats riches et goûteux. Le vignoble chilien a connu un essor incroyable, totalement méconnu trente ans plus tôt. Il a réussi à se positionner au devant de la scène viti-vinicole et se distingue par ses vins modernes de qualité.

Cabernet Sauvignon Chile Los Vascos Domaines Lafite Rothschild

Prix: 16 fr. 95/75 cl
Origine: Chili
Région: vallée de Colchagua
Cépages: cabernet sauvignon, carménère, syrah, malbec
Disponible: dans les grands points de vente Coop ou sur:

.

www.mondovino.ch
Geoffrey Raposo

Médiamaticien

Photo:
Heiner H. Schmitt, Getty Images, DR
Publication:
lundi 05.09.2016, 13:22 heure

Retrouvez toutes nos recettes